Recherche pour "Margaret Atwood"

Afficher 1-7 de 7 résultats
événement historique

Margaret Atwood lance The Testaments (Les Testaments), la suite de The Handmaid’s Tale (La Servante écarlate)

The Testaments (Les Testaments), suite très attendue du roman The Handmaid’s Tale (La Servante écarlate) par Margaret Atwood, fait sa sortie en vedette avec une présentation à guichets fermés par l’écrivaine à minuit à Londres, en Angleterre. On diffuse le lancement en direct dans plus de mille salles de cinéma partout dans le monde. Margaret Atwood entame ensuite une tournée de promotion mondiale qui comprend une visite dans neuf villes canadiennes. Une semaine avant sa parution, le roman figure déjà à la liste du Booker Prize. 

événement historique

Attribution du Booker Prize ex aequo à The Testaments de Margaret Atwood

The Testaments, la suite de The Handmaid’s Tale de Margaret Atwood, et Girl, Woman, Other, de Bernardine Evaristo, ont remporté conjointement le prestigieux Booker Prize. Au cours de 50 années d’existence du prix, ce n’est que la troisième fois que deux ouvrages arrivent à égalité.. Margaret Atwood, âgée de 79 ans, est ainsi devenue l’écrivaine la plus âgée à décrocher cette récompense, tandis que Bernardine Evaristo était, quant à elle, la première femme noire à recevoir le Booker Prize. Le prix de 50 000 £ (83 000 $ CA) devrait être réparti entre les deux gagnantes. Margaret Atwood est également la quatrième auteure à se voir récompenser pour la deuxième fois. À cette occasion, elle s’est déclarée extrêmement heureuse de partager ce prix avec sa colauréate et a indiqué qu’elle ferait don de la moitié du montant attribué à une bourse pour les étudiants autochtones au Canada.

Article

Grace Marks

Grace Marks, personnage historique (née aux environs de 1828, à Ulster en Irlande [maintenant Irlande du Nord]; date et lieu de décès inconnus). Grace Marks est une domestique canadienne d’origine irlandaise. Elle et James McDermott sont déclarés coupables du meurtre de leur employeur, Thomas Kinnear, et de sa gouvernante, Nancy Montgomery, commis en 1843. Le procès de Grace Marks fait couler beaucoup d’encre dans les journaux de l’époque. Son histoire a également été racontée par Susanna Moodie, dans le livre Life in the Clearings (1853), ainsi que par Margaret Atwood, dans une pièce de théâtre, The Servant Girl (1974), et un roman, Alias Grace (1996; trad. Captive). Ce dernier a notamment été adapté en minisérie télévisée de la CBC par Sarah Polley. L’œuvre primée met en vedette Sarah Gadon dans le rôle de Grace Marks.

Article

Alias Grace (Captive)

Neuvième roman de Margaret Atwood, Alias Grace (1996; trad. Captive, 1998), est une fiction historique centrée sur le mystérieux personnage de Grace Marks. Celle-ci a été condamnée en 1843 à l’âge de 16 ans pour le meurtre de son employeur, Thomas Kinnear, riche Canadien écossais, assassiné en même temps que sa gouvernante et maîtresse Nancy Montgomery. Alias Grace a remporté le prix Giller pour fiction en 1996. Il a aussi été nominé pour un Prix littéraire du Gouverneur général et un prix England’s Booker. En 2017, Sarah Polley a adapté le roman de Margaret Atwood dans une minisérie de CBC/Netflix en six épisodes, avec Sarah Gadon dans le rôle de Grace Marks.

Article

Graeme Gibson

Graeme Gibson, écrivain, activiste culturel et professeur (London, Ont., 9 août 1934). Diplômé l'U. de Western Ontario, il contribue à la mise sur pied de plusieurs organisations nationales. Il participe à la création de la WRITERS' UNION OF CANADA qu'il préside en 1974 et 1975.

Article

The Handmaid's Tale (La Servante écarlate)

Le sixième roman de Margaret Atwood, The Handmaid’s Tale (1985; trad. La servante écarlate) est une terrifiante vision dystopique de l’avenir. L’histoire se déroule dans la République de Gilead, une Amérique totalitaire dans laquelle les chrétiens ont tué le président et le Congrès, et imposent une théocratie puritaine. The Handmaid’s Tale dépeint un État policier dénué d’amour qui opprime les femmes, et réglemente tous les aspects de la vie humaine sous une surveillance constante. Le roman a remporté le prix littéraire du Gouverneur général et le prix Arthur C. Clarke pour la littérature de science-fiction. Il a été vendu à plus de huit millions d’exemplaires en anglais. Ron Charles du Washington Post l’a qualifié de « roman féministe le plus populaire et le plus influent jamais écrit ». Il a été adapté en long métrage, en opéra acclamé, en ballet, en roman graphique ainsi qu’en série télévisée lauréate de prix Emmy. Le livre The Testaments (trad. Les Testaments), une suite très attendue écrite par Margaret Atwood, a été publié en septembre 2019. Dans des circonstances rares, il a remporté le prix Booker conjointement avec Girl, Woman, Other, de l’auteure Bernardine Evaristo.