Recherche pour "Culture autochtones"

Afficher 1-8 de 8 résultats
Article

Parflèche

Les parflèches sont des contenants faits de cuir brut qui étaient utilisés par les peuples autochtones des Plaines pour transporter leurs effets personnels durant leurs voyages de chasse, ou lorsqu’ils migraient d’un endroit à l’autre. Le cuir brut était également utilisé pour créer des peaux de tambours, des revêtements de tipi, des robes, des semelles de mocassins, ainsi que d’autres effets personnels. Les parflèches sont colorés et superbement ornés, et ils sont considérés autant comme une œuvre d’art qu’un outil pratique.

Article

Raquettes

Les raquettes sont des chaussures qui aident à répartir le poids d’une personne lorsqu’elle marche sur la neige, l’empêchant ainsi de s’enfoncer trop profondément à chaque pas. Autrefois, au Canada, les Autochtones, en dehors des zones côtières du Pacifique et de l’Arctique, utilisaient des raquettes pour se déplacer pendant l’hiver. Aujourd’hui, la pratique des raquettes est devenue un passe‑temps populaire au Canada, adopté par les randonneurs et par les sportifs.

Article

Courroie de portage

Une courroie de portage est une longue courroie ou bretelle de cuir (de l'algonquien tump, bretelle de portage), assez large au milieu et plus effilée aux deux extrémités, qui est passée sur le front ou la poitrine et attachée à un fardeau.

Article

Canot d’écorce de bouleau

Le canot d’écorce de bouleau était le principal moyen de transport sur l’eau des peuples autochtones des forêts de l’Est, et plus tard celui des voyageurs, qui l’ont utilisé pendant le commerce des fourrures au Canada. Léger et facile à manœuvrer, le canot d’écorce de bouleau était parfaitement adapté aux déplacements, l’été, sur le réseau de ruisseaux, d’étangs, de lacs et de rivières du Bouclier canadien. Avec le déclin du commerce des fourrures, au 19e siècle, le canot devient plutôt un véhicule récréatif. Bien que la plupart des canots d’aujourd’hui ne soient plus faits d’écorce, l’histoire du canot d’écorce et sa fabrication artisanale très en vogue en ont fait un véritable symbole culturel canadien.

Article

Pirogue

La pirogue est un type populaire de canot traditionnellement utilisé par les peuples autochtones et les premiers colons partout où la grosseur des arbres rend sa construction possible. La pirogue atteint le sommet de sa popularité le long de la Côte Ouest, où les eaux grouillantes de vie (baleines, phoques, otaries, saumons, flétans, harengs, ouchalons et crustacés), abritent une faune maritime complexe.

Article

Sacs de médecine

Les sacs de médecine (aussi appelés « bourses sacrées ») contiennent des collections d’objets spirituellement significatifs qui se trouvent au cœur des rituels spirituels de la plupart des Autochtones des Plaines (voir Peuples autochtones des Plaines au Canada). Il peut s'agir de quelques plumes enveloppées dans une peau ou d'une bourse en cuir brut contenant des amulettes de toutes sortes : peaux de bêtes, racines, pipes en pierre.