Recherche pour "Conseil national des femmes du Canada"

Afficher 141-160 de 358 résultats
événement historique

La Cour suprême garantit le droit de vote des expatriés.

Dans un jugement de 5-2, la Cour suprême a statué que les Canadiennes et les Canadiens expatriés pouvaient voter aux élections fédérales, et ce, indépendamment de la durée de leur séjour en dehors du pays. Cette décision, venant un mois après l’adoption d’un texte législatif similaire par le gouvernement libéral, a renversé une loi de 1993 et empêchera probablement toute future loi d’entraver le droit de vote des expatriés.

Article

Ivan P. Fellegi

Ivan Peter Fellegi, O.C., statisticien (né le 22 juin 1935 à Szeged, en Hongrie). Ivan Fellegi a occupé les fonctions de statisticien en chef chez Statistique Canada pendant 23 ans. Il y a introduit de nouvelles méthodes de collecte et de compilation de statistiques nationales. Il a également défendu, avec beaucoup d’énergie, l’indépendance de l’organisme par rapport au monde politique.

Éditorial

Vancouver en vedette : Une grotte exotique ouvre ses portes

Pour se divertir de manière un peu sophistiquée dans le Vancouver d’antan, il fallait aller « underground », dans une grotte où des stalactites tombent du plafond et des trésors de pirates luisent dans les coins faiblement éclairés. Pendant 44 ans, le Cave Supper Club (la « Cave ») accueille les artistes les plus réputés et les « showgirls » les plus jolies du monde. C’est un lieu à part, dans le discret Vancouver, où l’on peut aller passer une soirée de fin de semaine et assister à des représentations un peu hors-norme tout en sirotant des boissons exotiques.

Article

Peuples autochtones de la côte nord-ouest au Canada

La région culturelle de la côte nord-ouest, l’une des six comprises dans le territoire qui est aujourd’hui le Canada, rassemble plusieurs peuples autochtones, dont les Nuu-chah-nulth, les Kwakwaka’awkws, les Haïdas, le peuple salish de la côte et les Haislas. Sur le plan géographique, la région réunit des topographies extrêmes, allant de vastes plages à de profonds fjords en passant par des montagnes au sommet enneigé.

Article

Vancouver en vedette : Un milliardaire reclus réquisitionne un hôtel

Tôt dans la matinée du mardi 14 mars 1972, un vieil homme barbu aux cheveux longs se fraie un chemin dans le hall d’entrée du Bayshore Inn. Affublé d’un vieux peignoir et de sandales, il se présente encadré par plusieurs colosses. « C’est très joli », déclare-t-il. Il s’agit du milliardaire Howard Hughes et du début de l’une des visites les plus étranges que Vancouver ait jamais connues.

Article

Canadiens ukrainiens (Ukraino-Canadiens ou Canadiens d'origine ukrainienne)

Des immigrants d’origine ukrainienne arrivent au Canada à partir du 19e siècle. La première vague s’y établit, à la demande du gouvernement canadien afin d'y pratiquer l’agriculture. Pendant la Première Guerre mondiale, des milliers d’entre eux sont incarcérés à titre d’ennemis en raison de leurs origines austro-hongroises. Selon le recensement réalisé en 2016, 1 359 655 Canadiens (soit 3,8 % de la population canadienne) sont d’origine ukrainienne et la majorité d’entre eux sont nés au Canada.

Article

Georgetown

Au cours du XXe siècle, le déclin de Georgetown se poursuit. Les principaux employeurs de la ville sont Georgetown Timber, Seafood 2000 et un chantier naval moderne, East Isle Shipyard.

Article

Île-du-Prince-Édouard

L’Île-du-Prince-Édouard est la plus petite province canadienne, constituant à peine 0,1 % de la superficie terrestre totale du Canada. Elle est située dans le Golfe du Saint-Laurent et est séparée de la Nouvelle‑Écosse et du Nouveau-Brunswick par le détroit de Northumberland. Ses premiers habitants, les Mi’kmaq l’appellent Abegweit, ce qui signifie « berceau dans les vagues », et Jacques Cartier en 1534 dit d’elle que c’est « la terre la plus belle que l’on puisse imaginer ». Le sol rougeâtre a toujours représenté la principale caractéristique de l’Île-du-Prince-Édouard et, avec la mer, le pilier de la population depuis le début du XVIIIesiècle.

Article

Ounanguissé

Ounanguissé (« lumière chatoyante du soleil », aussi orthographié Onangizes, Onanguisset ou Onanguicé) était wkama (chef) des Potéouatamis vers 1660-1701. Il est une importante figure des alliances entre les Français et les peuples autochtones de la région des Grands Lacs durant la fin du 17e et le début du 18siècle. Il est surtout connu pour le discours qu’il a tenu au sujet de cette alliance, au cours d’une réunion avec le gouverneur général de Nouvelle-France, Louis de Buade de Frontenac, en 1697. Il a aussi apporté une importante contribution à la négociation de la Grande Paix de Montréal en 1701.

Article

Govier, Katherine

Katherine Mary Govier (Edmonton, 4 juillet 1948). Née et élevée à Edmonton, Katherine Govier obtient son baccalauréat ès arts en anglais (avec spécialisation) de l'Université de l'Alberta en 1970 et une maîtrise en anglais de l'Université York en 1972.

Article

Stanley Vollant

Stanley Vollant, C. Q., chirurgien, professeur et conférencier innu (né le 2 avril 1965 à Québec, Québec). Premier Autochtone diplômé en chirurgie générale au Québec, il reçoit en 1996 la distinction Personnage modèle autochtone du Gouverneur général du Canada. En 2010, il entreprend la Marche Innu Meshkenu (« Mon chemin innu »), qui a pour objectif de rassembler les peuples, de promouvoir la découverte du territoire et les enseignements des Premières Nations et d’encourager les jeunes Autochtones à poursuivre leurs rêves.

Article

Eenoolooapik

Eenoolooapik, surnommé « Bobbie », voyageur et guide inuk (Qimisuk, baie Cumberland, T.N.-Ouest, 1820? -- baie Cumberland, 1847), frère de Tookoolito.

événement historique

Adoption par la Colombie Britannique de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones

La Colombie‑Britannique est devenue la première province au Canada à adopter la Loi relative à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA). Également connue sous le nom de projet de loi 41, la Loi a été déposée à l’Assemblée législative provinciale à la suite d’une cérémonie célébrée par des membres de la nation Lekwungen. Ce texte exige que les Autochtones soient consultés sur toute décision ayant une incidence sur leurs droits. On estime qu’il faudra un certain temps pour que l’ensemble du droit de la Colombie‑Britannique soit harmonisé avec les 46 articles du nouveau dispositif législatif (voir également Droits des Autochtones au Canada).