Recherche pour "Terry Fox"

Afficher 1-20 de 67 résultats
événement historique

événement historique

événement historique

Éditorial

Éditorial : Le courage de Terry Fox

Terry Fox est de ceux qui n’abandonnent jamais. Bien que brève, sa vie sera totalement orientée vers l’atteinte de ses objectifs. Les obstacles ne font que renforcer sa détermination. Alors qu’il apprend qu’il est atteint d’un cancer et qu’il va perdre une jambe, il décide de faire quelque chose pour aider les autres victimes de cancer. Quand, le 28 juin 1981, la maladie l’emporte, il lègue un héritage d’espoir qui va pousser des millions de gens à prendre la relève de sa cause.

événement historique

Terry Fox écrit à la Société canadienne du cancer

La lettre de Terry Fox illustre la raison d’être de son Marathon de l’espoir :

« La nuit précédant mon amputation, mon ancien entraîneur de basketball m’a apporté un magazine comportant un article au sujet d’un amputé qui avait couru le Marathon de New York. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de relever le nouveau défi qui se présentait à moi et non seulement en acceptant mon handicap, mais également en le conquérant de telle sorte que je ne regarde jamais en arrière en disant qu’il m’a fait obstacle… [T]andis que je traversais 16 mois d’épuisement physique et émotionnel pendant ma chimiothérapie, je prenais brutalement conscience de toutes les émotions qui règnent dans le service de cancérologie de l’hôpital. Il y avait des visages au courageux sourire et d’autres qui les avaient déjà abandonnés. Il y avait ceux que le déni remplissait d’espoir et d’autres, désespérés. J’ai décidé que ma quête ne serait pas une quête égoïste. Je ne pouvais quitter cet endroit en sachant que ces visages et ces émotions continuaient d’exister même si j’étais, moi, guéri. Un moment donné, la souffrance doit cesser[…] et j’étais déterminé à aller jusqu’au bout de moi-même pour défendre cette cause. » Outre la Société canadienne du cancer et les Amputés de guerre du Canada, Terry Fox obtient également l’appui d’Imperial Oil, d’Adidas, de Ford du Canada Limitée et d’autres partenaires.

événement historique

Course de Prince George

Terry Fox participe à une course à Prince George, en Colombie-Britannique. Bien qu’il se soit entraîné, à l’origine, pour parcourir une distance de 13,7 km, il finit par courir la pleine distance (27 km) aux côtés de son ami Doug Alward et de son frère Darrell. Terry Fox termine dernier, mais arrive dix minutes seulement derrière le dernier coureur sans handicap. Peu après cet événement, Terry Fox dévoile à ses parents son projet de traverser le pays à la course à pied. Sa mère, Betty, croit que son fils est devenu fou. Pour sa part, son père, Rolly, ne souhaite savoir qu’une chose : quand commencera l’aventure.

événement historique

Bristol, Nouveau-Brunswick (2 214 km)

Extrait du journal de Terry Fox : « Les premiers kilomètres ont été la torture habituelle. Mon pied était couvert d’ampoules, mais mon moignon ne me faisait pas trop mal… Aujourd’hui, j’ai eu droit à énormément de soutien. Tout le monde klaxonnait, tout le monde me saluait. Les gens de partout regardaient par la fenêtre de leur maison ou de leur magasin et m’encourageaient ».

événement historique

Autoroute 185, Québec (2 426 km)

Terry Fox écrit dans son journal : « Les seules personnes ici qui sont au courant de la course sont les camionneurs et les gens de l’extérieur de la province. Tous les autres semblent penser que je fais de l’auto-stop. » Terry Fox racontera plus tard que les conducteurs du Québec, où peu de gens sont au courant de la course, « me repoussent continuellement de la route. J’ai même été klaxonné une fois[…] C’est tellement frustrant ». En Ontario, la Police provinciale escorte Terry Fox.

événement historique

Terry Fox rencontre Rick Hansen

Après avoir rencontré Terry Fox dans un gymnase, Rick Hansen l’invite à se joindre aux Cable Cars, l’équipe de basketball en fauteuil roulant de Vancouver. Terry Fox s’entraîne sans relâche, apprenant une nouvelle façon de jouer au basketball tout en recevant ses traitements de chimiothérapie. À la fin de l’été, il est recruté dans l’équipe qui participera aux championnats nationaux de basketball en fauteuil roulant de cette année-là. Terry Fox joue avec les Cable Cars de 1977 à 1980, remportant le championnat national en 1978 et 1979. Au cours de la saison 1979-1980, il est sélectionné pour jouer dans l’équipe d’étoiles de la North American Wheelchair Basketball Association.

événement historique

Accident de voiture

Terry Fox emboutit l’arrière d’un camion alors qu’il roule sur l’autoroute. Sa voiture est entièrement démolie, mais le jeune homme s’en tire sans blessures visibles. Le seul problème : un genou droit douloureux, qu’il attribue à l’impact.

événement historique

Début de l’entraînement

Terry Fox commence à s’entraîner en vue du Marathon de l’espoir. Son prothésiste, Ben Speicher, modifie sa prothèse, qui est conçue pour la marche, afin qu’elle puisse mieux résister à l’impact de la course. Même avec les modifications apportées, celle-ci est encombrante et inconfortable. Au terme de ses 14 mois d’entraînement, Terry Fox aura parcouru plus de 5 000 km.

événement historique

Amputation

À seulement 18 ans, Terry Fox se fait amputer la jambe droite à 15 cm au-dessus du genou. La veille de l’opération, son entraîneur de l’école secondaire, Terri Fleming, lui fait lire un article du magazine Runner’s World sur Dick Traum, un amputé qui a couru le marathon de New York. Le matin de l’opération, Terry Fox montre l’article à son infirmière, Judith Ray, lui confiant qu’il va lui aussi « réaliser quelque chose d’aussi grandiose un jour ». Terry Fox entame des séances de physiothérapie et un traitement de chimiothérapie d’une durée de 16 mois à la British Columbia Cancer Control Agency de Vancouver.