Recherche pour "Montreal"

Afficher 21-28 de 28 résultats
événement historique

Une femme inuite effectue un voyage pancanadien à bicyclette pour sensibiliser les gens au suicide

Hannah Tooktoo, une mère inuite du Nunavik, au Québec, a effectué un voyage à vélo de 55 jours de Victoria à Montréal pour sensibiliser les gens à la crise du suicide qui touche les Autochtones au Canada. Tooktoo a recueilli plus de 22 000 $ grâce à des dons en ligne. Selon Statistique Canada, le taux de suicide chez les Autochtones entre 2011 et 2016 est trois fois plus élevé que chez les Canadiens non autochtones.

Article

P.K. Subban

Pernell‑Karl Sylvester Subban, CSM, joueur de hockey (né le13mai1989 à Toronto, en Ontario). P.K. Subban est l’un des tout meilleurs défenseurs de la Ligue nationale de hockey (LNH). Après avoir conduit les Bulls de Belleville en Coupe Memorial en 2008 et avoir remporté le Prix du président de la Ligue américaine de hockey en 2010, il est devenu l’un des chouchous des partisans des Canadiens de Montréal. Sélectionné à trois reprises dans l’équipe des étoiles, il a remporté le trophée Norris du meilleur défenseur de la LNH en2013. Il joue avec les Predators de Nashville de 2016 à 2019, avant d’être échangé aux Devils du New Jersey. Il a gagné des médailles d’or avec Équipe Canada aux Championnats mondiaux de hockey junior de 2008 et de 2009 ainsi qu’aux Jeux olympiques d’hiver de 2014. Il est également connu pour sa générosité dans ses activités caritatives et philanthropiques.

Article

Famille Bronfman

Descendants d’un immigrant Russe planteur de tabac du nom d’Yechiel (Ekiel) Bronfman et de sa femme, Mindel, les membres de la famille Bronfman ont possédé et géré un énorme empire financier bâti avec les profits du commerce familial de spiritueux. (voir Seagram) Les membres les plus connus de la famille sont Samuel Bronfman, fondateur de Seagram et président du Congrès juif canadien (1939–1962), et ses descendants. La femme de Samuel, Saidye Rosner Bronfman, est une mécène influente qui a soutenu l’art au Canada et qui a reçu l’Ordre de l’Empire britannique pour avoir organisé le travail sur le front intérieur durant la Deuxième Guerre mondiale. Ses fils Edgar et Charles ont géré Seagram pendant plusieurs décennies, tandis que le petit-fils, Edgar Miles Bronfman Jr., a supervisé la vente de Seagram à Vivendi. Charles Bronfman fut également le cofondateur de la Fondation Historica du Canada et des Minutes du patrimoine, ainsi que président et propriétaire principal des Expos de Montréal. Sa sœur, Phyllis Lambert, est une architecte réputée qui a fondé le Centre canadien d’architecture. Leurs cousins, Edward et Peter Bronfman (fils d’Allan Bronfman), ont mis sur pied leur propre empire financier. La famille a fait des dons généreux à plusieurs organismes de bienfaisance et a participé au Congrès juif canadien et au Congrès juif mondial. 

Article

Henri Richard

Henri Richard, joueur de hockey (né le 29 février 1936 à Montréal, QC; décédé le 6 mars 2020 à Laval, QC). Frère cadet de Maurice « Rocket » Richard, Henri Richard évolue avec les Canadiens de Montréal de 1955 à 1975. Le surnom « Pocket Rocket » qu'il reçoit en début de carrière lui déplaît profondément, car on le compare ainsi à son frère aîné. Il taille éventuellement sa propre réputation, devenant l'un des meilleurs joueurs complets de la Ligue nationale de hockey. Plus mince que son frère aîné, Henri a vite développé son propre style de jeu, style complètement différent de celui de Maurice; il devint vite populaire grâce à sa capacité exceptionnelle de manier le bâton et de ses performances habiles à manier le jeu.

Article

Polytechnique (Film)

Film réalisé par Denis Villeneuve, à l'affiche le 6 février 2009. C'est l'actrice Karine Vanasse qui dans un premier temps, eut l'idée de porter à l'écran cette tragédie, survenue entre les murs de l'école Polytechnique de l'Université de Montréal, un 6 décembre 1989.

Article

La Grande Paix de Montréal, 1701

Le 4 août 1701, les Français ont conclu un accord de paix avec les Cinq Nations haudenosaunee (iroquois), mettant ainsi fin à près d’un siècle d’hostilités marquées par des atrocités dans les deux camps. Les Haudenosaunee sont autorisés à commercer librement et à obtenir des marchandises des Français à un coût réduit. En échange, ils s’engagent à permettre la colonisation française à Detroit et à rester neutres en cas de guerre entre l’Angleterre et la France. L’accord assure la supériorité de la Nouvelle-France dans le traitement des questions relatives aux Premières Nations de la région. Elle donne également aux Français la liberté de s’étendre militairement au cours des cinquante années suivantes.

Article

Leonard Cohen

Leonard Norman Cohen, C.C., G.O.Q, poète, romancier, auteur-compositeur-interprète (né le 21 septembre 1934 à Montréal, QC; décédé le 7 novembre 2016 à Los Angeles, en Californie). Leonard Cohen a été un des artistes canadiens les plus révérés du 20e siècle. Artiste sage, spirituel, bohème et romantique, il a produit un ensemble d’œuvres littéraires acclamé et s’est bâti une grande carrière dans l’industrie de la musique populaire. Dans sa poésie, ses romans et sa musique, il se questionne constamment sur la condition humaine et puise dans les thèmes de l’amour, du deuil, et de la mort et son engagement pour son art. Improbable vedette poétique de la pop, Leonard Cohen s’est démarqué par l’imagerie intense et la profondeur de ses paroles — qu’il livre à l’aide de sa voix bourrue au registre restreint s’étant intensifiée et assombrie avec l’âge — et des mélodies simples et chantantes. En plus d’être Compagnon de l’Ordre du Canada, il a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne, aux panthéons canadiens et américains des auteurs-compositeurs, au Panthéon du rock and roll et à l’Allée des célébrités de la musique folk. Il a aussi reçu le prix Glenn Gould, huit prix Juno et un prix Grammy pour l’ensemble de son œuvre, entre autres nombreuses récompenses.

Article

Bas-Canada

Le Bas-Canada a été une colonie britannique de 1791 à 1840, formée de la partie méridionale de l’actuelle province de Québec. En 1791, la Grande-Bretagne divise la Province de Québec en deux parties : le Haut-Canada et le Bas-Canada (voir Acte constitutionnel de 1791). L’Angleterre a adopté cette même politique de division territoriale deux fois auparavant, lors de la séparation de l’Île-du-Prince-Édouard de la Nouvelle-Écosse en 1769 ; et en 1784, après une vague d’immigration loyaliste (ayant aussi touché le Québec), lors de la création des provinces du Cap-Breton et du Nouveau-Brunswick. Le Haut-Canada et le Bas-Canada sont renommés Canada-Ouest et Canada-Est respectivement, avant d’être réunis en 1841 en une seule colonie, la Province du Canada.