David Arthur Watmough

David Arthur Watmough, nouvelliste, romancier et dramaturge (né le 17 août 1926 à Londres, en Angleterre; décédé le 4 août 2017 à Vancouver, en Colombie-Britannique). Citoyen canadien depuis 1963.

David Watmough grandit à Cornwall et fait des études en théologie au King's College de l'U. de Londres. Le premier livre qu'il publie, A Church Renascent (1951), consiste en une étude sur le catholicisme français de gauche. Il immigre en Amérique du Nord et s'installe à Vancouver en 1962, où il vit jusqu'à sa mort.

Watmough a décrit son projet littéraire comme « une autobiographie fictive de Davey Bryant, un homme du XXe siècle à la fois écrivain, immigrant et homosexuel ». Il est l'auteur de 11 romans et recueils de nouvelles qui évoquent les souvenirs de Bryant et racontent les péripéties de son voyage picaresque en commençant par son enfance en Angleterre et en terminant par son arrivée sur la côte ouest au Canada. Ses écrits comprennent Ashes for Easter and Other Monodramas (1972), No More Into the Garden (1978), The Connecticut Countess (1984), Fury (1984), Thy Mother's Glass (1992) et The Time of Kingfishers (1994). Tout au long de ces ouvrages, Bryant recherche des contacts humains qui aient un sens et lutte contre la société homophobe qui l'entoure, contre sa douloureuse conscience de ce qu'il est et la peine de voir mourir des membres de sa famille et des amis. Bryant est l'alter ego de l'auteur qui lui permet d'examiner avec ironie, franchise et compassion, les relations humaines, les problèmes liés à l'identité sexuelle et la convergence du politique et du personnel.

Watmough a aussi écrit des pièces, dont trois sont réunies dans Names for the Numbered Years (1967) et The Unlikely Pioneer (1986), une étude sur l'influence d'Irving Guttman sur l'évolution de l'opéra dans l'Ouest canadien. Hunting With Diana (1996) s'inspire des mythes grecs et présente Bryant en train de naviguer sur Internet.