Recherche pour "Montreal"

Afficher 1-6 de 6 résultats
Article

Vogel, Vic

Victor Stefan Vogel, pianiste, chef d’orchestre, compositeur, arrangeur, tromboniste (né le 3 août 1935 à Montréal, Québec; décédé le 16 septembre 2019 à Montréal). Véritable icône de la scène jazz de Montréal, Vic Vogel a fait ses débuts comme musicien dans les années 1960, où il a glané une importante influence pour sa capacité à adopter différents genres et couleurs, naviguant librement entre le jazz, la pop et, à l’occasion, la symphonie. Il a été directeur musical ou accompagnateur de nombreuses émissions de variétés à la télévision de la CBC et on a pu l’entendre régulièrement à la radio de la CBC. Il a écrit ou arrangé la musique des cérémonies de Terre des Hommes à Montréal en 1968, des Jeux olympiques d’été de 1976 à Montréal, des Jeux du Canada en 1985 et des spectacles de la mi-temps de la Coupe Grey en 1981 et 1985. Il a également participé à 35 éditions du Festival international de jazz de Montréal, soit plus que tout autre artiste.

Article

Marcelle Ferron

Marcelle Ferron, OQ, artiste (née le 29 janvier 1924 à Louiseville, QC; décédée le 18 novembre 2001 à Montréal)., Marcelle Ferron est très engagée dans les Automatistes, groupe dirigé par Paul-Émile Borduas. Elle poursuit une carrière artistique avant-gardiste, qui comprend de remarquables œuvres d’art publiques en vitrail. Elle est faite chevalier de l’Ordre national du Québec en 1985, et en 2000, elle est promue au rang de Grand Officier. Elle est la sœur des écrivains Jacques Ferron et Madeleine Ferron.

Article

Arcade Fire

Arcade Fire est un groupe de musique rock indie éclectique aux accents baroques et pop. Originaire de Montréal, il est surtout connu pour son grand nombre de musiciens, son instrumentation presque orchestrale, ses paroles portant sur des thèmes sérieux, sa sonorité hymnique mais iconoclaste et ses montées dramatiques aboutissant à des moments cathartiques. L’album qui lui permet de percer, Funeral (2004), est considéré par plusieurs comme l’un des meilleurs albums rock du 21e siècle. Son troisième album, The Suburbs (2010), remporte un prix Juno, un Grammy ainsi que le prix de musique Polaris. Ses prestations théâtrales et exubérantes rendent populaires les tournées d’Arcade Fire et contribuent à la renommée mondiale du groupe. Celui-ci reçoit des nominations pour neuf Grammy et pour plus de deux douzaines de prix Juno. Il remporte notamment deux fois le prix du compositeur de l’année et trois fois les prix de l’album alternatif de l’année et de l’album de l’année.

Article

Saidye Rosner Bronfman

Saidye Rosner Bronfman, O.B.E., leader communautaire et philanthrope (née le 9 décembre 1896 à Plum Coulee, au Manitoba; décédée le 6 juillet 1995 à Montréal, au Québec). Saidye Bronfman a été une leader dans la communauté juive qui a généreusement soutenu les arts et différents organismes caritatifs. Elle a été faite membre de l’Ordre de l’Empire britannique pour son travail avec la Croix-Rouge pendant la Deuxième Guerre mondiale. Saidye Bronfman et son mari, Samuel, ont puisé à même leur fortune, glanée dans le commerce des alcools, pour créer une fondation qui encore aujourd’hui finance de nombreux groupes communautaires.

Article

Oscar Peterson

Oscar Emmanuel Peterson, C. C., C.Q., O.Ont., pianiste de jazz, compositeur, formateur (né le 15 août 1925 à Montréal, au Québec; décédé le 23 décembre 2007 à Mississauga, en Ontario).

Article

Leonard Cohen

Leonard Norman Cohen, C.C., G.O.Q, poète, romancier, auteur-compositeur-interprète (né le 21 septembre 1934 à Montréal, QC; décédé le 7 novembre 2016 à Los Angeles, en Californie). Leonard Cohen a été un des artistes canadiens les plus révérés du 20e siècle. Artiste sage, spirituel, bohème et romantique, il a produit un ensemble d’œuvres littéraires acclamé et s’est bâti une grande carrière dans l’industrie de la musique populaire. Dans sa poésie, ses romans et sa musique, il se questionne constamment sur la condition humaine et puise dans les thèmes de l’amour, du deuil, et de la mort et son engagement pour son art. Improbable vedette poétique de la pop, Leonard Cohen s’est démarqué par l’imagerie intense et la profondeur de ses paroles — qu’il livre à l’aide de sa voix bourrue au registre restreint s’étant intensifiée et assombrie avec l’âge — et des mélodies simples et chantantes. En plus d’être Compagnon de l’Ordre du Canada, il a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne, aux panthéons canadiens et américains des auteurs-compositeurs, au Panthéon du rock and roll et à l’Allée des célébrités de la musique folk. Il a aussi reçu le prix Glenn Gould, huit prix Juno et un prix Grammy pour l’ensemble de son œuvre, entre autres nombreuses récompenses.