Recherche pour "Nunavut"

Afficher 1-20 de 25 résultats
Article

Île Hans

L’île Hans, au Nunavut, est une île minuscule (1,2 km2) et inhabitée, située au sud du 81e parallèle dans le passage Kennedy (la partie nord du détroit de Nares), à peu près à distance égale de l’île d’Ellesmere et du Groenland. Le nom de l’île est Tartupaluk en groenlandais (langue parlée par les Inuits du Groenland). Pendant des décennies, la souveraineté de l’île a été disputée entre le Canada et le Danemark. Le 14 juin 2022, toutefois, les deux pays ont réglé ce différend, divisant l’île à peu près également entre eux. (Voir aussi Souveraineté dans l’Arctique.)

Article

Willie Adams

Willie Adams, sénateur libéral, homme d’affaires et électricien inuit (né le 22 juin 1934 à Kuujjuaq [anciennement Fort Chimo], au Nunavik, dans la province du Québec). À titre de premier sénateur inuit au Canada, Willie Adams a sollicité le soutien du gouvernement fédéral pour répondre aux besoins de son peuple en matière de soins de santé, d’éducation, d’infrastructures, de revendications territoriales, d’allocations de pêche et d’accès abordable à la nourriture, au logement et à l’essence. Il s’est activement impliqué dans la création du Nunavut et a soutenu les droits langagiers, l’art et la culture et les méthodes de chasses traditionnelles des Inuit, notamment la chasse au phoque.

Article

Coral Harbour

Coral Harbour, Nunavut; constitué à titre de hameau en 1972, population de 891 habitants (recensement de 2016), de 834 (recensement de 2011). Le hameau de Coral Harbour est situé à la tête de la baie sud de l’île Southampton, dans la baie d’Hudson, à 715 km au sud-est d’Iqaluit. Le nom Coral Harbour est un nom descriptif qui fait référence aux coraux fossilisés que l’on retrouve dans le port. Le site et l’île portent aussi un nom description, Salliq, qui signifie « île plate » en langue inuite.

Article

Géographie du Nunavut

Le Nunavut couvre 1 936 113 kmde terres et 157 077 kmd’eaux dans le nord du Canada, soit 21 % de la surface totale du pays. Le territoire comprend une partie du Canada continental, une grande partie de l’archipel Arctique, et toutes les îles de la baie d’Hudson, de la baie Jameset de la baie d’Ungava. Le Nunavut est divisé par trois des sept régions physiographiques du Canada: les basses-terres de la baie d’Hudson, le Bouclier canadien et le sterres de l’Arctique.

Article

Jose Kusugak

Jose Amaujaq Kusugak, politicien, leader communautaire, enseignant, activiste, linguiste et diffuseur inuk (né le 2 mai 1950 à Repulse Bay, aux Territoires du Nord-Ouest [aujourd’hui Naujaat, au Nunavut]; décédé le 18 ou le 19 janvier 2011 à Rankin Inlet, Kivalliq, au Nunavut). De 1994 à 2000, Jose Kusugak a agi à titre de président de Nunavut Tunngavik Inc., la société responsable de la négociation et de la mise en œuvre des revendications territoriales ayant débouché sur la création du Nunavut en 1999. Pour cette raison, certains considèrent l’homme comme l’un des Pères de la Confédération. Jose Kusugak a également défendu toute sa vie les droits des Inuits, ainsi que leur langue et leur culture.

Article

Andrew Qappik

Andrew Qappik, C.M., artiste graphique et graveur inuit (né le 25 février 1964 à Nunataq, aujourd’hui au Nunavut). Andrew Qappik a contribué à la conception graphique du drapeau et des armoiries du Nunavut, ainsi que du logo du gouvernement territorial. En 2017, il a été intronisé à l’Ordre du Canada «Pour sa contribution à la définition de la culture visuelle du Nunavut en tant que maître graveur et sculpteur». Il vit à Panniqtuuq (Pangnirtung), au Nunavut.

Article

Gjoa Haven

Gjoa Haven, Nunavut, constitué en tant que hameau en 1981, population de 1324 habitants (recensement de 2016), de 1279 habitants (recensement de 2011). Le hameau de Gjoa Haven est situé sur la côte sud-ouest de l’Île du Roi-Guillaume au large de la côte continentale, à un peu plus de 1320 km au nord-ouest d’Iqualuit. Les canaux et les baies de la région sont recouverts de glace pendant la majeure partie de l’année. Le nom du hameau est inspiré de Roald Amundsen, la première personne à naviguer dans le passage du Nord-Ouest. Il a passé l’hiver à cet endroit et lui a donné le nom de son navire, le Gjoa.

