Truax, Barry

Barry (Douglas) Truax. Compositeur, chercheur en environnement sonore (Chatham, Ont., 10 mai 1947). B.Sc. (Queen's) 1969, M.Mus. (Colombie-Britannique) 1971.

Truax, Barry

Barry (Douglas) Truax. Compositeur, chercheur en environnement sonore (Chatham, Ont., 10 mai 1947). B.Sc. (Queen's) 1969, M.Mus. (Colombie-Britannique) 1971. Après avoir reçu une formation en mathématiques et en physique à l'Université Queen's, et en composition avec Courtland Hultberg à l'Université de la Colombie-Britannique, Truax étudie à l'Institut de sonologie de l'Université d'Utrecht de 1971 à 1973, avec G.M. Koenig et Otto Laske. Il rencontre R. Murray Schafer pendant qu'il fréquente l'Université de la Colombie-Britannique et, à la fin de ses études à Utrecht, ce dernier l'invite à l'Université Simon Fraser pour travailler au World Soundscape Project. À son retour au Canada en 1973, Truax enseigne donc au département des communications et au Centre for Communication and the Arts, à l'Université Simon Fraser, et y devient assistant de recherche (et plus tard directeur de la recherche) du World Soundscape Project. À Vancouver, en 1985, il est directeur d'atelier à l'International Computer Conference. Plus tard, il travaille à une carte musicale de pointe pour ordinateur au Centre for Image/Sound Research de l'Université Simon Fraser. Il sert dans l'Urban Noise Task Force de la ville de Vancouver en 1996-1997.

Œuvres
Même si ses premières œuvres (1969-1971) sont écrites pour instruments acoustiques, Truax se sent plus attiré vers la composition électroacoustique et assistée par ordinateur. À l'Université d'Utrecht et à l'Université Simon Fraser, il est le premier à utiliser la modulation de fréquence en temps réel, un procédé qui atteint son apogée dans Solar Ellipse (1984-1985). Il programme aussi des ordinateurs comme systèmes compositionnels interactifs pouvant être utilisés par d'autres compositeurs et artistes. Le système, connu sous le nom de PODX, est utilisé pour parvenir à la première synthèse granulaire en temps réel, une méthode par laquelle de 10 à 50 quanta de sons par microseconde ou « grains » provenant de sources diverses (telles que les formes d'une onde et les échantillons) sont organisés en densités allant de quelques événements à des milliers d'événements par seconde. Cette technique est utilisée dans Riverrun (1986) et Pacific (1990) où Truax rectifie le procédé pour permettre les sons prolongés sans changer de hauteur tonale. L'ensemble de son œuvre inclut des combinaisons d'instruments traditionnels et de bandes sonores synthétisées par ordinateur, de musique électroacoustique et de musique sur bande. Il achève un opéra multimédia, The Powers of Two (2004) tout en assurant les fonctions de compositeur en résidence avec le Modern Baroque Opera. L'œuvre qui incorpore des chanteurs, l'électroacoustique, la vidéo, l'éclairage spatial et la danse, est une exploration de « la nature du désir humain et de la quête d'accomplissement dans le monde contemporain » (site web du Modern Baroque Opera). Ses œuvres sont exécutées en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

La musique de Truax explore une « échelle humaine menant vers le son. » Bon nombre de ses échantillons sont tirés d'archives provenant du World Soundscape Project; il est sensible à l'utilisation dans sa musique de références qui parlent au public. Il dit que « ...les gens œuvrant dans l'informatique musicale ne semblent pas avoir [...] de préoccupations élargies pour les questions sociales ou les médias... (site Web de Barry Truax) ». Des éléments de mysticisme oriental imprègnent également ses œuvres plus récentes, entre autres, Arras, Wave Edge, Riverrun, East Wind et deux œuvres de style multimédia (Divan et Wings of Nike) qui utilisent des sons synthétisés par ordinateur et des infographies de Theo Goldberg. L'opéra de Truax, peut-être son œuvre la plus personnelle, traite de la question sociale de l'identité sexuelle. Sur le plan de la composition, son principal centre d'intérêt est le son lui-même, à partir duquel il calcule tous les éléments de la pièce, même la structure globale, comme c'est le cas avec son utilisation de la synthèse granulaire.

Enregistrements

Parmi les enregistrements consacrés à ses compositions figurent Sonic Landscapes (1977, Mel. SMLP-4033), Androgyny (1981, 2-Mel. SMLP-4042-4043), Sequence of Earlier Heaven (1985, Cambridge Street CSR-8501) et le CD Digital Soundscapes (1987, Cambridge Street CSR- CD-8701 et Wergo WER-2017-50) et Pacific Rim (1991, Cambridge Street CSR-CD-9101). Truax fonde l'étiquette Cambridge Street en 1985.

Prix, affiliations

En 1977, son œuvre Sonic Landscape No. 3 remporte un premier prix dans la catégorie Informatique musicale lors de la cinquième compétition internationale de musique électroacoustique à Bourges. Riverrun gagne le prix Magisterium dans le cadre de la compétition internationale de musique électroacoustique à Bourges en France en 1991, faisant de Truax le premier Canadien à recevoir ce prix. Truax est membre de la Ligue canadienne de compositeurs et de la Communauté électroacoustique canadienne, et compositeur agréé du Centre de musique canadienne. Il commence à enseigner la composition électroacoustique et la communication acoustique à l'Université Simon Fraser en 1973 et reçoit un prix d'excellence en enseignement en 1999.

Voir aussi Musique électroacoustique.

COMPOSITIONS (Sélection)

Sonic Landscape No. 1 : 1970; cor, bande; Music Gallery Editions MGE-21 (James MacDonald).

