Whitecaps de Vancouver

Les Whitecaps de Vancouver sont une équipe professionnelle masculine de soccer qui joue en Major League Soccer (MLS).

Un match des Whitecaps de Vancouver au BC Place.

Les Whitecaps de Vancouver sont une équipe professionnelle masculine de soccer qui joue en Major League Soccer (MLS). Le club a été créé sous sa forme d’origine en 1973 et a joué dans la North American Soccer League (NASL) jusqu’en 1984. Il a ensuite pris deux formes successives entre 1986 et 2011, année où il a intégré la MLS en tant que deuxième franchise canadienne de la ligue. Les ’Caps ont gagné la Coupe des Voyageurs à une reprise en 2015 et ont réussi à se qualifier pour les matchs éliminatoires de la MLS trois fois, devenant la première équipe canadienne à réaliser cet exploit en 2012. Les Whitecaps de Vancouver sont l’une des trois franchises canadiennes de la MLS, avec l’Impact de Montréal et le Toronto FC.

L’équipe féminine du Vancouver Whitecaps FC a joué dans la ligue féminine professionnelle W‑League de 2003 à 2012.

Histoire du soccer à Vancouver

On joue au soccer dans un cadre officiel en Colombie‑Britannique dès 1908, année de la création de la Pacific Coast Association Football League. Des équipes de Vancouver, de Nanaimo, de Victoria, de Ladysmith et de Seattle aux États‑Unis dans l’État de Washington jouent dans cette ligue. Le premier match professionnel est organisé le 25 mars 1910 entre les Rovers de Vancouver et les Callies. Toutefois, le soccer professionnel n’obtient pas immédiatement une grande popularité, la BC Amateur Athletic Union (BCAAU) étant, à l’époque, l’organisme officiel régissant ce sport dominant.

En 1920, la Colombie‑Britannique intègre la Dominion of Canada Football Association. L’année suivante, cette association admet des équipes de Colombie‑Britannique pour disputer son Challenge Trophy. De 1921 à 1939, lorsque la compétition est suspendue pour la durée de la Deuxième Guerre mondiale, les équipes britanno‑colombiennes remportent 9 fois le trophée en 13 présences en championnat. Ce sont les Royals de Westminster qui constituent l’équipe dominante de l’époque, remportant le titre à chaque fois qu’ils se rendent en finale, en 1928, 1930, 1931 et 1936. L’équipe de 1928 sera d’ailleurs intronisée, en 2005, au Soccer Hall of Fame and Museum en tant qu’équipe d’excellence.

Le soccer professionnel fait son retour en Colombie‑Britannique en 1967, lorsqu’une équipe de Vancouver intègre le circuit de la United Soccer Association (USA). À cette époque, la USA fait venir des équipes complètes en provenance d’Europe et d’Amérique du Sud, les faisant jouer sous un nouveau nom et sous de nouvelles couleurs pour des villes nord‑américaines. Les Royal Canadians de Vancouver sont en fait directement issus du club anglais de Sunderland A.F.C. L’équipe n’obtient pas de très bons résultats, mais continue à jouer jusqu’en 1968, année où elle est renommée les Royals de Vancouver. Ferenc Puskás, un joueur et un entraîneur hongrois de légende, est embauché comme entraîneur‑chef. Les Royals terminent à la dernière place de leur division avec une fiche de gains‑pertes‑nuls de 12‑15‑5. Après une seule saison, l’équipe disparaît.

Whitecaps : 1974‑1984

Les Whitecaps de Vancouver sont créés le 11 décembre 1973 et jouent leur premier match en North American Soccer League (NASL) le 5 mai 1974. Au départ, le club obtient des succès plutôt mitigés, mais il finit par remporter la saison régulière de sa division en 1978 et en 1979, décrochant même, cette année‑là, le titre de champion de la ligue. Plusieurs joueurs intronisés au Soccer Hall of Fame (Panthéon du soccer) ont fait partie des équipes des Whitecaps de 1974 à 1984 : Bob et Sam Lenarduzzi, Bruce Wilson, Gerry Gray, Tino Lettieri, Dale Mitchell, Mike Sweeney, Ian Bridge, Les « Buzz » Parsons, Carl Valentine, Bob Bolitho, Garry Ayre, Brian Robinson, Glen Johnson, Les Wilson, Neil Ellet et Victor Kodelja. L’entraîneur Tony Waiters, le préparateur physique Lou Moro et le propriétaire Herb Capozzi ont également été intronisés.

