Recherche pour "Hockey"

Afficher 21-37 de 37 résultats
Article

La Soirée du hockey

Hockey Night in Canada (HNIC), dont existe une version francophone quelque peu différente intitulée La Soirée du hockey, est une émission hebdomadaire diffusant, chaque samedi soir, les matchs de la Ligue nationale de hockey (LNH). Il s’agit du programme télévisé le plus ancien au Canada. HNIC détient également le record Guinness de l’émission sportive télévisée la plus ancienne au monde. L’émission a été radiodiffusée pour la première fois le 12 novembre 1931, à Montréal et à Toronto, sous le titre General Motors Hockey Broadcast, la description en direct « jeu par jeu » étant assurée par l’emblématique homme de radio Foster Hewit. La première télédiffusion du programme HNIC a eu lieu le 11 octobre 1952, ce qui en fait l’une des toutes premières émissions télévisées au Canada. L’émission a été produite par la CBC de 1936 à 2013 (et par Radio‑Canada, pour La Soirée du hockey, de 1952 à 2002), date à laquelle les droits de diffusion des matchs de la LNH ont été acquis par Rogers Communications. Incontournable de la télévision canadienne pendant plus d’un demi‑siècle, HNIC a longtemps été l’émission récurrente la plus populaire au pays. Pendant plusieurs décennies, elle a régulièrement attiré une moyenne de plus de 2 millions de téléspectateurs. Les dernières saisons de diffusion ont rassemblé une moyenne de 1,3 million de téléspectateurs chaque semaine. Le thème musical de l’émission est considéré par beaucoup comme le « deuxième hymne officiel du Canada ». HNIC a remporté 21 Gemini Awards et 3 prix Écrans canadiens.

Article

Willie O'Ree

Willie O’Ree, C. M., O.N.-B., joueur de hockey (né le 15 octobre 1935 à Fredericton, au Nouveau-Brunswick). Le 18 janvier 1958, Willie O’Ree devient le premier joueur de hockey noir à jouer dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Au total, il joue au hockey de façon professionnelle pendant quelque 20 ans, dont 45 parties dans la LNH. Depuis 1998, Willie O’Ree est directeur du développement jeunesse et ambassadeur du programme de diversité de la LNH. Il a aussi dirigé le programme « Hockey is for Everyone ». Il a reçu le trophée Lester Patrick en 2003 pour sa contribution exceptionnelle au secteur du hockey aux États-Unis. En 2018, la LNH établit le prix du héros communautaire Willie O’Ree en son honneur. Willie O’Ree est membre de l’Ordre du Canada et de l’Ordre du Nouveau-Brunswick. Il est intronisé au Temple de la renommée du sport du Nouveau-Brunswick et au Temple de la renommée du hockey. Le 27 mai 2020, le Panthéon des sports canadiens le nomme au titre de bâtisseur et prévoit l’introniser officiellement en 2021.

Article

P.K. Subban

Pernell‑Karl Sylvester Subban, CSM, joueur de hockey (né le13mai1989 à Toronto, en Ontario). P.K. Subban est l’un des tout meilleurs défenseurs de la Ligue nationale de hockey (LNH). Après avoir conduit les Bulls de Belleville en Coupe Memorial en 2008 et avoir remporté le Prix du président de la Ligue américaine de hockey en 2010, il est devenu l’un des chouchous des partisans des Canadiens de Montréal. Sélectionné à trois reprises dans l’équipe des étoiles, il a remporté le trophée Norris du meilleur défenseur de la LNH en2013. Il joue avec les Predators de Nashville de 2016 à 2019, avant d’être échangé aux Devils du New Jersey. Il a gagné des médailles d’or avec Équipe Canada aux Championnats mondiaux de hockey junior de 2008 et de 2009 ainsi qu’aux Jeux olympiques d’hiver de 2014. Il est également connu pour sa générosité dans ses activités caritatives et philanthropiques.

Article

Henri Richard

Henri Richard, joueur de hockey (né le 29 février 1936 à Montréal, QC; décédé le 6 mars 2020 à Laval, QC). Frère cadet de Maurice « Rocket » Richard, Henri Richard évolue avec les Canadiens de Montréal de 1955 à 1975. Le surnom « Pocket Rocket » qu'il reçoit en début de carrière lui déplaît profondément, car on le compare ainsi à son frère aîné. Il taille éventuellement sa propre réputation, devenant l'un des meilleurs joueurs complets de la Ligue nationale de hockey. Plus mince que son frère aîné, Henri a vite développé son propre style de jeu, style complètement différent de celui de Maurice; il devint vite populaire grâce à sa capacité exceptionnelle de manier le bâton et de ses performances habiles à manier le jeu.

