Recherche pour "Louis Riel"

Afficher 1-3 de 3 résultats
Article

​La jeune République américaine et les rébellions canadiennes de 1837 et 1838

En décembre 1837 et en janvier 1838, dans la foulée de lourdes défaites face aux forces britanniques et loyalistes, les rebelles du Bas‑Canada et du Haut‑Canada se réfugient aux États‑Unis pour y rechercher une assistance militaire et financière. La plupart des Américains savent qu’un conflit armé s’est déroulé dans les deux Canada et, au départ, ils sont nombreux à soutenir les rebelles; toutefois, la présence de ces derniers sur le sol américain, dans un contexte de tension croissante avec la Grande‑Bretagne et en plein cœur de l’affaire dite « du Caroline », les amène à remettre en question leur participation dans ce conflit. Les rebelles font irruption sur la scène américaine à un moment de l’histoire des États‑Unis où les controverses et les fractures se multiplient, obligeant de nombreux Américains à prendre en considération les ramifications sociales, politiques, diplomatiques et économiques de ces rebellions sur la jeune République américaine. Bien que les rebelles reçoivent un soutien dans la région frontalière, la plupart des Américains pensent que les États‑Unis doivent rester neutres.

Article

Rébellions de 1837–1838

Le Haut-Canada et le Bas-Canada sont bouleversés de 1837 à 1838 par des rébellions contre la Couronne britannique et la situation politique dans la colonie. Le soulèvement est plus important et plus violent au Bas-Canada.