Eau, traitement de l'

Le traitement de l'eau s'effectue par procédés physiques ou chimiques garantissant la qualité qu'exige son utilisation. Les organismes environnementaux établissent des normes minimales pour l'eau potable, alors que les industries possèdent leurs propres normes.

Eau, traitement de l'

Le traitement de l'eau s'effectue par procédés physiques ou chimiques garantissant la qualité qu'exige son utilisation. Les organismes environnementaux établissent des normes minimales pour l'eau potable, alors que les industries possèdent leurs propres normes. Les caractéristiques physiques telles que température, couleur, turbidité (clarté ou transparence), odeur et goût, sont des mesures des seuils de tolérance d'esthétisme et de palatabilité, critères les plus anciens pour déterminer la qualité de l'eau. Les micro-organismes comme les coliformes et les organismes pathogènes sont éliminés par procédé chimique pour éviter les MALADIES TRANSMISES PAR L'EAU, mais la nocivité des produits chimiques pour la santé doit être contrôlée simultanément. Parmi les caractéristiques chimiques, on note le degré d'acidité ou d'alcalinité (cause des dépôts à l'intérieur des tuyaux et des casseroles) et de concentrations en solides dissous et en oxygène. Par exemple, certaines eaux naturelles des Prairies présentent des concentrations totales en solides dissous (TSD) de plus de 1000 mg/L, alors qu'au Canada le niveau maximum toléré pour l'eau potable est de 500 mg/L et que nombre de procédés industriels exigent des concentrations inférieures à 200 mg/L. On surveille aussi les concentrations de divers radioéléments, soit d'origine naturelle, soit de provenance d'accidents nucléaires ou de la production d'ÉNERGIE NUCLÉAIRE.

On dispose de plusieurs procédés physiques et chimiques pour le traitement de l'eau. Les procédés physiques les plus courants sont le dégrillage, la floculation, la sédimentation, la filtration et l'adsorption. La distillation et l'osmose inverse sont utilisées surtout dans le traitement industriel de l'eau. Parmi les procédés chimiques, on compte l'aération, la coagulation, l'adoucissement, l'équilibration du pH, l'échange d'ions et la désinfection. La désinfection peut être effectuée par chloration, ajout d'ozone, échauffement, exposition aux rayonnements ultraviolets et ajout de brome ou d'iode (pour les usages industriels). La chloration est la méthode la plus répandue : en plus d'être un germicide efficace, le chlore est aussi fort utile pour décolorer l'eau, supprimer le goût et l'odeur, empêcher la prolifération d'algues et précipiter le fer et le manganèse.


Lecture supplémentaire

  • M.S. Babbitt et al, Water Supply Engineering (1962); Health & Welfare Canada, Guidelines for Canadian Drinking Water Quality 1978 (1979).