Recherche pour "science"

Afficher 1-5 de 5 résultats
Article

Frances Oldham Kelsey

Frances Oldham Kelsey, C.M., pharmacologue (née le 24 juillet 1914, à Cobble Hill, en Colombie-Britannique; décédée le 7 août 2015 à London, en Ontario). En tant qu’employée de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, Mme Kelsey a bloqué la vente de thalidomide aux États-Unis. Il a été prouvé par la suite que le médicament, qui a été prescrit couramment en Europe et au Canada, a causé de graves malformations à la naissance chez les enfants dont la mère l’a pris pendant la grossesse. En reconnaissance de son « jugement exceptionnel » et de sa détermination, Frances Kelsey a reçu le President’s Award for Distinguished Federal Civilian Service. Frances Oldham Kelsey et son travail sont largement salués aux États-Unis, mais sont moins connus au Canada. Elle a été nommée Membre de l’Ordre du Canada peu avant son décès.

Article

Alexander Graham Bell

Alexander Graham Bell, enseignant aux personnes sourdes, inventeur, scientifique (né le 3 mars 1847 à Édimbourg, en Écosse; décédé le 2 août 1922 à Baddeck, en Nouvelle-Écosse). Parmi les grands inventeurs des 19e et 20e siècles, on considère que seul Thomas Alva Edison surpasse Alexander Graham Bell. Bien qu’il soit surtout célèbre pour son invention du téléphone, il a permis d’innover dans de nombreux autres domaines tels que l’aéronautique, les hydroptères et la communication sans fil (le « photophone »). Selon Alexander Graham Bell lui-même, c’est toutefois son travail auprès des personnes sourdes qui demeure sa plus importante contribution. Né en Écosse, il émigre au Canada en 1870 avec ses parents. Il épouse Mabel Hubbard, une Américaine, en 1877, et est naturalisé citoyen américain en 1882. À partir du milieu des années 1880, il passe tous ses étés près de Baddeck, sur l’île du Cap-Breton, avec sa famille. Ils y font bâtir une grande demeure, qu’ils baptisent « Beinn Bhreagh ». À partir de ce moment, Alexander Graham Bell partage son temps et ses recherches entre les États-Unis et le Canada. Il meurt à Baddeck en 1922 et y est enterré.

Article

David Suzuki

David Takayoshi Suzuki, CC, OBC, généticien, animateur et militant écologique (né le 24 mars 1936 à Vancouver, en Colombie-Britannique). Canadien d’ascendance japonaise, David Suzuki a été interné avec sa famille lors de la Deuxième Guerre mondiale et est plus tard devenu l’un des personnalités scientifiques les plus populaires du Canada. Il est surtout connu pour son travail en télévision (y compris la série télévisée The Nature of Things, diffusée sur les ondes de la CBC) ainsi qu’en tant que militant écologique.

Article

Margaret Wilson Thompson

Margaret Anne Wilson Thompson, généticienne (née le 7 janvier 1920 à Northwich, Angleterre, décédée le 3 novembre 2014 à Toronto ). En 1943, elle obtient un baccalauréat ès arts de l'U. de la Saskatchewan et, en 1948, un doctorat de l'U. de Toronto, où elle étudie sous la direction de Norma Ford Walter, une pionnière de la génétique humaine.

Article

Andrew Weaver

Andrew John Weaver, OBC, MSRC, chef du Parti vert de la Colombie-Britannique de 2015 à aujourd’hui, climatologue (né le 16 novembre 1961 à Victoria, en Colombie-Britannique). Andrew Weaver, leader en recherche sur le changement climatique, puis politicien, est à l’origine de la progression historique que connaît le Parti vert de la Colombie-Britannique. En 2013, il devient le premier membre du Parti vert à être élu comme député de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique. En 2017, il mène le Parti à l’obtention de trois sièges. Après l’élection de 2017, le député conclut une entente de partage de pouvoir avec le Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique et défait le gouvernement libéral de Christy Clark, menant ainsi John Horgan au poste de premier ministre provincial.