Recherche pour "Ralliement national des Métis"

Afficher 21-40 de 80 résultats
Article

Le trophée commémoratif James Norris

Chaque année, le trophée commémoratif James Norris est remis au joueur qui, selon les chroniqueurs de hockey, est le meilleur défenseur de la Ligue nationale de hockey (LNH) pendant la saison régulière. Le trophée est présenté à la ligue en 1953 par les enfants de James Norris, ancien propriétaire des Red Wings de Détroit. À la fin de la saison régulière, les membres de la Professional Hockey Writers’ Association votent pour le gagnant, et le trophée est remis après les séries éliminatoires de la Coupe Stanley

Article

Alexandria

Agglomération d’Alexandria, Ontario, 2845 habitants (recensement de 2016), 2924 habitants (recensement de 2011). Fondée en tant que ville en 1903, Alexandria perd toutefois son statut en 1998 en raison d’une restructuration municipale en Ontario. L’agglomération fait maintenant partie de la nouvelle municipalité de North Glengarry (10109 habitants). Alexandria est située à mi-chemin entre Montréal et Ottawa, à proximité du chemin de fer Canadien National.

Article

Parcs Canada

L'organisme fédéral que nous appelons aujourd'hui Parcs Canada voit le jour en 1911 sous le nom de Division des parcs du Dominion. Chargé de gérer un petit groupe de parcs et de réserves, c'est le tout premier service national de parcs du monde.

Article

Olive Dickason

Olive Patricia Dickason (née Williamson), C.M., journaliste, historienne, professeure d’université et auteure métisse (née le 6 mars 1920 à Winnipeg, au Manitoba; décédée le 12 mars 2011 à Ottawa, en Ontario). Olive Dickason a été la toute première personne au Canada à obtenir un doctorat en histoire autochtone. Ses recherches et ses ouvrages novateurs sur l’histoire et la culture des Autochtones et des Métis ont transformé la perception qu’ont les Canadiens de l’origine de leur pays et des peuples autochtones qui y habitent. Inspirant une nouvelle génération d’universitaires, les travaux d’Olive Dickason ont contribué à ériger les études autochtones au rang de discipline universitaire. En reconnaissance de ses réalisations, elle a été nommée membre de l’Ordre du Canada.

Article

Peuples autochtones au Canada

Au Canada, le terme « peuples autochtones » réfère aux Premières Nations, aux Métis et aux Inuits. Ce sont les habitants originaux du territoire qu’est aujourd’hui le Canada. En 2016, plus de 1,6 million de personnes se sont identifiées comme étant Autochtones, formant 4,9 % de la population nationale. Malgré beaucoup de menaces – et dans certains cas l’extinction – par les forces coloniales, la culture autochtone, la langue et le système social ont façonné le développement du Canada, et continuent à s’accroître et à prospérer malgré l’adversité.

Article

Ô Canada!

Le Ô Canada est l’hymne national du Canada. Intitulé à l’origine « Chant national », il est écrit à Québec par sir Adolphe-Basile Routhier (paroles en français), mis en musique par Calixa Lavallée, et interprété pour la première fois dans cette même ville le 24 juin 1880. Dans un premier temps, à cette époque, le chant est beaucoup interprété au Canada français, puis il se répand à travers le Canada sous forme de différentes versions anglaises, dont la plus célèbre est celle écrite par Robert Stanley Weir en 1908. Les paroles de cette version sont modifiées à plusieurs reprises au fil des ans, la dernière fois en 2018. La version française a été écourtée, mais demeure inchangée pour le reste. Le Ô Canada est officiellement approuvé comme hymne national du Canada par un comité spécial mixte du Sénat et de la Chambre des communes le 15 mars 1967. Il est officiellement adopté par la Loi sur l’hymne national le 27 juin 1980. La Loi est proclamée par le gouverneur général Edward Shreyer lors d’une cérémonie publique sur la Colline du Parlement, le 1er juillet 1980.