Les Whitecaps jouent en NASL jusqu’à la disparition de cette ligue en 1984.

Whitecaps : 1986‑2011

Vancouver 86ers

Les Vancouver 86ers intègrent la Ligue canadienne de soccer (LCS) en 1987, c’est‑à‑dire lors de la première saison de cette ligue. Ils tirent leur nom de l’année de fondation de Vancouver (1886), de celle de la création de l’équipe (1986) et des 86 personnes ayant financé la création du club. Bien que de nombreux joueurs originaires des Whitecaps fassent partie de la formation, notamment Dale Mitchell, Carl Valentine, David Norman et Bob Lenarduzzi, le club n’est pas en mesure d’obtenir le droit d’utiliser l’appellation Whitecaps.

L’équipe remporte son premier match le 7 juin 1987, battant les Brick Men d’Edmonton sur la marque de 4‑2, et donnant ainsi le ton de ses performances en LCS. En effet, les 86ers terminent à la première place de la saison régulière cinq années consécutives, de 1988 à 1992, et remportent quatre fois de suite le titre de la LCS, de 1988 à 1991. En 1992, ils atteignent la finale des matchs éliminatoires, mais ils perdent face au Fury de Winnipeg. En 1990, le club remporte le North American Club Championship, un tournoi couronnant la meilleure équipe masculine en Amérique du Nord.

Au cours des années 1990, les 86ers changent de ligue un certain nombre de fois, dans un contexte où de nombreuses ligues de soccer sont créées, rebaptisées et fusionnées. Le club joue ainsi en American Professional Soccer League (APSL) de 1993 à 1995, en A‑League de 1995 à 1996, en USISL A‑League de 1997 à 1998, et en USL A‑League de 1999 à 2000.

Whitecaps

En 2000, le club est racheté par un nouveau propriétaire qui obtient le droit d’utiliser le nom « Vancouver Whitecaps FC ». Les ’Caps parviennent en finale d’association en 2001 et en 2002, sans toutefois réussir à aller plus loin. En 2006, le club remporte son premier titre de champion de la première division de la USL. Il remporte son deuxième championnat en 2008 et atteint la finale en 2009, perdant face à l’Impact de Montréal.

Les Whitecaps jouent en deuxième division de la USSF lors de la saison 2010, atteignant la demi‑finale.

Les Whitecaps de Vancouver opposés aux Timbers de Portland au stade Swangard, 22 juillet 2010.

Les Whitecaps de Vancouver en MLS

Les Whitecaps se voient attribuer une franchise de la Major League Soccer (MLS) le 18 mars 2009. Il s’agit de la deuxième franchise canadienne après le Toronto FC, équipe contre laquelle ils jouent leur premier match à l’Empire Stadium de Vancouver le 19 mars 2011. Vancouver remporte la partie sur la marque de 4‑2, le premier but étant marqué par Eric Hassli. Terry Dunfield marque le deuxième but des ’Caps, devenant du coup le premier Canadien à inscrire un but pour la nouvelle franchise. Toutefois, après ce bon début, l’équipe ne réussit à gagner aucun de ses 14 matchs suivants et termine la saison à la dernière place avec une fiche de 6‑18‑10.

Les Whitecaps de Vancouver face aux Chivas USA \u00e0 l'Empire Field de Vancouver, 16 avril 2011.

Les Whitecaps disposent du deuxième choix lors du SuperDraft (repêchage) de la MLS 2012 et choisissent Darren Mattocks, un jeune joueur vedette de la University of Akron. Bien qu’ayant été absent pendant six semaines à la suite d’un accident alors qu’il faisait la cuisine, il intègre rapidement le onze de départ et termine, à l’issue de la saison, meilleur buteur du club avec sept réalisations. Les Whitecaps remportent leur premier match en battant l’Impact de Montréal sur la marque de 2‑0. Environ 541 000 téléspectateurs regardent ce match à la télévision et ils sont au total 2,5 millions à allumer leur téléviseur à un moment ou un autre de la partie, ce qui en fait le match de la MLS le plus suivi au Canada. En 2012, Vancouver atteint les matchs éliminatoires, devenant la première équipe canadienne à réaliser cet exploit. Cependant, le club est éliminé lors du tour préliminaire par le LA Galaxy.

