Recherche pour "Aviation royale canadienne"

Afficher 1-4 de 4 résultats
Article

De Havilland Beaver

Le Beaver DHC‑2 de la compagnie de Havilland, aussi connu sous le nom de Beaver (en français « castor »), successeur du Noorduyn Norseman, a longtemps été l’avion de brousse tout usage du Nord canadien. Robuste et fiable, le Beaver est capable de décoller et d’atterrir sur de courtes distances, sur terre, sur l’eau et sur la neige. À l’époque, on l’a qualifié de meilleur avion de brousse jamais construit. Alors que de Havilland ne l’a produit que pendant 20 ans, de 1947 à 1967, de nombreux Beaver volent encore aujourd’hui. Outre son exploitation dans le monde entier, le Beaver permet à de nombreuses collectivités dans des régions éloignées du Canada de rester en contact avec le reste du pays.

Article

​Catastrophes aériennes canadiennes

L’histoire de l’aviation canadienne compte un lot impressionnant d’événements tragiques. Certains d’entre eux ont impliqué des avions canadiens, commerciaux et non commerciaux. Dans certains cas, de nombreux Canadiens ont perdu la vie suivant l’écrasement d’un avion non canadien. S’ajoutent également à cette histoire les accidents qui se sont produits en sol canadien ou qui ont vu le Canada jouer un rôle important en matière de recherche et de sauvetage.

Article

Avro CF-100 Canuck

Le CF-100 Canuck, manufacturé par A.V. Roe Canada (Avro), est le premier avion de chasse conçu et construit entièrement au Canada. Il vole en ligne de front de la défense aérienne de 1953 jusqu’au début des années 1960.

Article

Aviation de brousse

Au Canada, l’aviation de brousse désigne l’aviation dans les régions nordiques peu peuplées. Les vols dans l’Arctique et dans la «brousse» du Bouclier canadien se sont développés entre les deux guerres mondiales. Les premiers pilotes de brousse ont dû faire face aux défis du temps froid et des vastes distances entre les communautés. Étant donné la rareté des pistes d’atterrissage, leurs avions étaient souvent équipés de skis ou de flotteurs afin qu’ils puissent décoller et atterrir sur l’eau ou la neige. Ce type d’aviation a été essentiel au développement des services et des industries dans le Nord. Bien que l’image romantique du pilote de brousse soit associée au passé, les vols de brousse continuent de desservir les communautés éloignées du Canada.