Université Trent

L'U. Trent incarne les objectifs pédagogiques de son président-fondateur, le professeur Thomas H.B. SYMONS.

Université Trent
U. Trent, \u00e0 Peterborough, con\u00e7ue par Ron Thom (photo de Steven Evans).

Université Trent

L'Université Trent de PETERBOROUGH, en Ontario, n'accueille ses premiers étudiants qu'à l'automne 1964, même si elle reçoit sa charte en avril 1963. Elle loge d'abord dans deux édifices du centre-ville de Peterborough, le collège Peter Robinson pour les hommes et le collège Catharine Parr Traill pour les femmes. Les deux établissements sont maintenant mixtes et le premier centre administratif de l'université, réinstallé ailleurs depuis, est aménagé dans une école normale rénovée, Rubidge Hall. L'architecte Ron THOM, qui est le concepteur du plan directeur de l'université, rénove les deux établissements du centre-ville et dresse les plans des premiers édifices permanents du campus principal, à savoir le collège Champlain (1966), la bibliothèque Thomas J. Bata (1968) et le collège Lady Eaton (1968), pour lesquels il obtient des prix.

L'U. Trent incarne les objectifs pédagogiques de son président-fondateur, le professeur Thomas H.B. SYMONS. Les six collèges assortis de résidences offrent un enseignement de qualité à de petits groupes dans les disciplines traditionnelles des humanités et des sciences ainsi que dans un certain nombre de programmes interdisciplinaires, dont les études sur l'administration et sur les politiques, les études canadiennes, l'informatique, les études culturelles, les études environnementales et les études sur les ressources, les études de développement comparé et les études autochtones. En harmonie avec cette philosophie, l'Université Trent limite ses inscriptions et compte moins de 25 étudiants pour trois quarts de ses cours. La formation des maîtres se fait avec la collaboration de l'UNIVERSITÉ QUEEN. Les programmes d'enseignement spécialisé de deuxième cycle comprennent l'anthropologie, les applications de modèles en sciences naturelles et en sciences sociales, les méthodologies d'étude de la culture et de l'histoire occidentales, les études sur le patrimoine et la mise en valeur du Canada ainsi que sur les écosystèmes des bassins hydrographiques. L'Université Trent est la première université au Canada à offrir un doctorat en études autochtones. L'université abrite aussi les bureaux de la Revue d'études canadiennes, qui est publiée depuis 1966.

La devise de l'Université Trent est « nunc cognosco ex parte » (« maintenant, je connais en partie ») et ses couleurs sont le vert foncé et le blanc. L'Université Trent compte environ 4 000 étudiants de premier cycle inscrits dans le programme à temps plein et près de 1 300 étudiants à temps partiel.


Liens externes