Recherche pour "Tommy Douglas"

Afficher 1-6 de 6 résultats
Article

Tommy Douglas et l'eugénisme

À une certaine époque, Tommy Douglas, le père de la médecine socialisée au Canada et une des personnalités les plus aimées du pays, a soutenu des politiques eugénistes. En 1933, il a obtenu une maîtrise ès arts en sociologie de l’Université McMaster pour sa thèse intitulée « The Problems of the Subnormal Family » (les problèmes de la famille sous-normale). Dans cette thèse, il recommandait plusieurs politiques eugénistes, dont la stérilisation des « déficients mentaux » et des personnes frappées de maladies incurables. Il n’était pas seul à penser ainsi, car deux provinces canadiennes (ainsi que 32 États américains) ont promulgué des lois de stérilisation sexuelle dans les années 1920 et 1930. Toutefois, à l’époque où il est devenu premier ministre de Saskatchewan, en 1944, Tommy Douglas avait cessé d’appuyer les politiques eugénistes. Lorsqu’il a reçu deux rapports recommandant la stérilisation sexuelle dans la province, il a rejeté l’idée.

Article

Tommy Douglas

Thomas Clement (« Tommy ») Douglas, C.C., premier ministre de la Saskatchewan, premier chef du Nouveau Parti démocratique, pasteur baptiste et homme politique (né le 20 octobre 1904 à Falkirk, en Écosse; mort le 24 février 1986 à Ottawa, en Ontario). Tommy Douglas a dirigé le premier gouvernement socialiste de l’histoire du Canada et est reconnu comme le père de la médecine socialisée au Canada. Il a aussi contribué à mettre en place le socialisme démocratique dans la vie politique canadienne.

Article

Ruée vers l'or du fleuve Fraser

En 1858, environ 30 000 chercheurs d’or ont envahi les rives du fleuve Fraser de Hope jusqu’au nord de Lillooet dans la première ruée vers l’or significative de l’histoire de Colombie-Britannique. Bien qu’elle se soit dissipée vers la moitié des années 1860, la ruée vers l’or du fleuve Fraser a eu des impacts significatifs sur les peuples autochtones de la région et a entraîné la guerre du canyon du fleuve Fraser. La crainte que l’arrivée massive de mineurs américains n’amène les États-Unis à annexer le territoire britannique non-souverain connu sous le nom de New Caledonia a aussi entraîné la fondation de la Colombie-Britannique en tant que colonie le 2 août 1858 (voir La ruée vers l’or de la rivière Fraser et la création de la Colombie-Britannique). Au milieu des années 1860, la ruée vers l’or du fleuve Fraser a pris fin et la Colombie-Britannique a plongé dans la récession.

Article

Guerre du canyon du Fraser

La guerre du fleuve Fraser (ou guerre du canyon du Fraser) est une guerre qui a été menée principalement par des chercheurs d’or américains blancs contre le peuple Nlaka’pamux du canyon du fleuve Fraser au cours de l’été 1858. La guerre a éclaté quand les chercheurs d’or, arrivés dans la foulée de la Ruée vers l’or du fleuve Fraser, en juin 1858, ont interprété des attaques sporadiques de Nlaka’pamux qui défendaient leurs territoires comme un effort coordonné pour les chasser de force de leurs concessions. Mus par l’attrait de l’or et convaincus de leur droit de disposer des territoires et ressources des peuples autochtones, les chercheurs d’or américains ont formé des compagnies militaires et mené des attaques violentes contre les communautés nlaka’pamux. La guerre s’est terminée le 21 août 1858, quand les Nlaka’pamux et les chercheurs d’or ont décidé de faire une trêve. Sous la menace d’autres violences, les Nlaka’pamux ont accepté de donner aux chercheurs d’or accès à leurs territoires et ressources, mettant immédiatement fin à la guerre. Le conflit présente des similitudes avec la guerre de Chilcotin de 1864, un autre conflit entre des peuples autochtones et des nouveaux arrivants dans l’histoire coloniale de la Colombie-Britannique.

Éditorial

La ruée vers l’or de la rivière Fraser et la création de la Colombie-Britannique

L’année 1858 est la plus importante dans l’histoire de la Colombie-Britannique. Une ruée vers l’or, qui a débuté ce printemps-là, a déclenché une chaîne d’événements dont le point culminant a été, une douzaine d’années plus tard, l’adhésion de la Colombie-Britannique à la nouvelle fédération canadienne.