Article

Jordin Tootoo

Jordin John Kudluk (« coup de tonnerre » en inuktitut) Tootoo, joueur de hockey. Né le 2 février 1983 à Churchill, au Manitoba. Jordin Tootoo est le premier joueur de hockey inuit à jouer en Ligue nationale de hockey (LNH). C’est son talent et sa résistance sur la glace qui ont attiré l’attention de la LNH lorsqu’il jouait ailier droit au hockey junior au Manitoba. En 2003, il s’est fait connaître des partisans de tout le pays lorsqu’il a été sélectionné pour Équipe Canada lors des Championnats du monde junior de hockey. Après avoir joué 13 saisons en LNH, il a pris sa retraite en 2018. Il  est devenu célèbre pour ses adresses à la jeunesse et pour le maintien de sa culture inuite.

Article

Ligue nationale de hockey (LNH)

La Ligue nationale de hockey (LNH) est une ligue professionnelle de hockey sur glace masculin. Cette ligue, la plus reconnue à l’international, voit le jour à Montréal, au Québec, en 1917. La LNH compte actuellement 31 franchises, dont 7 au Canada et 24 aux États-Unis. Les équipes canadiennes sont les Canadiens de Montréal, les Maple Leafs de Toronto, les Sénateurs d’Ottawa, les Jets de Winnipeg, les Oilers d’Edmonton, les Flames de Calgary et les Canucks de Vancouver. Les équipes se disputent chaque année la coupe Stanley, le plus vieux trophée de sport professionnel en Amérique du Nord.

Article

Tournoi de hockey Canada-URSS de 1972 (Série du siècle)

Pour beaucoup de Canadiens, le huitième et dernier match opposant Équipe Canada et l’Union soviétique en 1972 représente l’un des plus grands moments de l’histoire du sport au Canada. D’aucuns s’attendent à ce que le Canada l’emporte facilement contre l’URSS, mais cette confiance disparaît après le premier match se soldant par une défaite. Lors d’un dernier match tendu à Moscou, les deux équipes sont à égalité jusqu’aux toutes dernières secondes de la quatrième période, lorsque le Canadien Paul Henderson compte finalement le but gagnant. Ce tournoi aura un effet marquant et durable dans le monde du hockey au Canada et dans le reste du monde.

événement historique

Article

Terry Fox

Terrance Stanley (Terry) Fox, C.C. , O.B.C. , athlète, humanitaire et activiste pour la recherche sur le cancer (né le 28 juillet 1958 à Winnipeg, au Manitoba; décédé le 28 juin 1981 à New Westminster, en Colombie-Britannique)

Article

Affaire Powley

R. c. Powley est une affaire juridique traitant des droits de chasse des peuples métis du Canada. En 1993, l’Ontario poursuit Steve et Roddy Powley pour chasse illégale. Les Powley contestent alors l’accusation à leur encontre et affirment que les droits autochtones énoncés dans l’article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982 garantissent leur droit à la chasse en tant que Métis. L’affaire se termine en 2003 lorsque la Cour suprême du Canada décide que les Powley ont effectivement exercé leur droit de chasse métis. L’affaire Powley est à l’origine des critères déterminant si une personne peut profiter des droits légaux accordés aux Métis. Elle définit 10 conditions spécifiques, connues sous le nom de test Powley, qui s’appliquent aux communautés métisses de l’ensemble du Canada. L’affaire clarifie également que les Métis forment un peuple indépendant, distinct des peuples des Premières nations et des Inuits du Canada. Certains experts judiciaires avancent que l’affaire Powley pourrait entraîner l’élargissement des droits des peuples métis, y compris ceux ayant trait à la pêche et à la récolte, et potentiellement ceux concernant l’autonomie gouvernementale.

Article

Peter Bostonais Pangman

Peter (ou Pierre) Bostonais Pangman, chef métis, chasseur de bison (né le 20 octobre 1791 dans la région de la vallée de la rivière Saskatchewan Nord, aujourd’hui en Alberta; décédé le 4 mars 1850 à St. François Xavier, aujourd’hui au Manitoba). Peter Bostonais Pangman est un habile chasseur qui aide à approvisionner en viande de bison la colonie de la rivière Rouge. Il joue un rôle actif dans les guerres du pemmican et les événements entourant la bataille de la Grenouillère. Dans le cadre de la traite des fourrures à Pembina, Peter Bostonais Pangman est un personnage central qui rallie et inspire les Métis de la vallée de la rivière Rouge à se percevoir et à s’exprimer avec une identité distincte des peuples autochtones voisins. Le nom Bostonais s’écrit aussi Bastonnais et Bostonnais.

