Recherche pour "Crime"

Afficher 1-20 de 27 résultats
Article

Affaire du meurtre de Maggie Vail

En septembre 1869, à Saint John, au Nouveau-Brunswick, des cueilleurs de bleuets ont découvert les restes d’un adulte et d’un enfant cachés dans des buissons. Peu après, les corps ont été identifiés comme étant ceux de Sarah Margaret « Maggie » Vail et sa petite fille, Ella May. Plus tard, au cours du même mois, l’architecte John A. Munroe a été accusé du meurtre de Maggie Vail, avec qui il avait une relation. Bien que son avocat ait affirmé que John Munroe était incapable de commettre un meurtre, en raison de son éducation et de son niveau social (un des premiers exemples de défense par le « caractère »), il a été condamné en décembre 1869, puis exécuté en février 1870 après avoir reconnu dans une confession avoir accompli les meurtres.

événement historique

La police de Montréal crée un groupe d’intervention spécial sur la mafia.

Après trois meurtres, en un peu plus d’une semaine, attribuables à des bandes organisées, un groupe d’intervention spécial a été formé par la police de Laval, par la Sûreté du Québec (police provinciale du Québec) et par la GRC pour enquêter sur le crime organisé à Montréal, « particulièrement sur la mafia italienne ».

événement historique

Coup du puits de lumière (vol au Musée des Beaux Arts de Montréal)

Aux premières heures du petit matin du 4 septembre 1972, trois personnes armées pénètrent dans le Musée des beaux‑arts de Montréal par un puits de lumière et volent 18 tableaux, ainsi que 39 figurines et pièces de bijouterie. Ce vol, surnommé le coup du puits de lumière, est le plus important de toute l’histoire canadienne. Les œuvres d’art volées, évaluées à 2 millions de dollars en 1972, ont été estimées à 20 millions de dollars en 1992, bien qu’à lui seul, un paysage rare de Rembrandt ait été évalué à 20 millions de dollars en 2017.

événement historique

Une étude révèle que le blanchiment d’argent en Colombie Britannique a abouti à une augmentation de 5 % du prix des logements.

Une étude indépendante a révélé que 47 milliards de dollars avaient été blanchis au Canada en 2018, dont 7,4 milliards de dollars pour la seule Colombie‑Britannique. Elle estimait également que 5 milliards de dollars avaient été blanchis par l’intermédiaire du marché immobilier britanno‑colombien, entraînant ainsi une augmentation des coûts des achats immobiliers d’au moins 5 %. L’étude a été menée par un groupe d’experts dirigé par une ancienne sous‑procureure générale de la Colombie‑Britannique, Maureen Maloney.

événement historique

Un cadre de SNC-Lavalin reconnu coupable de fraude, corruption et blanchiment d’argent

Sami Bebawi, un ancien cadre de SNC-Lavalin, est reconnu coupable par un juge de la Cour supérieure du Québec de cinq chefs d’accusation dont fraude, corruption d’un agent étranger et recyclage de produits de la criminalité. Il aurait reçu 26 millions de dollars en pots-de-vin pour des contrats de construction entre le cabinet de construction de Montréal et la Libye qui remontent aux années 1990. Il est condamné à huit ans et demi de prison le 10 janvier 2020.

Article

Howard Engel

Howard Engel, romancier, bédéiste (sous le pseudonyme de « Foo »), nouvelliste et poète (né à Toronto, en Ontario, le 2 avril 1931. Décédé le 16 juillet 2019, à Toronto). Engel grandit à St Catharines, en Ontario, et fait des études à l’Université McMaster et au Ontario College of Education. Durant sa carrière de producteur des programmes littéraires et culturels à Radio-Canada, Howard Engel publie quelques nouvelles et poèmes, mais il ne commence à écrire sérieusement qu’à partir du moment où il développe un intérêt pour le roman policier.

événement historique

Article

Génocide

Un génocide est la destruction intentionnelle d’un groupe donné par des moyens tels que le meurtre, des atteintes graves à l’intégrité physique ou mentale, la restriction des naissances ou le transfert forcé des enfants à un autre groupe. Le gouvernement canadien a formellement reconnu cinq cas de génocides à l’étranger : le génocide arménien, l’Holodomor, l’Holocauste, le génocide Rwandais et le nettoyage ethnique en Bosnie. Au Canada, certains historiens, juristes et activistes soutiennent que le traitement des peuples autochtones, au cours de l’histoire et encore aujourd’hui, constitue un acte de génocide.

Article

Angelina Napolitano

Angelina Napolitano, femme au foyer, meurtrière (née en 1883 près de Naples, en Italie; décédée le 4 septembre 1932 à Kingston, en Ontario). Angelina Napolitano était une immigrante italienne qui a tué son mari, Pietro Napolitano, un homme émotionnellement et physiquement abusif. Le meurtre est survenu durant l’après-midi du dimanche de Pâques, le 16 avril 1911, dans un appartement d’une maison du quartier immigrant de Sault Ste. Marie, en Ontario. Angelina, âgée de 28 ans, mère de quatre enfants et enceinte d’un cinquième, a frappé à plusieurs reprises son mari endormi à coups de hache, à la tête et au cou. Son histoire est remarquable en raison du soutien généralisé et international qu’elle a reçu de la part des féministes de l’époque. Plusieurs l’ont perçue comme une victime et comme une personne qui, selon la terminologie d’aujourd’hui, serait décrite comme une « femme battue » forcée de se défendre.