Article

Mark Messier

Mark Douglas « Moose » Messier, joueur de hockey (né le 18 janvier 1961 à Edmonton, en Alberta). Attaquant talentueux ayant joué dans la Ligue nationale de hockey (LNH) pendant 25 saisons, il est considéré comme l’un des plus grands hockeyeurs de l’histoire. Mark Messier se situe tout près de plusieurs records de saison régulière de la LNH : il est troisième en points (1 887), huitième en buts (694), troisième en mentions d’aide (1 193) et deuxième en nombre de matchs joués (1 756). Il est également tout près de records pour les séries éliminatoires : il est deuxième de tous les temps en buts (109), en mentions d’aide (186) et en points (295) et quatrième en nombre de matchs joués (236). Reconnu pour son leadership, il devient tour à tour capitaine des Oilers d’Edmonton, des Rangers de New York et des Canucks de Vancouver. Il remporte aussi le trophée Hart en tant que joueur le plus utile aux Oilers en 1990 et aux Rangers en 1992. Mark Messier gagne six coupes Stanley et reçoit le trophée Conn Smythe en tant que joueur le plus utile durant les séries éliminatoires en 1984. Officier de l’Ordre du Canada, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey, au Temple de la renommée des sports de l’Alberta et au Panthéon des sports canadiens, en plus de faire partie de l’Ordre du hockey au Canada.

événement historique

Eric Lindros parle des commotions cérébrales au Comité parlementaire

Eric Lindros, joueur intronisé au Temple de la renommée du hockey dont la carrière a été écourtée par de multiples commotions cérébrales, a exhorté un Comité parlementaire de la santé à créer un protocole national pour prévenir et traiter les commotions cérébrales liées au sport. Il a recommandé d'interdire les coups au hockey jusqu'au milieu de l'adolescence, de veiller à ce que les joueurs aient des mois de récupération chaque année et de regrouper les protocoles des différents sports et régions en une seule approche. 

Article

Renfrew

Renfrew (Ontario), constituée en ville en 1895; population de 8223 habitants (recensement de 2016), de 8218 (recensement de 2011). Renfrew est située en bordure de la rivière Bonnechere, à 100 km à l’ouest d’Ottawa.

Article

​Hayley Wickenheiser

Hayley Wickenheiser, O.C., joueuse de hockey et de balle molle (née le 12 août 1978 à Shaunavon, en Saskatchewan). Hayley Wickenheiser a gagné 7 médailles d’or et 6 médailles d’argent au sein d’Équipe Canada aux Championnats du monde de hockey sur glace féminin, ainsi que 4 médailles d’or et 1 médaille d’argent aux Jeux olympiques d’hiver. Elle détient le record du nombre de buts (18), de passes décisives (33) et de points (51) au hockey sur glace féminin aux Jeux olympiques d’hiver, ainsi que le record du nombre de passes décisives (49) et de points (86) aux Championnats du monde de hockey sur glace féminin. Elle est également la toute première femme à compter un but dans une ligue masculine professionnelle. Hayley Wickenheiser s’est retirée du hockey de compétition le 13 janvier 2017, avec un bilan de 379 points (168 buts et 211 passes décisives) cumulés en 276 matchs disputés avec Équipe Canada. Officier de l’Ordre du Canada, elle a remporté le prix Bobbie Rosenfeld de l’athlète féminine de l’année telle que choisie par la Presse canadienne et a été intronisée à l’Allée des célébrités canadiennes et au Temple de la renommée du hockey.

événement historique

Décès du membre du Temple de la renommée du hockey et ancien député libéral Red Kelly

Red Kelly, premier vainqueur du trophée Norris et quadruple vainqueur du trophée Lady‑Byng, est décédé à l’âge de 91 ans. Polyvalent, Kelly a remporté quatre Coupes Stanley,en tant que défenseur, avec les Red Wings de Detroit et quatre autres, en tant que centre, avec les Maple Leafs de Toronto. Il a été député libéral de 1962 à 1965, tout en continuant sa carrière de joueur. Membre de l’Ordre du Canada, il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey et à l’Ontario Sports Hall of Fame.

