Pierre Vadeboncoeur

Pierre Vadeboncoeur, Essayiste (né à Strathmore, près de Montréal, 28 juillet 1920 - 11 février 2010). Homme de conviction et d'action, Vadeboncoeur ne devint écrivain à plein temps qu'après une carrière de conseiller syndical à la CSN.

Vadeboncoeur, Pierre

Pierre Vadeboncoeur, Essayiste (né à Strathmore, près de Montréal, 28 juillet 1920 - 11 février 2010). Homme de conviction et d'action, Vadeboncoeur ne devint écrivain à plein temps qu'après une carrière de conseiller syndical à la CSN. Avocat et économiste, journaliste pigiste, il s'implique aux côtés des MARCHAND, PELLETIER, TRUDEAU -- et surtout des ouvriers - dans la GRÈVE DE L'AMIANTE (1949) et collabora à CITÉ LIBRE, PARTI PRIS, Socialisme, avant de devenir chroniqueur attitré à LIBERTÈ.

« La ligne du risque », essai sur Paul-Émile BORDUAS, signe et prophète de la liberté artistique, de la liberté humaine, sert de titre et de fil conducteur au recueil inaugural de 1963. L'Autorité du peuple (1965) est une lecture de la démocratie comme lutte créatrice. La Dernière Heure et la première (1970) pose des questions fondamentales sur l'identité québécoise, ses paradoxes, son avenir problématique. Vadeboncoeur a publié plusieurs recueils d'articles, analyses, portraits, polémiques, sur l'actualité politique: Lettres et colères (1969), Un génocide en douce (1976), Chaque jour, l'indépendance (1978). Indépendances (1972), au pluriel, est un essai socioculturel sur la jeunesse et ses mouvements, révolutions, après Marcuse et Mai-68 à Paris. Les Deux royaumes (1978), oeuvre charnière, explore les limites inhérentes à tout système de pensée, tente de dépasser la lettre par l'esprit, la raison scientifique par l'intuition, la méditation, l'art.

Vadeboncoeur avait publié en 1970 un récit, Un amour libre, sur la relation père-fils et la créativité. Il revient à cette veine autobiographique et esthétique dans Dix-sept tableaux d'enfant (1991), ceux de sa fille, et Qui est le chevalier? (1998). D'autres essais portent sur l'expression et les silences de l'amour: l'Absence (1985), le Bonheur excessif (1992). Après avoir dénoncé l'impérialisme et le nivellement culturels des USA dans Trois essais sur l'insignifiance (1993), le polémiste est rattrapé par l'histoire: Gouverner ou disparaître (1993), entre deux référendums. « Il faut être absolument inactuel », écrit-il par ailleurs, dans une formule à la Rimbaud où l'important est l'adverbe. Ses Essais inactuels (1987) portent sur la lecture, les arts visuels et le « regard intérieur ». Vivement un autre siècle! (1996) pour tenter de redevenir sujet parmi les objets.

Lauréat de nombreux prix, Pierre Vadeboncoeur s'est mérité entre autres le Grand prix littéraire de la Ville de Montréal en 1979, le prix Ludger Duvernay en 1971, le prix Athanase David, ainsi que le prix Victor Barbeau en 2001 et en 2008, la Médaille de l'Académie des lettres du Québec.