Welland

Welland, ville de l'Ontario; pop. 50 631 (recens. 2011), 50 331 (recens. 2006); const. en 1917. Welland est située dans la PÉNINSULE DU NIAGARA, à 24 km au sud de ST. CATHARINES. Elle tient son nom de la rivière Welland.

Welland

Welland

Welland, ville de l'Ontario; pop. 50 631 (recens. 2011), 50 331 (recens. 2006); const. en 1917. Welland est située dans la PÉNINSULE DU NIAGARA, à 24 km au sud de ST. CATHARINES. Elle tient son nom de la rivière Welland. La localité se développe à l'endroit où le CANAL WELLAND rencontre cette rivière. De 1856 jusqu'à la création d'un gouvernement régional en 1970, elle est le chef-lieu du comté de Welland. Après 1900, lorsque son canal et son chemin de fer sont alimentés par l'énergie hydroélectrique des CHUTES NIAGARA et des chutes DeCew, Welland jouit d'une croissance industrielle importante et accueille un grand nombre d'immigrants de l'Est et du Sud de l'Europe.

En 1973, un canal de dérivation pour le canal Welland est construit dans la partie est de la ville. Il s'agit de la première section d'un cinquième canal Welland, mais le reste du projet est suspendu en raison d'une baisse du trafic du canal. Le canal abandonné dans le centre de la ville est utilisé à des fins récréatives. La fermeture récente d'industries de fabrication de produits en acier inoxydable et d'autres produits sidérurgiques et des industries de tuyaux de grand diamètre indique que l'industrie lourde continue à péricliter; certaines entreprises de fabrication de longue date (machinerie agricole et pièces pour véhicules automobiles) restent. Certaines activités continuent à se développer. Un bureau important de la SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE est le plus grand employeur de la ville.

Le Niagara College of Applied Arts and Technology se trouve à Welland. La ville est le centre de l'éducation et de la culture françaises de la région du Niagara. À l'instar de nombreuses autres petites collectivités de l'Ontario, l'activité commerciale du centre a été décimée par l'expansion des centres commerciaux, mails linéaires et magasins à grande surface dans la banlieue. Une économie locale déprimée rend difficiles les tentatives de revitalisation.


Lecture supplémentaire

  • John N. Jackson, Welland and the Welland Canal: The Welland Canal By-Pass (1975) and The Welland Canals and Their Communities: Engineering, Industrial, and Urban Transformation (1997); William H. Lewis, Aqueduct, Merrittsville and Welland: A History of the City of Welland: The Beginning Years (1997); Fern A. Sayles, Welland Workers Make History (1963).

Liens externes