Woodstock (Ontario)

Woodstock (Ontario), constituée en ville en 1901; 40 902 habitants (recensement de 2016) 37 754 habitants (recensement de 2011). La ville de Woodstock est située en bordure de la rivière Thames, au cœur du sud-ouest de l’Ontario.



Établissement et développement

En 1793, John Graves Simcoe, impressionné par les terrains surélevés, prévoit une série de lotissements urbains dans la région. Woodstock est constitué en village en 1798. En 1800, Zacharias Burtch et Levi Luddington, tous deux originaires des États-Unis en deviennent les premiers colons. Dans les années 1830, on encourage un groupe de colons britanniques, principalement des officiers retraités des forces militaires, à s’y établir. En 1834, l’amiral britannique Henry Vansittart arrive et nomme le village Woodstock en honneur de ville de l’Oxfordshire, en Angleterre, où il a fait ses études. Woodstock devient le chef-lieu du comté d’Oxford en 1839 et se voit officiellement proclamer ville en 1851, faisant alors état d’une population de 2112 habitants.

En 1853, l’arrivée du Great Western Railway est un élément important dans le développement de la ville; le lien ferroviaire avec Toronto date de 1880.

Économie

Située au cœur même d’une riche région agricole, Woodstock est à ses débuts un centre industriel. Les secteurs d’activité englobent le cordage, les lainages, les barils, le savon, les chandelles, les harnais, les voitures, les meubles et les orgues. La Woodstock Iron Works s’établit en 1842. ArcelorMittal (autrefois Dofasco Automotive Components and Standard Tube) y est en exploitation depuis 1905 et à ce jour. C’est à cet endroit que s’effectue la première soudure de tuyaux par résistance électrique au Canada. À présent, la société se spécialise dans la fabrication de tubes en acier à grande résistance pour le secteur automobile. En 1901, Woodstock se donne le surnom de « ville de l’industrie ».

Culture

L’hôtel de ville en brique jaune, bâti en 1853, est un lieu historique national et il comprend un musée.


Liens externes