Véronique Lacroix

Véronique Lacroix, chef d'orchestre (Chicoutimi, Québec, 4 juillet 1963). Dip. (Conservatoire de musique du Québec à Montréal [CMM] ) 1988.

Véronique Lacroix

Véronique Lacroix, chef d'orchestre (Chicoutimi, Québec, 4 juillet 1963). Dip. (Conservatoire de musique du Québec à Montréal [CMM] ) 1988.

Véronique Lacroix étudie d'abord la flûte traversière au Conservatoire de musique de Chicoutimi. Elle termine ses études en 1988, au CMM, et obtient des récompenses dans les classes de direction d'orchestre, de musique de chambre et de techniques d'écriture. Dès sa sortie du Conservatoire, elle fonde l'Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), dont elle assume toujours la position de directrice artistique en 2011, et débute une carrière active de chef d'orchestre.

Entre 1987 et 1994, elle assume successivement la direction artistique de l'Orchestre Symphonique des jeunes du West Island, de l'Opéra Comique du Québec, de l'Orchestre de CAMMAC et de l'Orchestre symphonique Joliette de Lanaudière. De 1994 à 1996, elle est chef titulaire du Scarborough Philharmonic (Ontario). À partir de 1995, elle dirige la classe d'interprétation de musique contemporaine du Conservatoire de musique de Montréal.

À titre de chef invitée, Véronique Lacroix a dirigé, depuis 1988, le CBC Radio Orchestra (Vancouver), l'Orchestre du Centre National des Arts à Ottawa, l'Ensemble Camerata de Kiev (Ukraine), l'Orchestre des Grands Ballets Canadiens, la Société de Musique Contemporaine du Québec, l'ensemble Barcelona 216 (Espagne), l'Ensemble Arc-en-ciel de Winterthur (Suisse), l'Orchestre Symphonique du Saguenay-Lac Saint-Jean, l'Orchestre symphonique de Laval, le Newfoundland Symphony Orchestra, le Symphony Nova Scotia et le Saskatoon Symphony.

Reconnue comme l'une des principales spécialistes canadiennes du répertoire contemporain, Véronique Lacroix a dirigé les premières de près de 200 œuvres de compositeurs québécois et canadiens. Elle a également dirigé l'ECM+ sur disque sous étiquettes SNE, Port-Royal, Phonovox, Atma, Oxingale et Centredisques.

Véronique Lacroix a reçu le Prix du Domaine Forget (1987), le Prix Jean-Marie Beaudet du Conseil des Arts du Canada (à deux reprises, en 1990 et 1991), le Prix Heinz Unger du Conseil des arts de l'Ontario (1994), le Prix Opus de la directrice artistique de l'année (2007) et le Pris Les Amis de la musique Canadienne décerné, en 2009, par le Centre de Musique Canadienne et la Ligue Canadienne Des Compositeurs.

Discographie sélective

Fin de siècle, nouvelle musique montréalaise, SNE, 1994, SNE-590-CD

Mozart-Gonneville, Port-Royal, 1996, PR2207-2

Cantate pour la fin du jour, Phonovox,1996, VOX 7824-2

Al Hamra, Atma, 1997, ACD 22146

Nouveaux Territoires 01, Atma, 2000, ACD 22229

Nouveaux Territoires 02, Atma, 2003, ACD 22208

Ana Sokolovic : Jeu des portraits, Centre disque/SRC, 2006, CMCCD 11406

Après Moi, Le Déluge, Oxingale Records, 2006, OX 2006

Nouveaux Territoires 03, Atma, 2009, ACD 22582


Lecture supplémentaire

  • Beaucage, Réjean. " Veronique Lacroix: On the Contemporary Beat." La Scena Musicale vol 8, May 2003