Lors du SuperDraft de la MLS de 2013, les Whitecaps choisissent Kekuta Manneh et Erik Hurtado. En ouverture de la saison, Vancouver reçoit une nouvelle fois une autre équipe canadienne au BC Place, une opposition dont elle sort vainqueur en battant cette fois le Toronto FC sur la marque de 1‑0, Gershon Koffie marquant le seul but du match. Les ’Caps poursuivent sur cette lancée et réalisent une saison plus qu’honorable. En juin, le club procède à deux achats : le gardien danois David Ousted, pour renforcer la défense, et l’attaquant brésilien Camilo Sanvezzo, qui marque 22 buts au cours de la saison régulière. Toutefois, en dépit d’une fiche positive de 13‑12‑9, Vancouver ne réussit pas à se qualifier pour les matchs éliminatoires. Le club se sépare de l’entraîneur‑chef Martin Rennie à l’intersaison en raison de son incapacité à amener l’équipe jusqu’aux matchs éliminatoires. Il est remplacé, en décembre 2013, par Carl Robinson, un international gallois ancien joueur du Toronto FC.

Pendant l’intersaison, on assiste à plusieurs mouvements de joueurs : Camilo Sanvezzo est transféré à l’équipe mexicaine Querétaro, Steven Beitashour arrive en provenance de San Jose et Matías Laba est acheté au TFC, devenant le deuxième joueur désigné (JD) de Vancouver. Les joueurs désignés sont des joueurs dont les contrats, s’ils étaient intégralement pris en compte, porteraient la masse salariale du club au‑dessus de la limite autorisée. Avec cette règle, seule une partie du contrat est prise en compte, une somme étant prélevée sur la masse salariale et payée par la ligue et le reste du salaire étant pris en charge par le club. Cette règle est habituellement appelée règle « David Beckham », le joueur vedette anglais ayant été le premier à être recruté par le Galaxy de Los Angeles en 2007 grâce à ce nouveau système. Les Whitecaps embauchent peu après leur troisième JD, Pedro Morales, en provenance du club espagnol Málaga CF.

Les ’Caps entament la saison 2014 contre les Red Bulls de New York, à Vancouver, et remportent le match sur la marque de 4‑1 grâce à des buts de Kenny Miller, Sebastián Fernández et Pedro Morales. Deux mois plus tard, le club met fin au contrat de Kenny Miller. L’équipe gagne quatre de ses cinq derniers matchs de la saison et réussit à se qualifier de justesse pour les matchs éliminatoires. Toutefois, les Whitecaps perdent au premier tour face au FC Dallas, sur la marque de 2‑1.

Les Whitecaps de Vancouver contre le D.C. United au BC Place, 6 septembre 2014.

Le club conserve Carl Robinson comme entraîneur pour la saison 2015 et peu de changements sont apportés à la formation, Pa‑Modou Kah en provenance des Timbers de Portland et Octavio Rivero (JD) en provenance du O’Higgins FC à Rancagua au Chili étant les deux seuls grands noms à rejoindre le club. Les Whitecaps terminent la saison avec une fiche de 16‑13‑5, décrochant la deuxième place de l’Association Ouest et la troisième de la ligue. Leur classement à l’issue de la saison régulière leur permet d’accéder directement, en étant dispensés des tours précédents, aux demi‑finales d’association au cours desquelles ils sont opposés aux Timbers de Portland. Bien qu’ayant obtenu le nul 0‑0 lors du match aller, la franchise de Vancouver perd sa demi‑finale sur la marque de 2‑0 sur l’ensemble des deux matchs.

Sam Adekugbe
Sam Adekugbe défenseur pour les Whitecaps de Vancouver au stade Providence Park, le 25 février 2015.

Championnats

Coupes des Voyageurs et Championnats canadiens

La Coupe des Voyageurs est introduite en 2002 pour récompenser la meilleure équipe canadienne de la USL A‑League. À cette époque, quatre équipes se disputent le trophée : l’Impact de Montréal, les Lynx de Toronto, le Storm de Calgary et les Whitecaps de Vancouver. En 2008, la Coupe est attribuée au vainqueur du Championnat canadien, un tournoi qui détermine l’équipe canadienne qui jouera l’année suivante en Ligue des champions de la Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF).

