Recherche pour "population"

Afficher 1-11 de 11 résultats
Article

Sciences économiques

Les sciences économiques traitent de trois questions reliées entre elles : l'allocation des RESSOURCES utilisées pour la satisfaction des besoins humains, la RÉPARTITION DES REVENUS entre individus et groupes, et la détermination du niveau du revenu national et de l'emploi.

Liste

Les plus petites villes du Canada

Quand on regarde une carte du Canada, on peut se sentir dépassé par le grand nombre de localités qu’on y trouve. Ces localités peuvent être considérées ou non comme des municipalités en vertu des législations spécifiques à chaque province ou territoire. Selon le nombre de personnes qui y résident, les municipalités peuvent être appelées des villes, des bourgs, des villages ou des hameaux.

La plupart des municipalités au Canada regroupent des milliers de résidents. Toutefois, il en existe 11 qui comptent 10 habitants ou moins.

La présente liste est basée en grande partie sur le recensement de 2016 de Statistique Canada, et sur des informations d’autres sources fiables. Nous n’y avons pas inclus de collectivités non organisées, de paroisses, de « lieux désignés » ni de réserves, car ceux-ci sont administrés par des municipalités plus importantes, ou, dans le cas des réserves, par le gouvernement fédéral.

Article

Recensement canadien

Un recensement est un dénombrement de la population d’une région donnée. Au Canada, il existe deux types de recensements : le recensement de la population et le recensement de l’agriculture. Ils sont tous deux menés tous les cinq ans par Statistique Canada, un ministère du gouvernement fédéral. Le plus large recensement des deux, le recensement de la population, rassemble des informations démographiques. Ces informations incluent le lieu de résidence des personnes, leur âge, leur sexe, leur état matrimonial et leur ethnicité. Le gouvernement fédéral utilise ces données pour établir les limites des circonscriptions électorales, pour effectuer des paiements de transfert fédéraux (fonds versés aux provinces) et pour superviser divers programmes sociaux et politiques (par exemple, le Régime de pensions du Canada, les soins de santé et l’éducation). De plus, les données sont accessibles aux organisations non gouvernementales et au grand public. Certaines données plus anciennes sont également accessibles aux personnes intéressées par la recherche généalogique.

événement historique

Les chiffres du recensement de 2016

En 2016, le Canada abrite la deuxième plus grande diaspora ukrainienne au monde, derrière la Russie. Environ 1,36 million de Canadiens, soit 3,8 % de la population, ont des origines ukrainiennes, ce qui en fait le 11e groupe ethnique le plus important du Canada. En 2016, 51 % des Canadiens ukrainiens, soit près de 700 000 personnes, vivent dans les provinces des Prairies, où ils représentent 11 % de la population; 27,7 % vivent en Ontario, 16,8 % en Colombie-Britannique et 3 % au Québec.

Article

Statistique Canada

Statistique Canada est l’organisme central d’études statistiques du pays. Constitué en 1918 sous le nom de Bureau fédéral de la statistique, il adopte son nom actuel en 1971. Aux termes de la Loi sur la statistique adoptée cette année-là, l’organisme a pour responsabilités de « recueillir, compiler, analyser, dépouiller et publier des renseignements statistiques sur les activités commerciales, industrielles, financières, sociales, économiques et générales de la population et sur l’état de celle-ci ». En collaboration avec les ministères, l’organisme travaille à compiler des statistiques sociales et économiques intégrées pour le Canada, ainsi que les provinces et territoires. Statistique Canada est également un organisme de recherche scientifique chargé d’élaborer de façon innovatrice des méthodes et des techniques de planification statistique et de conception des enquêtes.

Article

Population du Canada

L’histoire des données démographiques consignées du Canada débute au 16e siècle avec l’arrivée des Européens. Les peuples autochtones ont par la suite été dépeuplés, en grande partie en raison des maladies épidémiques. Les taux élevés de fertilité et d’immigration ont entraîné une croissance rapide de la population totale du pays jusqu’au milieu du 19e siècle, époque où elle a légèrement ralenti. La croissance démographique a continué d’être lente durant la Première Guerre mondiale, la crise des années 1930, et la Deuxième Guerre mondiale. À la suite de cette période, les taux de croissance ont recommencé à augmenter. Aujourd’hui, la croissance démographique du Canada dépend de la migration internationale. Lors du recensement de 2021, la population du Canada était de près de 37 millions d’habitants (36 991 981).

événement historique

Le recensement révèle un nombre croissant de Canadiens d’origine ukrainienne

La première vague d’immigration ukrainienne au Canada (1896-1914) prend fin avec la Première Guerre mondiale. La deuxième vague (1919-1939) suit la guerre. Le recensement de 1931 indique que le nombre d’Ukrainiens au Canada est passé à 225 113, soit 2,2 % de la population canadienne. Le recensement révèle que, contrairement à la première vague, moins de la moitié des Ukrainiens immigrants de la deuxième vague se sont installés sur des fermes. En effet, la plupart ont trouvé un logement dans les villes et un emploi dans les usines ou les mines, souvent dans le centre et l’est du Canada. Cependant, dans l’ensemble, en 1931, plus de 85 % des Canadiens d’origine ukrainienne vivent dans les trois provinces des Prairies, et 77,9 % en zone rurale.

événement historique

Le recensement fait état de 473 337 Canadiens d’origine ukrainienne

Le recensement de 1931 révèle qu’il y a 225 113 Ukrainiens au Canada. En 1961, ce nombre est passé à 473 337, soit un peu moins de 2 % de la population canadienne. Selon le recensement, la langue maternelle de 86,5 % des Canadiens est l’anglais ou le français, suivi de l’allemand, à 3,1 %. L’ukrainien arrive en quatrième position avec 1,9 %.

événement historique

Le recensement fait état d’une croissance continue du nombre de Canadiens d’origine ukrainienne

Le recensement de 1991 révèle que 1 054 295 Canadiens sont d’origine ukrainienne, ce qui représente 3,9 % de la population du pays. Un plus grand nombre d’Ukrainiens travaillent dans l’agriculture que la moyenne canadienne, mais la majorité des Canadiens d’origine ukrainienne vivent en milieu urbain et exercent un large éventail de professions. Le recensement révèle que 196 000 Canadiens ont déclaré que l’ukrainien est leur langue maternelle. Il révèle également que 23,2 % des Canadiens ukrainiens sont catholiques, 20,1 % sont catholiques romains, 18,8 % sont orthodoxes, 10,9 % appartiennent à l’Église unie et 12,6 % n’ont aucune religion.

événement historique

Le recensement rapporte que plus de Canadiens ukrainiens vivent dans les villes et villages

Le recensement de 1971 indique que 580 660 Canadiens sont d’origine ukrainienne, soit 2,7 % de la population du pays. De ce nombre, seulement 57,8 % d’entre eux vivent dans les Prairies, et 75 % de tous les Canadiens d’origine ukrainienne vivent en milieu urbain. La proportion de Canadiens d’origine ukrainienne travaillant dans l’agriculture est également tombée à 11,2 %, soit un peu plus que la moyenne canadienne. Le nombre de Canadiens ukrainiens travaillant dans les métiers, la vente, l’enseignement, la médecine et le droit a quant à lui augmenté depuis le dernier recensement.

Article

Statistique

La statistique est la science qui traite de la collecte et de l’analyse des données numériques et qui permet de répondre judicieusement à certaines questions. C’est aussi l’ensemble des données numériques recueillies. La statistique a de nombreuses applications au Canada, des recensements et des sondages gouvernementaux à la prise de décision dans l’industrie, en passant par la recherche médicale et les innovations technologiques.