Luba et Ireneus Zuk

Duo de pianistes, frère et soeur, constitué en 1977.

Duo de pianistes, frère et soeur, constitué en 1977. Jouant à quatre mains ou à deux pianos, en récital ou avec orchestre, le duo s'est produit au Canada, aux États-Unis, en Europe (tournées en 1982, 1984, 1986, 1987) et en Extrême-Orient, et s'est fait entendre à la radio au Canada (SRC), en Autriche et en Pologne. Affichant un répertoire incluant des pièces connues et d'autres rarement entendues, le duo a été spécialement actif dans la promotion d'oeuvres canadiennes dont il a assuré nombre de créations. Sa tournée européenne de 1982, notamment, était entièrement consacrée à des compositeurs canadiens. Parmi ceux qui ont écrit à son intention, on remarque George Fiala, Graham George, Bengt Hambraeus (commande du CAC), David Keane et Donald Patriquin. En 1986, les Zuk effectuèrent une tournée canadienne et se produisirent à Paris dans le cadre de l'Année internationale de la musique canadienne. Sur invitation, le duo participa à la 10e conférence européenne de la European Piano Teachers Assn tenue à Londres en 1988. Entre autres, le duo a commandé, avec l'aide du CAO, trois oeuvres pour deux pianos qu'il a créées à Montréal en 1989 : Three Shades of Dark de Clifford Crawley, Mythologies de Gary Kulesha et In a Measure of Time d'Ann Southam. La critique a souligné ses interprétations nettes, précises et bien équilibrées, son style résolument personnel, chaleureux et explosif.

Luba Zuk (Lubaczow, Pologne, 5 avril 1930, naturalisée canadienne 1957) a d'abord étudié à l'Université McGill avec Helmut Blume, puis au CMM avec Lubka Kolessa, ainsi qu'au Mozarteum de Salzbourg avec Hans Leygraf et à l'ÉBA Banff (CA Banff) avec Boris Roubakine. Professeure à l'Université McGill (1955 -), elle a poursuivi une carrière de récitaliste au Canada, aux États-Unis et en Europe, marquant une prédilection pour la musique ukrainienne dont elle a présenté plusieurs oeuvres en première nord-amér.

Ireneus Zuk (Lubaczow, Pologne, 5 août 1943, naturalisé canadien 1957) a aussi étudié au CMM et à l'Université McGill avec Kolessa, à Salzbourg avec Friedrich Whuehrer et à Banff avec Roubakine, ainsi qu'au RCM avec Kendall Taylor, à la Juilliard School avec Sascha Gorodnitzki et au Peabody Cons. de Baltimore avec Leon Fleischer. Professeur à l'Université Queen's (1974 -), il s'est également produit au Canada, aux États-Unis et en Europe, en récital et comme soliste d'orchestres. Sa thèse de D.M.A. (Peabody Cons. 1985) s'intitulait « The Piano concerto in Canada (1900-1980) : a bibliographic survey ».