Les Whitecaps s’approchent de la victoire à plusieurs reprises, atteignant la finale du Championnat canadien trois années de suite, de 2011 à 2013. Ils finissent par remporter le trophée en 2015. Cette année‑là, le tirage au sort les oppose en demi‑finale à l’Edmonton FC qui réussit à obtenir un match nul 1‑1 lors du match aller à Vancouver. Les Whitecaps se déplacent à Edmonton pour le match retour et ont besoin d’une solide performance pour se qualifier. Lors de cette rencontre, ils prennent rapidement l’avantage grâce à un coup de pied de pénalité réussi par Pedro Morales. Toutefois, Edmonton égalise, également sur coup de pied de pénalité, grâce à Tomi Ameobi à la 91e minute. On semble alors se diriger tout droit vers les prolongations, lorsque Matías Laba marque son premier but pour Vancouver à la 97e minute, qualifiant du coup les Whitecaps pour la finale contre l’Impact de Montréal.

Le match aller se joue à Montréal et les ’Caps ont l’avantage 2‑0 alors qu’il ne reste plus que dix minutes à jouer. Toutefois, Montréal réussit à marquer deux fois dans ce laps de temps et décroche un match nul 2‑2. Le match retour a lieu le 26 août 2015 et, après l’expulsion du montréalais Victor Cabrera à la 30e minute, les Whitecaps envoient par deux fois le ballon au fond des filets, remportant leur première Coupe des Voyageurs et décrochant du même coup une place pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2016‑2017.

Ligue des champions de la CONCACAF

Vancouver joue la Ligue des champions 2015‑2016, après avoir obtenu sa qualification la saison précédente en tant que meilleure équipe canadienne de la MLS. Le tirage au sort place les Whitecaps dans un groupe qui comprend un rival local, les Sounders de Seattle et les champions du Honduras, Club Deportivo Olimpia. Les ’Caps terminent derniers de leur groupe et ne réussissent pas à se qualifier pour la phase suivante. Tim Parker marque le premier but des Whitecaps en Ligue des champions, le 5 août 2015 à l’occasion d’un match nul 1‑1 avec Seattle.

Cascadia Cup

La Cascadia Cup, qui est créée en 2004, constitue un trophée non officiel, présenté par les partisans, attribué à la meilleure équipe du Pacifique Nord‑Ouest. Elle se dispute entre les Whitecaps de Vancouver, les Timbers de Portland et les Sounders de Seattle. En 2009 et 2010, seuls les Whitecaps et les Timbers y participent, les Sounders ayant rejoint la MLS. En 2011, alors que les trois équipes ont intégré la MLS, la compétition reprend avec tous les prétendants. Entre 2004 et 2015, les Whitecaps remportent le trophée à cinq reprises.

Équipes de jeunes et de ligues mineures

Le programme mis en place par les Whitecaps pour l’épanouissement et le perfectionnement des jeunes comprend plusieurs filières permettant à ces joueurs de peaufiner leurs qualités de footballeur. L’académie des Whitecaps dispose de centres dans toute la Colombie‑Britannique, souvent exploités, à temps partiel, conjointement avec des partenaires locaux. Les joueurs sélectionnés sont invités à intégrer le programme de résidence des Whitecaps, un programme à temps plein s’étalant sur toute l’année dans le cadre des équipes des moins de 18 ans et des moins de 16 ans. Le club dispose également d’équipes en « prérésidence » pour les moins de 13 ans et les moins de 15 ans. En 2011, les équipes des moins de 16 ans et des moins de 18 ans intègrent la U.S. Soccer Development Academy, une ligue de formation pour les jeunes à l’échelle de l’ensemble du continent. Habituellement, les joueurs progressent jusqu’à l’équipe des Whitecaps des moins de 23 ans qui joue dans la USL Premier Development League. De nombreux joueurs sont passés par le programme de résidence depuis sa création en 2007, notamment Marco Carducci et Ethen Sampson ainsi que les internationaux canadiens Marco Bustos, Kianz Froese, Sam Adekugbe et Russell Teibert.

L’équipe des Whitecaps des moins de 23 ans arrête de jouer à l’issue de la saison 2014. En 2015, l’équipe du Whitecaps FC 2, qui joue ses matchs au Thunderbird Stadium de Vancouver, la remplace en United Soccer League. Cette équipe offre aux jeunes footballeurs qui viennent du programme de résidence la possibilité de se mesurer à des adversaires professionnels. Au cours de la saison, des joueurs sont échangés entre le Whitecaps FC, l’équipe première, et le Whitecaps FC 2.