She, a Solo : 1973; mezzo, bande; Melbourne SMLP-4033 (Mailing).

Trignon : 1975; mezzo, flûte alto, piano, bande; Melbourne SMLP-4033 (Mailing).

Sonic Landscape No. 3 : 1975 (rév. 1977); environnement spatial pour 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; Melbourne SMLP-4033.

Nautilus : 1976; perc., 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; Melbourne SMLP-4033 (R. Hartenberger).

Androgyny : 1978; environnement spatial pour 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; 2-Melbourne SMLP-4042-4043.

Aerial : 1979; cor, 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; 2-Melbourne SMLP-4042-4043 (James MacDonald), Cambridge Street CSR-CD-8701 et Wergo WER-2017-50-CD (Steven Field cor).

Ascendance : 1979; bande; 2-Melbourne SMLP-4042-4043.

The Blind Man (N. Reubsaat) : 1979; bande; 2-Melbourne SMLP-4042-4043, Cambridge Street CSR-CD-8701 et Wergo WER 2017-50-CD (Reubsaat v).

Love Songs (N. Reubsaat) : 1979; voix de femme, 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; 2-Melbourne SMLP-4042-4043 (I. Melita).

Arras : 1980; 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; 2-Melbourne SMLP-4042-43 et 4-ACM 37 / Cambridge Street CSR-CD-9101.

East Wind : 1981; flb amplifiée, 4 bandes sonores; Cambridge Street CSR-8501 / CSR-CD-9101 (Hannan).

Nightwatch : 1982; mar, 4 bandes sonores; Cambridge Street CSR-8501 (Hartenberger).

Wave Edge : 1983; 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; Cambridge Street CSR-CD-8701 et Wergo WER-2017-50-CD.

Solar Ellipse : 1985; 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; Cambridge Street CSR-CD-8701 et Wergo WER-2017-50-CD.

Divan (infographies de Theo Goldberg) : 1985; multimédia.

Riverrun : 1986; 4 bandes sonores synthétisées par ordinateur; Cambridge Street CSR-CD-8701 et Wergo WER-2017-50-CD.

Wings of Nike (infographies de Theo Goldberg) : 1987; multimédia, Cambridge Street CSR-CD 9101.

Tongues of Angels : 1988; ht d'amour, cor angl., 4 bandes sonores.

Pacific : 1990; 4 bandes sonores; Cambridge Street CSR-CD-9101.

Pacific Fog : 1990; environnement acoustique avec cor anglais.

Dominion : 1991; ensemble de chambre et deux bandes sonores numériques.

Bamboo, Silk and Stone (avec Randy Raine-Reusch) : 1994; instruments asiatiques et deux bandes sonores numériques.

Inside : 1995; hautbois basse et deux bandes sonores numériques.

Powers of Two : The Artist : 1995; théâtre pour musique électroacoustique.

Wings of Fire : 1996; femme violoncelliste et deux bandes sonores numériques; texte de Joy Kirstin.

Twin Souls : 1997; chorale de chambre et bande.

Steam : 2001; flûte alto et deux bandes sonores numériques.

Aussi Two Soundscapes, enregistrées par le World Soundscape Project sur Musicworks, 35, 1986 (cassette) et plusieurs œuvres pour comédie musicale, médias mixtes et bande et pour bande solo.

Publications

Barry Truax, « The Computer composition - sound synthesis programs POD4, POD5 et POD6 », Sonological Reports, II (Utrecht 1973).

« Some programs for real-time computer synthesis and composition », Interface, II (1973).

« General techniques of computer composition programming », Numus West, IV (aut. 1973).

« Computer music in Canada (1975) », ibid., VIII (print. 1975).

« A communicational approach to computer sound programs », Journal of Music Theory, XX (aut. 1976).

(Directeur), The World Soundscapes Project's Handbook for Acoustic Ecology (Vancouver 1978), CD-ROM édition 1999.

TRUAX et Marc BATTIER dir., Composition musicale par ordinateur : rapport sur un projet international, y compris l'atelier international qui a eu lieu à Aarhus, Danemark en 1978 (Ottawa 1981).

Acoustic Communication (Norwood, N.J. 1984, rév. édition Greenwood, Connecticut 2001).

« The PODX system : interactive compositional software for the DMX-1000 », Computer Music Journal, IX (no 1, 1985).

« Real-time granular synthesis with a digital signal processor », Computer Music Journal, XII (no 14, 1988).

« Une introduction à la musique électroacoustique de la Côte Ouest », Contact, III (août 1989).

Ainsi que de nombreux articles de journaux, chapitres d'ouvrages et documents de conférences.

Voir aussi BIBLIOGRAPHIE de World Soundscape Project.

Bibliographie

SDE Canada Ltée, « Barry Truax », dépliant (1980).

Regula QURESHI et autres, « From composer to audience : the production of serious music in Canada », Revue de musique des universités canadiennes, IX (no 2, 1989).

Toru IWATAKE, « Interview with Barru Truax », Computer Music Journal, XVIII (3) (1994).

Robert JORDAN, « Electroacoustic composer on a sex-role roll », Globe and Mail (12 sept. 1998).


Lecture supplémentaire

  • PRO Canada Ltd. 'Barry Truax,' pamphlet, 1980

    Qureshi, Regula et al. 'From composer to audience: the production of serious music in Canada,' Canadian University Music Review, vol 9, no. 2, 1989

    Iwatake, Toru. "Interview with Barry Truax," Computer Music Journal, vol 18, no. 3, 1994

    Jordan, Robert. "Electroacoustic composer on a sex-role roll," Globe and Mail, 12 Sept 1998