Walter Allward

Walter Seymour Allward, sculpteur (né le 18 novembre 1876 à Toronto, en Ontario; décédé le 24 avril 1955 à Toronto). Walter Allward s’est forgé une réputation comme l’un des meilleurs sculpteurs canadiens de monuments avec son gigantesque Mémorial national du Canada à Vimy, en France (1922-1936), commémorant la bataille historique de la crête de Vimy en avril 1917 et les quelque 11 000 soldats canadiens portés disparus pendant la Première Guerre mondiale.

Monument du flambeau
Monument du flambeau, à Vimy, en France (photo de Jacqueline Hucker).

Formation

Adolescent, Walter Allward travaille comme menuisier aux côtés de son père avant de passer quelques années, à partir de 1891, en tant qu’apprenti dans le cabinet d’architectes Gibson and Simpson. Il travaille ensuite dans la briqueterie Don Valley Brick Works, où il façonne des ornements architecturaux. Cette première formation, enrichie par des cours de modelage à la Central Technical School de Toronto, le prépare à la discipline de la sculpture ornementale, la carrière de toute sa vie.

Premières œuvres

On compte parmi ses premières œuvres la figure de la « Paix » sur le Monument de la rébellion du Nord-Ouest à Queen’s Park, à Toronto (1895), qu’il a achevé à l’âge de 19 ans; The Old Soldier, commémorant la guerre de 1812, à la place Victoria Memorial, à Toronto (1903); et une figure grandeur nature d’Oronhyatekha, commandée par le sujet lui-même pour le Temple Building de l’Ordre indépendant des Forestiers à Toronto (1899).

Sa réputation bien établie, Walter Allward reçoit du musée provincial, à Toronto, des commandes de bustes, notamment de lord Tennyson, de sir Charles Tupper, de sir Wilfrid Laurier et de sir Oliver Mowat. On trouve également dans l’enceinte de Queen’s Park ses statues du général John Graves Simcoe (1903) et de sir Oliver Mowat (1905).

Monuments héroïques

Statue de Robert Baldwin et Louis-Hippolyte Lafontaine
Statue de Robert Baldwin et Louis-Hippolyte Lafontaine par Walter Seymour Allward, Colline du Parlement, Ottawa, 25 avril 2010 (Creative Commons/D. Gordon E. Robertson).

Le véritable talent de Walter Allward se révèle dans ses monuments héroïques, tels que la Fontaine commémorative de la guerre des Boers, à Windsor (1906); le Monument commémoratif de l’Afrique du Sud, à Toronto (1910); le Monument commémoratif Bell, à Brantford (1917); le Monument Lafontaine-Baldwin sur la Colline du Parlement à Ottawa (1914); et la conception d’un monument commémoratif au roi Édouard VII, que le déclenchement de la Première Guerre mondiale l’empêche de terminer. Mais deux figures, celle de la « Vérité » et celle de la « Justice », sont coulées dans le bronze et ornent aujourd’hui l’entrée du bâtiment de la Cour suprême du Canada à Ottawa. Une représentation presque identique de la « Justice » se trouvera des années plus tard sur le Mémorial de Vimy. Parmi ses autres monuments commémoratifs de la Première Guerre mondiale, mentionnons les monuments aux morts de Stratford (1922) et de Peterborough (1929).

Mémorial de Vimy

Monument commémoratif du Canada à Vimy
Monument commémoratif du Canada à Vimy (photo de Jacqueline Hucker).

Walter Allward obtient la commande du Mémorial de Vimy du gouvernement fédéral en 1921 et déménage à Londres l’année suivante, où il installe son studio. Il se rend régulièrement à Vimy au cours des années suivantes. Le monument de Vimy est dévoilé le 26 juillet 1936 par le roi Édouard VIII en présence de plus de 50 000 personnes, dont 6 000 Canadiens qui ont fait le voyage pour être témoins de l’événement. Bon nombre d’entre eux sont des anciens combattants.

À son retour au Canada en août 1936, Walter Allward conçoit le monument à la mémoire de William Lyon Mackenzie à Queen’s Park (1940), ainsi qu’un monument qui ne sera jamais réalisé en l’honneur de sir Frederick Banting, mort soudainement en 1941.

Distinctions

En 1902, Walter Allward est élu associé de l’Académie royale des arts du Canada, et devient académicien à part entière en 1914. Son morceau de réception, L’orage (bronze, v. 1920), fait partie de la collection du Musée des beaux-arts du Canada. Le sculpteur a également été membre du Arts and Letters Club of Toronto.