Recherche pour "Afghanistan"

Afficher 1-2 de 2 résultats
Article

The Breadwinner

The Breadwinner (2001; trad. Parvana: une enfance en Afghanistan) est le premier tome d’une série de romans jeunesse se déroulant en Afghanistan, sous l’emprise des talibans. Le roman, écrit par l’auteure et activiste Deborah Ellis, est suivi des livres Parvana’s Journey (2002; trad. Le voyage de Parvana), Mud City (2003; trad. On se reverra, Parvana...) et My Name is Parvana (2012; trad. Je m’appelle Parvana). Inspirée d’entrevues menées par l’auteure avec des femmes afghanes dans des camps de réfugiés, l’histoire commence avec Parvana, une jeune fille de 11ans devant se déguiser en garçon pour subvenir aux besoins de sa famille après l’arrestation de son père par les talibans. Le récit, porté sur le courage et l’émancipation, illustre les horreurs de la guerre et, surtout, les conséquences pour les enfants qui se retrouvent impliqués malgré eux. Parvana: une enfance en Afghanistan reçoit une nomination pour le prix littéraire Trillium, et Le voyage de Parvana en reçoit une pour le prix littéraire du Gouverneur général. En 2017, Parvana: une enfance en Afghanistan est adapté en dessin animé par Nora Twomey. Le film reçoit des nominations pour les Oscars et les Golden Globes comme meilleur film d’animation et remporte quatre prix Écrans canadiens ainsi que plusieurs autres distinctions.

Article

Programmes canadiens d’art militaire

Depuis la Première Guerre mondiale, quatre initiatives ont été déployées pour permettre aux artistes canadiens d’illustrer les forces armées en temps de guerre. Le premier programme officiel d’art militaire, le Fonds des souvenirs de guerre canadiens (1916-1919) est l’un des premiers programmes commandités par un gouvernement. Vient ensuite le Programme canadien d’art militaire (1943-1946), qui est mis sur pied pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le Programme d’aide des Forces canadiennes aux artistes civils (1968-1995) et le Programme d’arts des Forces canadiennes (depuis 2001) sont quant à eux créés dans le but d’envoyer des artistes civils dans les zones de combat et de maintien de la paix. Parmi les artistes de guerre canadiens notoires, on retrouve A.Y. Jackson, F.H. Varley, Lawren Harris, Alex Colville et Molly Lamb Bobak.