Vancouver Recital Society

Vancouver Recital Society. Organisation de concerts basée à Vancouver et fondée en 1980 par Leila Getz. La tradition des sociétés de concert remonte au début du 20e siècle avec des imprésarios comme Lily Laverock, Gordon Hilker et Hugh Pickett.

Vancouver Recital Society

Vancouver Recital Society. Organisation de concerts basée à Vancouver et fondée en 1980 par Leila Getz. La tradition des sociétés de concert remonte au début du 20<sup>e</sup> siècle avec des imprésarios comme Lily Laverock, Gordon Hilker et Hugh Pickett. Mais la disparition du Festival international de Vancouver à la fin des années 1960 annonce des temps difficiles pour les organisateurs de concerts. La fondatrice de la Vancouver Recital Society, Leila Getz, immigre de l'Afrique du Sud en 1966. On l'avertit qu'une organisation de ce genre est peu viable à Vancouver, mais elle a tout de même la ferme intention de faire de cette société de récital un succès. En 1980, la saison inaugurale de la Vancouver Recital Society est lancée avec un budget de 10 000 dollars. Son premier concert, présenté le 21 septembre à l'Arts Club Theatre à Granville Island, met en vedette le pianiste Boris Berman. En 1984, la société organise des concerts à l'Orpheum Theatre, une salle pouvant recevoir des artistes de haut niveau et comptant un plus grand nombre de places. La société organise également des concerts au Chan Centre for the Performing Arts, au Kay Meek Centre et au Vancouver Playhouse. Ses revenus annuels pour 2010 sont d'environ 1,4 million de dollars et elle bénéficie du financement de donateurs privés, de la Vancouver Foundation et de la Ville de Vancouver.

Artistes et programmation

Malgré ses débuts modestes, la Vancouver Recital Society s'attire un public fidèle, à la fois grâce à sa programmation innovatrice et à ses concerts d'artistes de haut niveau. Elle est l'une des rares organisations nord-américaines vouées à la mise en valeur de solistes, connus ou émergents, et, à ce titre, elle présente des artistes internationaux au public canadien. En octobre 1982, la société présente un récital interprété par Annie Fischer, une pianiste hongroise renommée qui revient sur la scène canadienne après une absence de dix ans. La société présente d'autres artistes célèbres, notamment Cecila Bartoli, Joshua Bell, Renée Fleming, Yo-Yo Ma, Bryn Terfel, Maxim Vengerov, Anne Sofie von Otter ainsi que les Canadiens Measha Brueggergosman, Angela Cheng, James Ehnes, Gerald Finley, Jon Kimura Parker et Scott St. John.

Au cours des saisons, la société présente plusieurs ensembles, entre autres l'Amedeo Modigliani Quartet à l'occasion de son premier concert canadien en 2007-2008, l'Arcanto Quartet, l'Aviv Quartet, le Jerusalem Quartet et le Tetzlaff Quartet.

Bien que le public du Vancouver Recital Society soit généralement composé de professionnels d'un certain âge, la société tente d'attirer un auditoire plus jeune au moyen d'initiatives comme le Children's Community Outreach Program et la série de concerts « Next Generation », qui mettent en vedette des artistes émergents.

Prix et récompenses

En 1985, la société reçoit le prix d'excellence dans les arts de la Canadian Arts Presenting Association (CAPACOA). Deux ans plus tard, elle reçoit un prix international de l'Association of College, University and Community Arts Administration (ACUCAA). Leila Getz est nommée membre de l'Ordre du Canada en 1994 et reçoit la Médaille d'or du jubilé de la reine Élisabeth II en 2004 en reconnaissance de son travail au sein de la Vancouver Recital Society.

Bibliographie

« A musical feast for all », Vancouver Courier (4 sept.1980).

« Vancouver Recital Society wins major international prize », ACUCAA News (5 janv. 1988).

« Tenth anniversary season », Playboard XXV, no 5 (oct. 1989).

« Pianists plus from the Vancouver Recital Society », Playboard XXV, no 6 (nov. 1990).

Mather, J., « Woman of conviction », Music Magazine XIV, no 1 (févr./mars 1991).

Dafoe, C., « Can't stop the music », Globe and Mail (29 juil. 1992).

Friedmann, A. « Vancouver Recital Society to feature three greats », Jewish Western Bulletin (24 juin 1993).

« World of Music - chamber music - Vancouver », Classical Music Magazine XVI, no 4 (sept./oct. 1993).

Friedman, A., « Remarkable talent to highlight VRS season », Jewish Western Bulletin (18 août 1994).

Dubois, D., « The Vancouver Recital Society - 25 years of possible », The Music Scene III, no 2, (hiver 2005).

So, J. « The many faces of Rolando Villazón », La Scena Musicale V, no 1, (automne 2006).


Lecture supplémentaire

  • "A musical feast for all," Vancouver Courier, 4 Sep 1980

    "Vancouver Recital Society wins major international prize," ACUCAA News, 5 Jan 1988

    "Tenth anniversary season," Playboard, vol 25, no 5, Oct 1989

    "Pianists plus from the Vancouver Recital Society," Playboard, vol 25, no 6, Nov 1990

    Mather, J. "Woman of conviction," Music Magazine, vol 14, no 1, Feb/Mar 1991

    Dafoe, C. "Can't stop the music," Globe and Mail, 29 Jul 1992

    Friedmann, A. "Vancouver Recital Society to feature three greats," Jewish Western Bulletin, 24 Jun 1993

    "World of Music - chamber music - Vancouver," Classical Music Magazine, vol 16, no 4, Sep/Oct 1993

    Friedman, A. "Remarkable talent to highlight VRS season," Jewish Western Bulletin, 18 Aug 1994

    Dubois, D. "The Vancouver Recital Society - 25 years of possible," The Music Scene, vol 3, no 2, Winter 2005

    So, Joseph. "The many faces of Rolando Villazón," La Scena Musicale, vol 5, no 1, Fall 2006