Article

Alert

Alert, Nunavut. Base militaire canadienne située à l'extrémité Nord de l'Île D'Ellesmere, sur un terrain accidenté entouré de collines et de vallées.

Article

Inuksuk (inukshuk)

Un inuksuk (ou inukshuk, au pluriel : inuksuit) est un empilement de pierres ou de rochers dont la fonction est de communiquer avec les humains présents dans l’Arctique. Construits traditionnellement par les Inuits, les inuksuit font partie intégrante de la culture inuite et sont souvent mêlés à d’autres représentations du Canada et du Nord. Le drapeau du Nunavut porte un inuksuk rouge. En inuktitut, le terme inuksuk signifie « agir en tant qu’être humain ». C’est une extension du mot inuk, qui veut dire « être humain ». Des inuksuit ont été retrouvés à proximité de sites archéologiques datant de 2400 à 1800 avant notre ère dans la région du lac Mingo, au sud-ouest de l’île de Baffin. (Voir aussi Préhistoire). Les empilements de pierres qui ont la forme d’une personne sont souvent appelés inuksuk, mais leur véritablement nom est inunnguaq.

événement historique

État d’urgence déclaré à Iqaluit en raison d’un approvisionnement en eau contaminée

Deux jours après avoir découvert des hydrocarbures de pétrole dans l’approvisionnement en eau d’Iqaluit, le gouvernement du Nunavut a déclaré l’état d’urgence dans la ville. (Voir aussi : Traitement de l’eau; Pollution de l’eau). La première d’au moins cinq cargaisons d’eau potable est arrivée à Iqaluit par avion et a été distribuée en rations de 16 litres par famille. Les responsables ont estimé que la contamination avait été causée par les effets de la fonte du pergélisol sur les canalisations souterraines.

événement historique

La Fiducie du patrimoine inuit et Parcs Canada concluent un accord sur les artefacts de l’expédition Franklin

La Fiducie du patrimoine inuit et Parcs Canada ont convenu que les artefacts du HMS Erebus et du HMS Terror seront protégés et présentés par les Inuits au Nunavut , avec des expositions de musées se déroulant à l’extérieur du territoire, mais seulement sur une base temporaire. Les deux organismes deviennent donc propriétaires conjoints de milliers d’artefacts de l’ expédition Franklin malchanceuse après que ceux-ci aient été offerts au Canada par le Royaume-Uni en 2018 (voir aussi Recherche de l'expédition Franklin ).

événement historique

Article

Baker Lake (Qamani'tuaq)

Baker Lake (Qamani'tuaq en syllabaire inuktitut), hameau du Nunavut constitué en1977, population de2069personnes au recensement de2016, contre1872 en2011. Le hameau de Baker Lake est situé à l’extrémité nord‑ouest du lac Baker, à environ280km à l’ouest de l’embouchure de l’inlet Chesterfield sur la baie d’Hudson . Il se situe approximativement au centre géographique du Canada. Il s’agit de la seule collectivité inuite à l’intérieur des terres au Nunavut.

Article

Eva Aariak

Eva Aariak, femme politique, deuxième première ministre du Nunavut (née le 10 janvier 1955 à Arctic Bay, Territoires du Nord-Ouest [aujourd’hui Nunavut]). Eva Aariak a l’honneur d’être la première femme à devenir première ministre du Nunavut, et elle a fait beaucoup pour promouvoir les langues inuites dans le territoire.

(Voir aussi Inuktitut et Langues autochtones au Canada.)

Article

Inuits

Les Inuits (« le peuple » en inuktitut) sont un peuple autochtone dont la majorité habite dans les régions nordiques du Canada. On utilise le mot « Inuk » lorsqu’on parle d’une seule personne du peuple inuit. La patrie inuite est appelée Inuit Nunangat et fait référence à la terre, à l’eau et à la glace des régions de l’Arctique.

Article

Inuit Tapiriit Kanatami (ITK)

L’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) est une organisation nationale qui vise la sensibilisation politique, sociale, culturelle et environnementale dans les collectivités inuites de la région désignée des Inuvialuits auxTerritoires du Nord-Ouest jusqu’au Nunatsiavut dans le nord du Labrador, en passant par leNunavut, le Nunavik dans le nord du Québec et certaines régions faisant l’objet derevendications territoriales.