Van Pelt, Robert Jan

Robert Jan Van Pelt, professeur, historien de l'architecture, auteur (Haarlem, Pays-Bas, 15 août 1955).

Van Pelt, Robert Jan

Robert Jan Van Pelt, professeur, historien de l'architecture, auteur (Haarlem, Pays-Bas, 15 août 1955). Van Pelt fait ses études postsecondaires à l'Université de Leiden où il obtient un diplôme de premier cycle en histoire de l'art et en archéologie ancienne en 1977, un diplôme supérieur en histoire de l'architecture en 1979 et un doctorat en histoire des idéologies en 1984.

Van Pelt est professeur à l'École d'architecture de la faculté d'études environnementales à l'Université de Waterloo, en Ontario. Depuis son entrée en fonction en 1987, ses tâches d'enseignement comprennent des cours en histoire culturelle du Moyen Âge, de la Renaissance, du Siècle des lumières, du 19e siècle, ainsi que des cours à option sur des sujets allant de l'histoire urbaine à l'histoire du cinéma. Il s'implique même dans le style d'enseignement sous forme d'ateliers et de direction de projets de thèse.

Il se démarque en tant que chercheur et spécialiste de l'Holocauste, un projet de toute une carrière dont l'origine remonte à l'époque de ses études de troisième cycle sur le temple de Salomon, sous la direction de la chercheure spécialiste de la Renaissance, Frances Yates. Ce qui avait commencé comme une recherche particulière sur l'entité architecturale que sont les fours crématoires d'Auschwitz s'est transformé en une gigantesque aventure intellectuelle et historique.

Pour tenir compte de l'implication historiographique de l'intégration d'Auschwitz dans la narration de l'histoire de l'architecture, van Pelt écrit en collaboration avec C.W Westfall Architectural Principles in the Ages of Historicism en 1993. Des années de recherches et d'études sur l'histoire de l'édification d'Auschwitz permettent d'établir des liens entre le camp de concentration, la ville et la région, le tout se concrétisant, en 1996, par un ouvrage intitulé Auschwitz :1270 to the Present, fruit d'une collaboration avec Deborah Dwork.

En 2000, van Pelt fait partie, en tant que spécialiste mondial sur Auschwitz, de l'équipe de défense de Deborah Lipstadt dans la poursuite civile entamée par le négationniste de l'Holocauste, le Britannique David Irving, lequel a éventuellement perdu sa cause. Lors du contre-interrogatoire qui a duré cinq jours, van Pelt a défendu son rapport d'expert de 770 pages. Une bonne partie de son témoignage d'expert ainsi qu'une analyse plus générale du rôle d'Auschwitz dans la dénégation de l'Holocauste forment la base de The Case for Auschwitz : Evidence from the Irving Trial (2002).

Le livre Holocaust : A History, publié en 2002 et coécrit de nouveau avec Dwork, couvre toute l'Europe et les années précédant la Deuxième Guerre mondiale jusqu'à nos jours. L'approche présente de nombreux aspects du sujet et touche des dilemmes moraux et éthiques en plus de l'histoire sociale, culturelle et politique.

Van Pelt a participé par ses nombreux essais à nombre de livres et revues au cours des vingt-cinq dernières années. Ses autres activités professionnelles comprennent sa participation à des films et à des documentaires télévisés dont Mr. Death : The Rise and Fall of Fred A.Leuchter Jr. (1999) et Auschwitz : The Blueprint of Genocide (1994), tous deux présentés à la télévision britannique. Van Pelt s'implique toujours dans de nombreux projets relatifs à l'Holocauste, à la dispersion des Allemands dans l'Europe de l'Est et à l'histoire des réfugiés au 20e siècle.

Ses distinctions académiques comprennent, entre autres, celle de Outstanding Professor que lui a décernée en 2005 l'Université de Waterloo pour son rendement en enseignement et en recherche. Van Pelt est élu fellow (2002-2004) par la faculté d'études environnementales de l'Université de Waterloo en reconnaissance de son œuvre savante reconnue et respectée partout dans le monde, ainsi que pour son engagement et sa conscience professionnelle envers son département et la faculté. Il remporte en 1997 le prix Spiro Kostof de la Society of Architectural Historians et le National Jewish Book Award en 1996 pour Auschwitz : 1270 to the Present Day. Il est élu fellow (1994-1995) de la John Simon Guggenheim Memorial Foundation, à New York.