Waters, Stanley Charles

Stanley Charles Waters, soldat, homme d'affaires, sénateur (Winnipeg, 14 juin 1920 -- Calgary, 25 sept. 1991). Waters s'enrôle dans l'Armée canadienne en 1941 et décide d'y demeurer après la guerre.

Waters, Stanley Charles

Stanley Charles Waters, soldat, homme d'affaires, sénateur (Winnipeg, 14 juin 1920 -- Calgary, 25 sept. 1991). Waters s'enrôle dans l'Armée canadienne en 1941 et décide d'y demeurer après la guerre. Il gravit progressivement les échelons et termine sa carrière comme lieutenant-général et commandant du Commandement de la Force mobile de 1973 à 1975. En 1975, il joint les rangs de la gigantesque organisation Mannix, à Calgary, devient président du Loram Group, une société affiliée, et il occupe divers postes de direction jusqu'au moment de sa retraite, en 1989. Il est également cofondateur du Bowfort Group of companies, qui oeuvre dans les secteurs agricole, immobilier et financier.

Waters a des opinions politiques et sociales résolument conservatrices et s'oppose au bilinguisme officiel, aux programmes sociaux universels, aux subventions accordées aux artistes et aux écrivains ainsi qu'à tout ce qui peut entraîner la croissance des dépenses gouvernementales. Il est membre fondateur du PARTI RÉFORMISTE et, en 1989, il se présente à des élections sénatoriales sans précédent, déclenchées dans un geste de défi par le premier ministre de l'Alberta Don Getty, alors que le premier ministre Mulroney persiste à prétendre que les nominations au Sénat demeurent la responsabilité judiciaire du gouvernement fédéral. Ce n'est qu'en juin 1990 que Mulroney finit par accepter la nomination de Waters. Sa nomination et sa volonté de procéder à la réforme du Sénat auront pour effet immédiat de donner de la crédibilité au Parti réformiste.