Université Western

Troisième plus grande université de l’Ontario, l’Université Western est fondée en 1878 sous le nom de Western University of London en tant qu’école confessionnelle de l’Église d’Angleterre.

Université Western

Troisième plus grande université de l’Ontario, l’Université Western est fondée en 1878 sous le nom de Western University of London en tant qu’école confessionnelle de l’Église d’Angleterre. L’université devient laïque en 1908, et on la rebaptise University of Western Ontario (Université Western Ontario) en 1923. En 2012, l’institution change encore une fois de nom. Elle s’appelle désormais Western University (Université Western), nom qui figure dans toutes ses communications officielles et les documents qui portent son emblème, bien que le nom juridique de l’université, tel qu’il figure sur ses relevés de notes et ses diplômes, demeure celui d’Université Western Ontario.

Par l’intermédiaire de ses douze facultés et écoles, ainsi que de trois collèges affiliés – Brescia, Huron et King’s –, l’Université Western propose plus de 60 programmes différents menant à un grade ou à un diplôme. La devise de l’Université est Veritas et Utilitas (vérité et utilité, en latin); ses couleurs sont le blanc et le violet et le surnom de ses équipes sportives est « Mustangs ». Si l’on inclut ses trois collèges affiliés, le nombre total d’étudiants à temps plein et partiel de l’Université Western s’élève à plus de 36 000.

Contexte et histoire

L’université, située à London, en Ontario, est fondée le 7 mars 1878 sous le nom de l’Université Western of London. Le Huron College, fondé en 1863 en tant qu’école de théologie anglicane, sert d’assise à la nouvelle université. En 1881, l’université commence à offrir les premiers cours en arts et en 1883 elle remet ses premiers diplômes. En 1882, un groupe de médecins de London forme une école de médecine qui se joint à l’université. En 1885, des avocats de London tentent d’organiser une faculté de droit, mais échouent parce que la Société du barreau du Haut-Canada a le monopole de la formation juridique dans la province.

En 1908, l’université devient non confessionnelle et connaît par la suite un essor constant. En 1912, l’Institute for Public Health ouvre ses portes sous la gouverne de l’université et s’y affilie en 1917. L’école de médecine devient une faculté intégrée en 1913. En 1918, l’université commence à offrir des cours d’éducation permanente et des cours d’été. Durant l’été 1933, elle offre l’un des premiers cours en immersion française.

Au fur et à mesure qu’elle se développe, de nouvelles facultés et de nouvelles écoles s’ajoutent : sciences, sciences sociales, musique, études supérieures, affaires, droit, génie, éducation, communications et enseignement à distance, médecine et dentisterie ainsi que sciences de la santé. En outre, de nouveaux immeubles sont construits pour compléter l’architecture gothique moderne d’origine.

Écoles affiliées

En 1919, les Ursulines fondent le Collège Brescia, un collège catholique romain affilié et, au cours de la même année, l’Assumption College de Windsor s’affilie à l’université. Il deviendra plus tard l’Université de Windsor. De même, le Waterloo College of Arts s’affilie à l’U. de Western Ontario en 1925. De nos jours, c’est l’Université Wilfrid Laurier qui met l’accent sur les lettres et sciences humaines, et l’Université de Waterloo qui met l’accent sur le génie et les sciences. Le St. Peter’s College Seminary de London s’affilie à l’Université de Western Ontario en 1939 et devient par la suite une faculté des arts du King’s College.

Voir aussi Musique à l’Université Western.


Liens externes