Trinity College of Music, Londres

Trinity College of Music, Londres. Fondé en 1872 pour dispenser une éducation musicale globale, diriger des examens et décerner des certificats d'études et des diplômes (A.T.C.L., L.T.C.L., F.T.C.L.

Trinity College of Music, Londres

Trinity College of Music, Londres. Fondé en 1872 pour dispenser une éducation musicale globale, diriger des examens et décerner des certificats d'études et des diplômes (A.T.C.L., L.T.C.L., F.T.C.L.) par l'intermédiaire de son système d'examens à l'étranger, le TCL fut le premier à organiser sur place des examens d'interprétation et de matières théoriques en Grande-Bretagne et à l'étranger. Il ouvrit les premiers centres en Afrique du Sud, en Inde, à Ceylan et en Australie en 1881. Des examens de matières théoriques furent tenus au Canada à partir de 1887 et des examinateurs inaugurèrent leurs visites annuelles en 1908 afin d'effectuer des évaluations « impartiales, approfondies et sûres » d'étudiants canadiens préparés par des professeurs locaux. Un centre du TCL fut établi à Winnipeg en 1926. En 1978, il existait vingt centres dans huit provinces : cinq à Terre-Neuve, quatre en Colombie-Britannique et en Ontario, trois en Saskatchewan et un en Alberta, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse; données inchangées pour 1990. Pendant la Deuxième Guerre mondiale des Canadiens, dont Arthur Collingwood, H.A. Fricker, Henry Rosevear et Willan, servirent d'examinateurs pour le TCL. Parmi les examinateurs anglais venus après 1908 figurent Ronald Chamberlain, Philip Jones, Albert Mallinson, Adolph Mann, David Robinson, Harold Rutland et Mary Tweedie. Au nombre des Canadiens qui devinrent membres honoraires du TCL figurent Collingwood, Fricker, Lyell Gustin, Gordon Jeffery, Nellie Mould, Henry Rosevear et Leonard Wilson.


Lecture supplémentaire

  • Rutland, Harold. Trinity College of Music: The First Hundred Years (London 1972)