Lac Williston

Le lac Williston, d'une superficie de 1761 km2, constitue la plus grande masse d'eau douce de la Colombie-Britannique. Créé en tant que réservoir pour le barrage hydroélectrique W.A.C.


Le lac Williston, d'une superficie de 1761 km2, constitue la plus grande masse d'eau douce de la Colombie-Britannique. Créé en tant que réservoir pour le barrage hydroélectrique W.A.C. Bennett sur la RIVIÈRE DE LA PAIX en 1968, il est nommé en l'honneur de Ray Williston, ministre des Terres et Forêts de la Colombie-Britannique de 1956 à 1972. Ce dernier a favorisé le développement d'une économie des pâtes à papier à partir des ressources forestières inutilisées de l'intérieur de la Colombie-Britannique, en étroite concordance avec les projets hydroélectriques gouvernementaux. Les forêts d'épinettes de la région du lac approvisionnent les usines de pâtes et les scieries de la municipalité de district de MACKENZIE, une « ville champignon » située sur le passage Parsnip du lac Williston. Le lac sert au transport du bois vers les usines.