Vancouver Folk Music Festival

Vancouver Folk Music Festival.

Vancouver Folk Music Festival

Vancouver Folk Music Festival. Festival de musique folklorique fondé en 1978 par Mitch Podolak et Colin Gorrie du Winnipeg Folk Festival, Ernie Fladell et Fran Fitzgibbon du service de planification sociale de Vancouver par le biais de la Heritage Festival Society, et Gary Cristall, coordonnateur du premier festival qui eut lieu à Stanley Park du 11 au 13 août 1978. La seconde édition du festival se tint au Jericho Beach Park pendant le troisième week-end de juillet. Parrainé par la ville en 1978 et 1979, le festival passa à la fin de 1979 sous le contrôle d'un nouvel organisme sans but lucratif, la Vancouver Folk Music Festival Society, tout en conservant Cristall comme coordonnateur et dir. artistique. Au début des années 1980, le festival présentait chaque année de 60 à 70 événements faisant alterner les ateliers de jour et les concerts en soirée dans différents locaux. Bien qu'il ait évité de faire la promotion d'interprètes vedettes, il a réussi à attirer environ 30 000 personne par année, ce qui en fait l'un des festivals de folklore les plus populaires du Canada.

Sous la direction de Cristall, le festival s'est donné le visage le plus international des festivals de folklore du Canada, et il sert de forum aux folklores d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, ainsi qu'au folklore et au pop traditionnel et contemporain d'Amérique du Nord. L'événement adopte plusieurs thèmes à chaque édition - par exemple, en 1991, la musique folklorique contemporaine de la Tchécoslovaquie, les auteurs-compositeurs autochtones d'Amérique du Nord, la musique traditionnelle et contemporaine de la Thaïlande, les jeunes instrumentistes traditionnels de la Grande-Bretagne de même que la musique afro-antillaise de la Jamaïque, d'Haïti et de la Côte atlantique du Nicaragua. Le site du festival sur la côte du Pacifique lui vaut la participation d'un grand nombre d'interprètes asiatiques et canadiens-asiatiques. Il fut le premier festival au Canada à reconnaître la musique féministe comme un genre folklorique distinct et contemporain (en 1980; voir Musique féministe), en plus d'offrir plusieurs autres séries de concerts à caractère résolument sociopolitique.

Le festival continue de présenter de 30 à 40 concerts par an au Vancouver East Cultural Centre et ailleurs. Il a fondé sa propre maison d'enregistrement, Aural Tradition, en 1980 et créé par la suite une société de distribution, Festival Records, qui a pris en charge Aural Tradition et quelque 200 étiquettes de tous les coins du monde. En 1991, Aural Tradition avait réalisé plus de 25 micr. ou CD et cassettes, y compris des albums de Diana Braithwaite, Stephen Fearing, Marie-Lynn Hammond, Connie Kaldor et Bim (Roy Forbes), Anne Lederman, Faith Nolan, les Polka Dogs, Uzume Taiko et Takeo Yamashiro ainsi que d'artistes des États-Unis, de l'Amérique latine, des Philippines et de la Chine.