Alfred Whitehead

Alfred (Ernest) Whitehead. Compositeur, organiste, maître de chapelle, professeur (Peterborough, Angl., 10 juillet 1887 - Amherst, N.-É., 1 avril 1974).

Alfred Whitehead

Alfred (Ernest) Whitehead. Compositeur, organiste, maître de chapelle, professeur (Peterborough, Angl., 10 juillet 1887 - Amherst, N.-É., 1 avril 1974). A.R.C.O. 1910, F.C.C.O. 1913, B.Mus. (Toronto) 1916, D.Mus. (McGill) 1922, F.R.C.O. (avec le prix Lafontaine) 1924, LL.D. h.c. (Mount Allison) 1954, LL.D. h.c. (Queen's) 1970, F.C.R.C.O. 1973. Après des études avec Haydn Keeton et C.C. Francis, tous deux de la cathédrale de Peterborough, et, plus tard, avec A. Eaglefield Hull, il émigra au Canada en 1912 et fut l'année suivante le premier Fellow à avoir passé l'examen de la Canadian Guild (College) of Organists (CRCO). Il fut o. m. c. à l'église presbytérienne Saint Andrew's à Truro, N.-É. (1912-15) et instruteur pour l'orgue et les matières théoriques à l'Université Mount Allison (1913-15). En 1915, il se fixa à Sherbrooke, Qué, comme o. m. c. à l'église anglicane Saint Peter's, puis s'établit à Montréal à titre d'o. m. c. à la cathédrale Christ Church (1922-47). Il fut aussi prof. d'orgue, de matières théoriques et de composition au McGill Cons. (Université McGill) Au nombre de ses élèves figurent Alexander Brott, Graham George, Hector Gratton, Frances James, Donald Mackey, Louis Robinson et Ethel Stark. À Montréal, Whitehead fit autorité en matière de musique sacrée protestante et ses Cathedral Singers furent choisis par Wilfrid Pelletier pour exécuter de grandes oeuvres de Bach avec l'orchestre des CSM (OSM) à la saison inaugurale (1936) des Festivals de Montréal et à des festivals subséquents. Contraint à cause de sa santé défaillante de renoncer à son travail à Montréal, il devint dir. du dépt de musique à l'Université Mount Allison où il oeuvra de 1947 à 1953. À sa retraite de l'université, il fut nommé o. m. c. de l'église unie Trinity à Amherst, N.-É., poste qu'il conserva jusqu'en 1971. Deux fois prés. du CCO (1930-31, 1935-37), il oeuvra aussi comme vice-prés. honoraire (1971-73) et prés. honoraire (1973-74) du CRCO.

Whitehead était remarquable en récital, mais le meilleur de son talent s'exprimait dans son accompagnement de services religieux. Il était, disait-il, « formé à la conviction que l'accompagnement à l'orgue... était le premier souci de tout étudiant ». Comme chef de choeur et professeur, il alliait à une technique consommée et à une compétence certaine une courtoisie et une bonne humeur indéfectibles. Whitehead fut un compositeur prolifique de motets et d'anthems dans l'idiome traditionnel (dans une lettre de 1963, il souligna qu'il y avait « beaucoup trop d'oeuvres de musique sacrée signées Whitehead »), mais sa production demeura toujours d'une haute qualité. Son choix personnel se portait sur « Alleluia, Sing to Jesus » avec accompagnement d'orgue basé sur l' Alle-Menschen müssen sterben de l' Orgelbüchlein de Bach; les courts motets « Bread of the World », « Grant Us Grace » et « Almighty God Whose Glory »; un « Benedicite » sur le ton pérégrin (selon Leo Sowerby, le « meilleur Benedicite » qu'il ait connu); et trois antiennes dont les lettres de Whitehead font fréquemment état, « Ye Choirs of New Jerusalem », « Now God Be With Us » et « O Light Beyond Our Utmost Light ». Également dignes de mention sont le motet à huit voix « Watch Thou, Dear Lord » sur des paroles de saint Augustin, « Love Unknown », plusieurs de ses brefs noëls et la pièce d'orgue brahmsienne Prelude on Irby (dont l'air rappelle « Once in Royal David's City »). Whitehead était internationalement reconnu comme une autorité en certains aspects de la philatélie et, peu de temps avant sa mort, il termina la préparation de la troisième édition de son livre, The Squared-Circle Cancellations of Canada, publié une première fois dans les années 1950. Il fut aussi un peintre réputé, dont des oeuvres se trouvent dans diverses collections privées. Une grande partie de sa bibliothèque personnelle et plusieurs de ses documents ont été déposés à la Bibliothèque nationale du Canada. Il conserve son statut de compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

COMPOSITIONS (Sélection)

Choeur

« Alleluia, Sing to Jesus » (W.C. Dix) : 1932; SATB, org; Birchard 1934.

