Vivier, Claude

Sa musique émouvante cherche à transmettre un message humanitaire. Il est cofondateur des Événements du neuf à Montréal (1978). En 1981, le CONSEIL CANADIEN DE LA MUSIQUE le nomme « compositeur de l'année ».

Vivier, Claude
(courtesy La Fondation Claude Vivier).

Vivier, Claude

Claude Vivier, compositeur (Montréal, 14 avril 1948 -- Paris, France, 12 mars 1983). Il étudie la composition avec Gilles TREMBLAY et le piano avec Irving Heller au CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DU QUÉBEC à Montréal puis, en Europe, la composition et l'électroacoustique avec Gottfried Michael Koenig, Hans Ulrich Humpert, Karlheinz Stockhausen et Paul Méfano. Au cours de sa brève mais prolifique carrière, il compose quelque 40 oeuvres, dont Prolifération (1969), qui l'a rendu célèbre. Sa passion pour les langues (il en maîtrise sept) et ses nombreux voyages en Europe et en Indonésie influencent sa composition. Il excelle dans ses oeuvres pour voix comme Chants, Love Songs, Lonely Child, Wo bist du Licht! et son opéra Kopernikus.

Sa musique émouvante cherche à transmettre un message humanitaire. Il est cofondateur des Événements du neuf à Montréal (1978). En 1981, le CONSEIL CANADIEN DE LA MUSIQUE le nomme « compositeur de l'année ». Ne tenant pas compte des mises en garde de ses amis, il fréquente des milieux dangereux et connaît une mort violente, assassiné dans son appartement à Paris. Après sa mort, il reçoit à titre posthume l'un des deux prix du concert référendum organisé à Paris par l'orchestre Colonne (1984).