Recherche pour "Sir Isaac Brock"

Afficher 1-6 de 6 résultats
Article

Loi du Service Militaire

La Loi du Service Militaire de 1917 était une loi controversée autorisant la conscription d’hommes canadiens durant les dernières années de la Première Guerre mondiale. Bien que politiquement explosive, la Loi du Service Militaire s’est avérée d’une utilité contestable sur le plan militaire: alors que seulement 24 132 conscrits se rendent jusqu’aux champs de bataille du front de l’Ouest pendant la guerre, plus de 400 000 volontaires y parviennent de leur plein gré.

Article

Traité de Versailles

Le Traité de Versailles est le nom donné au document décrivant les conditions de paix imposées à l'Allemagne par les pays alliés vainqueurs de la Première Guerre mondiale. Le Canada siège séparément à la table de négociation du traité, marquant les premières étapes officielles de son indépendance par rapport à la Grande-Bretagne.

Article

Scandale du Pacifique

Le scandale du Pacifique (1872-1873) est le premier grand scandale politique au Canada après la Confédération. En avril 1873, le premier ministresir John A. Macdonald et les grands dirigeants du cabinet conservateur sont accusés d’avoir sollicité de l’argent de la part de sir Hugh Allan, magnat du transport maritime, pour financer les élections en échange du contrat de construction du chemin de fer du Canadien Pacifique. À cause de cette entente, John A. Macdonald est forcé de démissionner en novembre 1873. Cette démission ne détruit toutefois pas le premier ministre sur le plan politique. Cinq ans plus tard, il mène les conservateurs au pouvoir de nouveau et il occupe le poste du premier ministre encore pendant 18ans.

Article

Conscription au Canada

La conscription est l’enrôlement obligatoire ou la « mobilisation » (parfois appelée « appel sous les drapeaux ») des citoyens dans l’armée. Le gouvernement fédéral a promulgué la conscription à la Première Guerre mondiale ainsi qu’à la Deuxième, créant un véritable fossé entre les Canadiens de langue anglaise, qui tendaient à soutenir la pratique, et les Canadiens de langue française, qui la décriaient. À l’heure actuelle, le Canada n’a pas de service militaire obligatoire.