Article

Jordin Tootoo

Jordin John Kudluk (« coup de tonnerre » en inuktitut) Tootoo, joueur de hockey. Né le 2 février 1983 à Churchill, au Manitoba. Jordin Tootoo est le premier joueur de hockey inuit à jouer en Ligue nationale de hockey (LNH). C’est son talent et sa résistance sur la glace qui ont attiré l’attention de la LNH lorsqu’il jouait ailier droit au hockey junior au Manitoba. En 2003, il s’est fait connaître des partisans de tout le pays lorsqu’il a été sélectionné pour Équipe Canada lors des Championnats du monde junior de hockey. Après avoir joué 13 saisons en LNH, il a pris sa retraite en 2018. Il  est devenu célèbre pour ses adresses à la jeunesse et pour le maintien de sa culture inuite.

Article

Accident d'autobus des Broncos de Humboldt

L’une des tragédies routières les plus médiatisées de l’histoire canadienne s’est produite le 6 avril 2018, lorsqu’un autobus, transportant 28 membres de l’équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt, entre en collision avec un camion de transport à une intersection routière près de Tisdale en Saskatchewan. L’accident a fait 16 victimes parmi les membres de l’équipe : 10 joueurs et 6 membres du personnel administratif et d’encadrement. Il a également abouti à la mise en place de nouvelles réglementations en matière de formation des chauffeurs routiers et d’octroi de permis, et à l’exigence que les ceintures de sécurité soient obligatoires sur les autobus.

Article

Caroline Ouellette

Caroline Ouellette, O.C., joueuse de hockey et de softball (née le 25mai 1979, à Montréal, au Québec). Caroline Ouellette est l’une des cinq athlètes à avoir remporté une médaille d’or lors de quatre Jeux olympiques d’hiver consécutifs (2002, 2006, 2010, 2014). Elle a également décroché six médailles d’or et six médailles d’argent, avec Équipe Canada, lors des Championnats du monde féminins de l’IIHF et quatre Coupes Clarkson, en tant que championne de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF). Au début de sa carrière, elle était une formidable attaquante de puissance avant de devenir, ultérieurement, une brillante meneuse de jeu. Lorsqu’elle a pris sa retraite du hockey féminin en2018, elle occupait la deuxième place du classement des meilleures joueuses de hockey canadiennes de tous les temps au chapitre des aides (155), et la troisième à celui des points (242). Elle a été faite Officière de l’Ordre du Canada, en 2019.

Article

Colored Hockey League

La Colored Hockey League of the Maritimes (CHL) est une ligue de hockey composée exclusivement de joueurs noirs. Mise en place par des baptistes et des intellectuels noirs, cette ligue est fondée à Halifax, en Nouvelle-Écosse, en 1895. Elle est dissoute en 1911, puis reformée en 1925 avant d’être complètement abandonnée dans les années 1930. Le jeu dans cette ligue est reconnu comme étant particulièrement rapide, physique et novateur. La CHL a été conçue pour attirer les jeunes hommes noirs à l’église le dimanche en leur promettant la tenue, après le service religieux, d’un match de hockey entre églises rivales. Plus tard, sous l’influence du mouvement nationaliste noir et dans le contexte d’un intérêt grandissant pour le hockey, elle sera perçue comme un moteur potentiel pour l’obtention de l’égalité des Canadiens noirs. En janvier 2020, Postes Canada a lancé un timbre honorant la ligue.

Article

Cheval Indien

Indian Horse (2012; trad. Cheval Indien) est le sixième roman de l’auteur ojibwé Richard Wagamese. Se déroulant dans le nord de l’Ontario à la fin des années1950 et au début des années1960, l’histoire raconte la vie de Saul Indian Horse (Saul Cheval Indien, dans la version française), qui fait usage de son talent exceptionnel en hockey sur glace pour tenter d’échapper aux souvenirs de son passage troublant dans un pensionnat indien. Bien qu’il connaisse un certain succès comme hockeyeur, il est incapable de se défaire de son identité d’« Indien» ou de son traumatisme. En 2013, Cheval Indien devient l’un des finalistes du concours Canada Reads de la CBC, lors duquel il remporte le prix du Choix du public.Il est également sélectionné par le programme First Nation Communities Read en 2013-2014 et remporte le prix Burt pour la littérature des Premières Nations, des Inuits et des Métis, décerné par l’Organisation canadienne pour l’éducation au service du développement (CODE). En 2017, une adaptation de Cheval Indien arrive au grand écran. Celle-ci, récipiendaire de plusieurs prix, est écrite par Dennis Foon et réalisée par Stephen S. Campanelli.

//