Article

Meurtre de Reena Virk

Reena Virk, une jeune fille de14 ans d’origine sud‑asiatique, a été sauvagement battue et assassinée par des adolescents, lors d’une agression, en novembre1997, dans une banlieue de Victoria, en Colombie‑Britannique. Ce crime a horrifié la population canadienne et attiré l’attention des médias internationaux, en raison de la brutalité du meurtre et de la jeunesse de la victime et de ses agresseurs. L’événement a déclenché un débat national sur le harcèlement des adolescents et sur le racisme, impulsé notamment par les parents de la jeune fille, qui, à la suite du meurtre de l’adolescente, se sont investis dans le militantisme anti‑harcèlement.

Cet article traite de thématiques délicates qui peuvent ne pas convenir à tous les publics.

Article

Alias Grace (Captive)

Neuvième roman de Margaret Atwood, Alias Grace (1996; trad. Captive, 1998), est une fiction historique centrée sur le mystérieux personnage de Grace Marks. Celle-ci a été condamnée en 1843 à l’âge de 16 ans pour le meurtre de son employeur, Thomas Kinnear, riche Canadien écossais, assassiné en même temps que sa gouvernante et maîtresse Nancy Montgomery. Alias Grace a remporté le prix Giller pour fiction en 1996. Il a aussi été nominé pour un Prix littéraire du Gouverneur général et un prix England’s Booker. En 2017, Sarah Polley a adapté le roman de Margaret Atwood dans une minisérie de CBC/Netflix en six épisodes, avec Sarah Gadon dans le rôle de Grace Marks.

événement historique

Une famille musulmane tuée lors d’un délit de fuite motivé par la haine

Deux parents, leur fille et un grand-parent trouvent la mort lorsqu’une camionnette les heurte alors qu’ils cheminent sur un trottoir de London, en Ontario; leur fils de neuf ans repose dans un état grave. La police confirme qu’il s’agit d’une « attaque planifiée et préméditée, et que la famille a été visée en raison de sa confession musulmane. » (Voir aussi Islamophobie au Canada.) Une veillée est tenue à London deux jours plus tard. L’accusé fait face à quatre chefs d’accusation de meurtre et d’un chef d’accusation de tentative d’assassinat. Il est également accusé de terrorisme en vertu de l’article 83 du Code criminel. Une semaine plus tard, le garçon de neuf ans, désormais orphelin, est pris en charge par des membres de sa famille.

Article

Crime organisé au Canada

Le crime organisé est défini dans le Code criminel du Canada comme « un groupe de trois ou plusieurs personnes dont le but est la perpétration d’une ou de plusieurs infractions qui pourraient leur procurer, directement ou indirectement un avantage matériel, notamment financier ». Le crime organisé se concentre sur les moyens illégaux de gagner de l’argent, tels que les jeux de hasard, la prostitution, la pornographie, le trafic de drogue, la fraude à l’assurance et à la construction, les faillites illégales, le vol de véhicules à moteur, la criminalité informatique et la contrefaçon, entre autres. La structure, la sophistication et la nature répandue du crime organisé ont commencé à se manifester dans les années1960 et 1970. Certaines organisations criminelles sont basées sur l’ethnicité, comme la mafia italienne et les triades chinoises. D’autres sont fondées dans certains secteurs (par exemple, la construction) ou activités (par exemple, les bandes de motards).

Article

Vol de sirop d’érable du siècle

En 2011 et 2012, sur une période de plusieurs mois, un réseau de voleurs s’est emparé de 2 700 tonnes de sirop d’érable dans une réserve stratégique conservée au Québec (voir Industrie du sirop d’érable). L’événement a été surnommé par le public « vol de sirop d’érable du siècle ». Au moment du vol, la valeur du sirop dérobé s’élevait à près de 18 millions de dollars. C’est peut-être l’un des plus importants vols de l’histoire canadienne.

événement historique

Article

Bessie Starkman

Besha (Bessie) Starkman (Perri), dirigeante du crime organisé (née le 14 avril 1889 ou le 21 juin 1890 en Pologne; décédée le 13 août 1930 à Hamilton, en Ontario). Durant la prohibition, elle devient la toute première femme à la tête d’une organisation de crime organisé au Canada. Avec son conjoint de fait, le mafieux RoccoPerri, elle tient un réseau de contrebande d’alcool et de drogues. Besha Starkman meurt lors d’une fusillade dans le garage de sa maison. Les meurtriers n’ont jamais été arrêtés. Ses funérailles attirent une foule jamais égalée à Hamilton.

Article

Se souvenir de la tragédie de Polytechnique : au-delà du devoir de mémoire

​Chaque année, le 6 décembre, lors de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, on se souvient de celles qui ont perdu la vie. Les drapeaux sont mis en berne, on tient des vigiles, des conférences et des marches. Malgré tout, le sens à donner aux événements a suscité et continue de susciter la controverse.