Recherche pour "construction"

Afficher 1-3 de 3 résultats
Article

SNC-Lavalin

SNC-Lavalin est un cabinet mondial d’ingénierie et de construction basé à Montréal, au Québec. Il œuvre dans plusieurs industries, y compris l’exploitation pétrolière et gazière, l’exploitation minière, la cybersécurité et l’énergie nucléaire. Il procède également à la construction d’infrastructures publiques et privées dans le monde entier.

La société est fondée en 1911 sous le nom SNC en tant que bureau de génie-conseil pour des projets énergétiques. En 1991, elle fusionne avec son concurrent Lavalin et devient ainsi SNC-Lavalin. Elle compte de nos jours quelque 50 000 employés dans plus de 50 pays, tout en enregistrant en 2018 un chiffre d’affaires de 10,1 milliards de dollars.

Au Canada, le cabinet obtient d’importants contrats pour la réalisation de projets de transport en commun dans des villes comme Toronto, Montréal et Vancouver. À l’international, SNC-Lavalin dirige des projets d’extraction de ressources et d’infrastructures en Amérique du Nord, dans la région Asie-Pacifique, en Europe et au Moyen-Orient.

Depuis 2011, des scandales liés à des allégations de fraude et de corruption entachent la réputation du cabinet et de plusieurs de ses dirigeants.

Article

Le grand incendie de Toronto (1904)

Le 19 avril 1904, un incendie ravage 20 acres du centre industriel de Toronto. Au moment où les pompiers parviennent enfin à le maîtriser, l’incendie a détruit au moins 98 immeubles. L’incendie occasionne des pertes de l’ordre de 10 millions de dollars et laisse sans emploi des milliers de personnes. Une personne perd la vie à la suite de l’incendie. Cette catastrophe est connue sous le nom de «grand incendie de Toronto» ou «deuxième grand incendie de Toronto» (le premier grand incendie s’étant produit en 1849). Elle met en évidence le fait que la ville a besoin de se doter de codes de construction plus sûrs et d’un système d’eau à haute pression.

Article

Groupe Irving

Les entreprises appartenant à la famille Irving, du Nouveau-Brunswick, dominent les industries des ressources naturelles de la province, ainsi que les industries des médias, de l’ingénierie et de la construction. La première entreprise Irving était une scierie achetée en 1881. La famille possède aujourd’hui de nombreuses entreprises qui s’approvisionnent les unes les autres à différentes étapes de la chaîne de production. Ces entreprises se répartissent en grande partie sous quatre grandes divisions: J.D. Irving Limited (dont les nombreuses activités comprennent la foresterie, l’alimentation, la construction et le transport); Brunswick News (journaux); Irving Oil (raffinage et commercialisation du pétrole); et Ocean Capital Holdings (immobilier, radio, construction et matériaux). La famille Irving possède la plus grande raffinerie de pétrole du Canada, est l’un des cinq plus grands propriétaires fonciers d’Amérique du Nord et emploie 1 personne sur 12 au Nouveau-Brunswick. C’est l’une des familles les plus riches du Canada.

//