Whitecaps FC de Vancouver, femmes

En 2003, les Breakers de Vancouver, une équipe professionnelle féminine, intègrent le Whitecaps FC et devient le Whitecaps FC de Vancouver. La nouvelle équipe joue en W‑League, le plus haut niveau professionnel du soccer féminin en Amérique du Nord, avec un certain succès, puisqu’elle remporte les championnats 2004 et 2006. En 2004, les Whitecaps féminines terminent à la première place de leur association et battent les Wildcats du New Jersey en finale de la ligue. En 2006, elles l’emportent sur le Fury d’Ottawa sur la marque de 3‑0 grâce à des réalisations de Martina Franko, Christine Sinclair et Sasha Andrews pour décrocher leur deuxième titre.

Les féminines des Whitecaps de Vancouver cessent de jouer après la saison 2012 à l’orée de la première saison de la National Women’s Soccer League en 2013. Plusieurs des meilleures joueuses du club sont alors recrutées par des clubs de NWSL. Toutefois, les équipes de jeunes filles des Whitecaps continuent à jouer et le club gère un centre régional du Programme féminin EXCEL de l’Association canadienne de soccer visant au perfectionnement et à l’épanouissement des jeunes joueuses dans la perspective d’accéder éventuellement à l’équipe nationale féminine de soccer.

Un nombre impressionnant de vedettes de l'équipe nationale féminine canadienne ont joué pour les Whitecaps, notamment Melanie Booth, Candace Chapman, Jonelle Filigno, Martina Franko, Kaylyn Kyle, Erin McLeod, Clare Rustad, Sophie Schmidt, Desiree Scott, Christine Sinclair, Brittany Timko et Emily Zurrer ainsi que Kara Lang, Andrea Neil et Geri Donnelly, intronisées au Soccer Hall of Fame. (Voir aussi Soccer féminin et Compétitions internationales féminines.)

Culture des partisans

Les Whitecaps de Vancouver rencontrent le Dynamo de Houston au BC Place \u00e0 Vancouver, 29 mars 2014.

À l’image de nombreux clubs de la MLS, les Whitecaps sont soutenus au BC Place par plusieurs groupes de partisans. Les Curva Collective et les Rain City Brigade sont deux des groupes les plus importants qui soutiennent les Whitecaps; toutefois, celui qui compte le plus grand nombre de membres et qui est le plus connu est sans doute les Vancouver Southsiders. Créé en 1999 en tant que groupe de partisans des Vancouver 86ers, son nom trouve son origine dans les gradins à l’extrémité sud du stade Swangard où ils étaient alors assis. Les Southsiders sont les premiers à offrir des abonnements pour la saison inaugurale des Whitecaps en MLS. Comptant aujourd’hui plus de 1 200 membres, ils apparaissent dans différents contenus marketing du club. Toutefois, certains partisans se montrent critiques à l’égard du club, lui reprochant l’augmentation du prix des billets au BC Place, l’attribution des billets aux partisans lors des déplacements et la réglementation stricte appliquée aux drapeaux et aux banderoles.

Résultats en Championnat canadien

2015

Demi‑finale

Match aller

Whitecaps de Vancouver

1‑1

FC Edmonton

Match retour

FC Edmonton

1‑2

Whitecaps de Vancouver

Résultat

Vancouver remporte la victoire 3‑2 sur l’ensemble des deux matchs.

Finale

Match aller

Impact de Montréal

2‑2

Whitecaps de Vancouver

Match retour

Whitecaps de Vancouver

2‑0

Impact de Montréal

Résultat

Vancouver remporte la victoire 4‑2 sur l’ensemble des deux matchs.

Membres du Panthéon du soccer

Hommes

  • John Catliff
  • Carlo Corazzin
  • Nick Dasovic
  • Bob Lenarduzzi
  • Dale Mitchell
  • Domenic Mobilio
  • Pat Onstad
  • Randy Samuel
  • Carl Valentine
  • Mark Watson

Femmes

  • Kara Lang
  • Andrea Neil
  • Geri Donnelly

Faits en bref // Whitecaps de Vancouver

Date de création

1973 (NASL), 2011 (MLS)

Stade

Couleurs de l’équipe

blanc et bleu

Victoires en championnat

2015 (Championnat canadien)