Unitariens

Les Unitariens sont les adeptes d'un mouvement religieux qui apparaît en Europe au XVIe siècle et dont les membres préconisent une attitude religieuse holistique.

Unitariens

Les Unitariens sont les adeptes d'un mouvement religieux qui apparaît en Europe au XVIe siècle et dont les membres préconisent une attitude religieuse holistique. Cette optique s'exprime théologiquement par l'insistance sur l'unité indivise de Dieu, mais beaucoup d'unitariens préfèrent aujourd'hui un langage non théologique. Né dans le contexte du CHRISTIANISME, le mouvement regroupe aujourd'hui des gens de diverses traditions religieuses et pratique un esprit d'unité dans la diversité. L'accent est mis sur la responsabilité individuelle concernant la foi et l'action ainsi que sur le recours à la raison et à l'expérience personnelle comme guides de vie. Les premiers Unitariens du Canada viennent en majorité d'Angleterre, quoique ceux de la Nouvelle-Angleterre soient très influents à Montréal, où la première assemblée est formée en 1832.

Cette assemblée demeure la plus importante au Canada pendant tout le XIXe siècle. Ses membres comprennent des hommes politiques et des commerçants importants comme sir Francis HINCKS, John Young, Adam Ferrie et Luther Holton. Un pionnier de la psychiatrie au Canada, Joseph WORKMAN, est l'un des fondateurs de la congrégation de Toronto en 1845. Un mouvement unitarien se répand plus tard au Manitoba chez les colons islandais.

Les Unitariens continuent d'être des chefs de file progressistes de la vie sociale et culturelle au XXe siècle, si bien que leur influence politique et sociale augmente plus vite que le nombre de leurs membres. En 1996, chacune de leurs 47 sociétés locales est autonome et organisée démocratiquement, même si on constitue le Conseil unitarien du Canada en 1961 pour renforcer les liens confessionnels avec les mouvements américain et britannique. Les liens internationaux sont assurés par le Conseil international des unitariens et universalistes. Le Canada compte 16 535 Unitariens d'après le recensement de 1991.


Lecture supplémentaire

  • Phillip Hewett, Unitarians in Canada (2nd ed, 1995).