Wayne Robson

Wayne Robson, acteur (Vancouver, 29 avril 1946 - Toronto, 4 avril 2011). Wayne Robson commence sa carrière professionnelle sur scène en 1966, il a alors 20 ans.

Wayne Robson

Wayne Robson, acteur (Vancouver, 29 avril 1946 - Toronto, 4 avril 2011). Wayne Robson commence sa carrière professionnelle sur scène en 1966, il a alors 20 ans. Le regard de myope et l'apparence sérieuse de ce jeune homme ajoutent une dimension humaine à sa présence sur scène et lui valent des rôles au cinéma et à la télévision.

Il décroche son premier rôle notable en 1971 dans McCabe and Mrs. Miller (v.f. John McCabe), un western révisionniste de Robert Altman qui est en nomination aux Oscars. C'est une des premières productions hollywoodiennes tournées à Vancouver. Rapidement, Robson devient un acteur de premier plan dans le monde du cinéma en Colombie-Britannique à l'époque où bon nombre d'œuvres de jeunes cinéastes talentueux sont financées par la SDICC (Société de développement de l'industrie cinématographique canadienne). Il joue, entre autres, dans Madeleine Is... (1971) de Sylvia Spring, Another Smith for Paradise (1972) de Tom Shandel et Wolfpen Principle (1974) du cinéaste expérimental Jack Darcus. Robson incarne des personnages colériques et très troublés qui empêchent le protagoniste d'atteindre ses objectifs.

Dans les années 1980, Robson incarne des personnages aux forts tempéraments de plus en plus marquants. Il livre ses performances les plus mémorables dans des productions de l'Ouest canadien et dans des films canadiens. Il interprète « Shorty » William Dunn dans The Grey Fox (1982) de Phillip Borsos, un drame qui remporte de nombreux PRIX GÉNIE, Harry Dickens dans One Magic Christmas (1985; v.f. Un drôle de Noël), également réalisé par Borsos, et Pete dans Bye Bye Blues (1989) d'Anne WHEELER. Robson est en nomination pour des prix Génie dans la catégorie du meilleur acteur de soutien dans The Grey Fox et Bye Bye Blues. En 1987, Robson reçoit son premier PRIX GÉMEAUX dans la catégorie du meilleur acteur de soutien pour son interprétation réaliste et chargée d'émotion d'un bandit désespéré dans le téléfilm policier And Then You Die.

Dans les années 1990, Robson connaît un succès encore plus éclatant à la télévision. Il joue avec Anne Wheeler dans un téléfilm adapté du roman controversé de Margaret LAURENCE The Diviners en 1993. Robson, dont l'interprétation de Christie est acclamée par l'ensemble de la critique canadienne, remporte un deuxième prix Gémeaux du meilleur acteur de soutien. Son personnage le plus connu lui est offert par Steve SMITH. C'est Mike Hamar, un voleur presque réformé dans l'émission humoristique à succès The Red Green Show. Hamar est un homme à tout faire en probation, aux allures de brute inquiète qui bafouille et qui visite fréquemment le lieu fictif appelé Possum Lodge. Il devient rapidement le personnage favori des adeptes de l'émission et est même mis en vedette dans l'adaptation cinématographique de cette série intitulée Red Green's Duct Tape Forever (2002).

Jusqu'à la fin, Robson est un acteur très présent au cinéma et à la télévision, et son nom figure dans les génériques de films canadiens et hollywoodiens, mais il a quelque peu délaissé son image de dur pour jouer dans de nombreuses émissions pour enfants populaires, dont Franklin (v.f. Benjamin) et Miss Spider's Sunny Patch Friends.