Article

Gabriel Dumont

Gabriel Dumont, chef métis (né en décembre 1837 dans la colonie de la rivière Rouge, décédé le 19 mai 1906 à Bellevue, en Saskatchewan.) Dumont a joué un rôle politique d’importance au moment où les troupeaux de bisons étaient en déclin. Il s’est battu pendant des décennies pour la prospérité économique et l’indépendance politique de son peuple. Chef de chasse et guerrier notable, Gabriel Dumont a été surtout connu pour son rôle-clé de commandant militaire métis et allié de Louis Riel durant la Rébellion du Nord-Ouest en 1885. Son altruisme et sa bravoure durant le conflit de 1885, tout autant que ses prouesses inégalées en tant que chasseur en font encore à ce jour un héros du folklore métis.

Article

Trophée Conn Smythe

Le trophée Conn Smythe est remis annuellement au joueur jugé le plus utile à son équipe durant les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey. Le joueur est choisi par les chroniqueurs de hockey. Le trophée est décerné pour la première fois en 1964 en l’honneur de Conn Smythe, ancien entraîneur, gérant et propriétaire des Maple Leafs de Toronto. Les joueurs suivants ont remporté le trophée à deux reprises : Bobby Orr (1970 et 1972), Bernie Parent (1974 et 1975), Wayne Gretzky (1985 et 1988), Mario Lemieux (1991 et 1992), et Sidney Crosby (2016 et 2017). Patrick Roy a remporté le trophée trois fois (1986, 1993 et 2001). Cinq joueurs ont remporté le trophée Conn Smythe même si leur équipe a perdu le championnat de la Coupe Stanley : Roger Crozier (1966), Glenn Hall (1968), Reggie Leach (1976), Ron Hextall (1987) et Jean-Sébastien Giguère (2003).

Article

Raptors de Toronto

Les Raptors sont une équipe professionnelle de l’Association nationale de basketball (NBA) basée à Toronto, en Ontario. Depuis le déménagement des Grizzlies de Vancouver à Memphis en 2001, les Raptors sont la seule équipe canadienne dans la NBA. Depuis sa fondation en 1995, l’équipe a remporté six titres de division, a atteint les séries éliminatoires à 11 reprises et a gagné les championnats de la NBA une fois. Parmi les joueurs vedettes ayant fait partie de l’équipe, on compte Damon Stoudamire, Vince Carter, Chris Bosh, Kyle Lowry, DeMar DeRozan et Kawhi Leonard. Au cours de la saison 2017-2018, les Raptors se sont hissés au 1er rang du classement de la Conférence de l’Est en saison régulière, en plus d’établir un record de franchise avec 59 victoires. Ils ont remporté un autre titre de division à la saison 2018-2019 et se sont rendus aux finales du championnat, lors desquelles ils ont battu les Golden State Warriors en 6 matchs et obtenu leur premier titre de champions de la NBA.

Article

Maple Leafs de Toronto

Les Maple Leafs de Toronto sont une équipe de hockey qui joue dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Les Maple Leafs sont l’une des six équipes originales de la LNH (« Original Six » en anglais) et ils ont gagné la coupe Stanley 13 fois (11 fois sous le nom des Maple Leafs, une fois sous le nom des Arenas et une fois sous le nom des St. Patricks).

Article

Canadiens de Montréal

Les Canadiens de Montréal sont une équipe de hockey qui joue dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il s’agit aujourd’hui du seul club de la LNH qui existait déjà avant la formation de cette dernière en 1917 et de la seule équipe à n’avoir jamais quitté la ligue depuis cette date. Les Canadiens ont remporté 24 Coupes Stanley.