Recherche pour "Ralliement national des Métis"

Afficher 1-4 de 4 résultats
Article

Traite des fourrures au Canada

Pendant près de 250 ans, des tout premiers débuts du XVIIe siècle jusqu’au milieu du XIXe siècle, la traite des fourrures est une vaste entreprise commerciale dans l’étendue sauvage et boisée de ce que l’on connaît maintenant comme le Canada.

Article

Distribution de films au Canada

La distribution de films est l’une des trois principales branches de l’industrie cinématographique. Elle a pour mission d’assurer le lien entre la production, en amont, et la présentation, en aval. De ces trois secteurs, la distribution est celui dont les profits sont les plus prévisibles, du moins pour les grands conglomérats multinationaux qui dominent l’industrie à l’échelle internationale. Les distributeurs fournissent des films, des émissions de télévision, des vidéos et de nouveaux médias à différents points de diffusion, comme les cinémas et les radiotélédiffuseurs, sur des territoires où ils ont acquis les droits correspondants auprès des producteurs. Ils représentent traditionnellement la principale source de financement des nouvelles productions. Les activités de distribution ne concernant habituellement que les professionnels de l’industrie du film et étant généralement « transparentes » pour le grand public, on a surnommé ce secteur le « secteur de l’art invisible ». Les entreprises américaines dominent la distribution de films au Canada et contrôlent l’accès aux écrans canadiens depuis les années 1920.

Article

Porteurs de wagons-lits au Canada

Les porteurs de wagons-lits au Canada sont des employés de train qui s’occupent des passagers dans les wagons-lits. Ils ont la tâche de répondre aux besoins des passagers tout au long du voyage en train, notamment en portant les bagages, en préparant les lits, en repassant les vêtements, en cirant les chaussures et en servant les repas et les boissons. La grande majorité des porteurs de wagons-lits sont des hommes noirs et le poste est l’un des seuls qui leur sont offerts au Canada. Bien que le travail génère du respect et du prestige dans les communautés noires, il requiert de longues heures et procure un faible salaire. Les porteurs peuvent être congédiés soudainement et sont souvent la cible de comportements racistes. Les porteurs noirs canadiens forment le premier syndicat noir des chemins de fer en Amérique du Nord (1917) et deviennent membres de la Fraternité des porteurs de wagons-lits en 1939. Les deux regroupements luttent contre le racisme et les défis auxquels sont confrontés les porteurs au travail.