Eighteen Fauxbourdons and Descants (div) : 1932; SATB; Fischer 1933.

« Love Unknown » (Crossman) : 1932; SATB; Stainer 1933.

« Most Glorious Lord of Life » (Spenser) : 2 SATB; Gray 1932.

« Ye Choirs of New Jerusalem » (saint Faulbert de Chartres, trad J.N. Neale) : 1932; SATB, org; Schmidt 1933.

« Almighty God, Whose Glory » (liturgie de saint Jacques, IIe siècle après Jésus-Christ) : SATB; Birchard 1933.

Magnificat and Nunc Dimittis : 1933; 2 SATB, org; Fischer 1933.

« Watchman, from the Height Beholding » (psaumes 22, 27, 118, Hymns of the Apostolic Church, trad Rév. J. Brownl) : 1933; sop, bar, SATB, org; Boston 1934.

« Come Sweet Evening Guest » (Whitehead) : sop (tén), SATB, org; Boston 1934.

« Early One Morning » (vieille chanson folklorique anglaise) : 1934; vx de femmes (vx mixtes) : Schmidt 1940.

« Grant Us Grace, Lord » (Joachim Embden) : SSATB; Curwen 1934.

« The Lord is my Sheperd » (psaume 23) : 1934; SSATB; Fischer 1935; CBC Musica Viva MVCD-1039 (Ens vocal Tudor de Mtl).

« O Light Beyond Our Utmost Light » : SATB, org; Boston 1934.

« Watch Thou, Dear Lord », motet (saint Augustin) : SATB (duo sop-tén), org; Ditson 1934.

« The Seven Joys of Mary » (vieil anglais) : sop, SATB; Birchard 1935.

« Benedicite Omnia Opera » : SATB, org; Belwin 1936.

« If Ye Then Be Risen With Christ » (Colossiens 3) : sop, bar, SATB, org; Belwin 1937.

« Praise Him, Ye That Fear Him » (Révélations XV et XIX) : sop, alto, tén, basse, SATB, org; Gray 1937.

« I Beheld a Great Multitude » (Révélation VII) : tén, SATB, org; Curwen 1938.

« Now God Be with Us » (Herbert) : SATB; Galaxy 1940.

« Through a Long Cloister » : 1940; vx d'hommes; Galaxy 1940.

« Bread of the World » (Mgr Reginald Haber) : v. 1946; SATB; Ditson 1948.

Plus de 100 mélodies, anthems, cantiques et autres oeuvres chorales pour vx mixtes, vx d'hommes et vx de femmes publiés (1928-70) chez Curwen, Ditson, FH, Fischer, GVT, Galaxy, Gray, Novello, OUP, Schmidt, Stainer et West.

Arr de chansons folkloriques anglaises, canadiennes-anglaises et canadiennes-françaises, de cantiques traditionnels de Noël et de Pâques - dont « The Carol of the Good Thief » (Western 1938), enregistré par le Senior Choir de l'église Saint Andrew de Scarborough (J-Mar J-23592) - et adaptations et arr d'anciennes pièces chorales pour usage comme anthems.

Orgue

Christmas Slumber Song : Schmidt 1932.

Passacaglia : Gray 1932.

Prelude on « Winchester Old », pastorale de Noël : v. 1937; Gray 1937.

Prelude on a Theme by Orlando Gibbons : Gray 1940.

Westminster Suite, arr : OUP 1943.


Lecture supplémentaire

  • MacRae, C.F. 'Alfred Whitehead,' CMJ, vol 5, Spring 1961

    'Alfred Whitehead,' Atlantic Advocate, vol 54, July 1964

    George, Graham. 'Alfred Whitehead: Doctor of Music,' AGO and RCCO Music, vol 4, Nov 1970

    'Alfred Whitehead 1887-1974,' ibid, vol 8, Jul 1974

    Catalogue of Canadian Composers