Recherche pour "Premier ministre"

Afficher 1-12 de 12 résultats
Article

Wade MacLauchlan

H. Wade MacLauchlan, C.M., O.P.E.I., membre de l’Assemblée législative, 32e premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard de 2015 à 2019, président de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard de 1999 à 2011, avocat, universitaire (né le 10 décembre 1954 à Stanhope, à l’Île-du-Prince-Édouard). H. Wade MacLauchlan a été assermenté premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard le 23 février 2015. Il devenait ainsi le premier politicien ouvertement homosexuel à occuper la position de premier ministre dans la province. Cet ancien professeur de droit et président de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard a été nommé compagnon de l’Ordre du Canada en 2008 et officier de l’Ordre de l’Île-du-Prince-Édouard en 2014. Il est l’auteur de Alex B. Campbell : The Prince Edward Island Premier Who Rocked the Cradle (2014).

Article

Gouvernement provincial

Dans le régime fédéral canadien, les pouvoirs du gouvernement sont répartis entre le gouvernement fédéral et dix gouvernements provinciaux. Ces derniers ont comme principales responsabilités l’éducation publique, la santé et les services sociaux, les routes, l’administration de la justice et l’administration locale.

Article

Dennis King

Dennis (Denny) King, 33e premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard depuis 2019, chef du Parti progressiste conservateur de l’Île-du-Prince-Édouard, spécialiste en communications, auteur et conteur (né le 1er novembre 1971 à Georgetown, Île-du-Prince-Édouard). Dennis King a été assermenté premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard le 9 mai 2019. Dans l’élection générale du 23 avril 2019, il obtient un gouvernement minoritaire avec le Parti progressiste-conservateur, défaisant le premier ministre libéral sortant, Wade MacLauchlan. Dennis King dirige le premier gouvernement minoritaire de l’île depuis l’élection provinciale de 1890. 

Le premier ministre Dennis King est assermenté avec son cabinet à Georgetown, Île-du-Prince-Édouard, en mai 2019. 

(avec la permission du gouvernement de l'Île-du-Prince-Edouard)

événement historique

Réunion des premiers ministres

Après un début houleux qui a vu le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, menacer de quitter la réunion en signe de protestation contre la taxe carbone envisagée par le premier ministre fédéral Justin Trudeau, la réunion annuelle des premiers ministres s’est conclue dans la plus grande discrétion sans avoir abouti à beaucoup de décisions. Les ministres ont signé un communiqué incluant un soutien financier à court terme au secteur de l’énergie.

Article

Tommy Douglas

Thomas Clement (« Tommy ») Douglas, C.C., premier ministre de la Saskatchewan, premier chef du Nouveau Parti démocratique, pasteur baptiste et homme politique (né le 20 octobre 1904 à Falkirk, en Écosse; mort le 24 février 1986 à Ottawa, en Ontario). Tommy Douglas a dirigé le premier gouvernement socialiste de l’histoire du Canada et est reconnu comme le père de la médecine socialisée au Canada. Il a aussi contribué à mettre en place le socialisme démocratique dans la vie politique canadienne.

événement historique

Le Parti conservateur uni formé en 2017 à la suite de la fusion entre le Parti conservateur et le Parti Wildrose , a obtenu un gouvernement majoritaire lors de l’élection provinciale en Alberta . Ils ont obtenu 63 sièges et 54,9% du vote populaire, en comparaison à Rachel Notley et au NPD qui ont obtenu 24 sièges et 32,7% du vote. Jason Kenney, dont le programme électoral avait pour projet d’abolir la taxe carbone , de réduire le taux d’ imposition des sociétés de 12 à huit % et d’organiser un référendum sur les paiements de péréquation si aucun progrès n’était réalisé en matière de pipelines, est devenu le 18e premier ministre de l'Alberta.

événement historique

Le Parti conservateur remporte un gouvernement minoritaire à l’Î.-P.-É, le Parti vert devient l’opposition officielle

Deux mois après être devenu chef du parti, Dennis King a permis au Parti conservateur de remporter un gouvernement minoritaire à l’ Î.-P.-É avec 12 sièges et 36,5% du vote populaire. Peter Bevan-Baker et le Parti vert sont devenus l’opposition officielle avec 8 sièges et 30,6% du vote, les meilleurs résultats pour un parti que ce soit dans une élection provinciale ou fédérale.

événement historique