William Kirby

William Kirby, romancier et journaliste (Kingston-upon-Hull, Angl., 23 oct. 1817 -- Niagara-on-the-Lake, Ont., 23 juin 1906).

Chien d
Les nombreuses légendes autour du Chien d'Or reposent sur la vengeance et ont toutes une fin tragique (avec la permission de la Metropolitan Toronto Reference Library/T34788).

William Kirby, romancier et journaliste (Kingston-upon-Hull, Angl., 23 oct. 1817 -- Niagara-on-the-Lake, Ont., 23 juin 1906). Auteur d'un roman historique classique canadien anglais, The Golden Dog (1877; trad. Le chien d'or, 1884), Kirby dirige aussi le Niagara Mail. Il immigre aux États-Unis avec ses parents en 1832, puis s'installe à Niagara en 1839, où sa maison existe toujours. Une de ses grands-mères était une Loyaliste de l'Empire-Uni. Il s'allie, par le mariage, à une famille de loyalistes en vue et devient lui-même un représentant important de cette tradition. En 1884, il fait le discours principal à l'occasion de la fête du centenaire des Loyalistes de l'Empire-Uni.

Toujours en librairie en édition abrégée, The Golden Dog consiste en une intrigue amoureuse historique de cape et d'épée. Kirby s'inspire de personnages historiques réels et, à la suite de recherches méticuleuses, y décrit les progrès de la moralité en commençant par les derniers jours de la corruption de la Nouvelle-France pour terminer par l'incorporation du Canada français en nation droite et loyale. Une version loyaliste de l'histoire sert aussi de base à son poème épique, The U.E.: A Tale of Upper Canada (1859).


En savoir plus // William Kirby