Wilkie

Wilkie, ville de la Sask.; pop. 1301 (recens. 2011), 1222 (recens. 2006); const. en 1911. Wilkie est située au centre de la Saskatchewan, à 160 km à l'ouest de Saskatoon. Wilkie devient une halte sur la piste de Medicine Hat quand Charles J. Logan y ouvre un magasin général en 1906.


Wilkie

Wilkie, ville de la Sask.; pop. 1301 (recens. 2011), 1222 (recens. 2006); const. en 1911. Wilkie est située au centre de la Saskatchewan, à 160 km à l'ouest de Saskatoon. Wilkie devient une halte sur la piste de Medicine Hat quand Charles J. Logan y ouvre un magasin général en 1906. Deux ans plus tard, le chemin de fer du Canadien Pacifique relie Wilkie au monde extérieur et la ville devient un centre ferroviaire et le terminus de quatre lignes secondaires. Il en résulte une croissance spectaculaire du peuplement et du chiffre des affaires, de sorte que la ville compte déjà, six ans après sa fondation, 1500 habitants. Le chemin de fer y a déjà employé plus de 600 personnes. Pourtant, l'agriculture remplace bientôt la construction du chemin de fer comme principale base économique de la ville. L'agriculture demeure la principale activité économique.Maintenant, la ville sert aussi de centre de services et de retraite pour la région environnante. Le musée de Wilkie est constitué de six bâtiments, notamment celui qui abrite les locaux du journal Wilkie Press, dont l'équipement est toujours en bon état de fonctionnement. La ville porte le nom du président de la Banque impériale du Canada, Daniel R. Wilkie.