Recherche pour "transport léger sur rail"

Afficher 1-7 de 7 résultats
Article

Transports

Depuis les débuts de l'histoire, le transport s'avère important pour l'humanité. En effet, les moyens et les systèmes de transport facilitent le déplacement des personnes et des biens d'un endroit à l'autre.

Article

Métro de Toronto

Le métro de Toronto fait partie d’un réseau de transport collectif plus large, comprenant des tramways, des autobus et le transport rapide léger, opéré par la Toronto Transit Commission (TTC). ​Il a été mis en service le 30 mars 1954, ce qui en fait le premier métro du Canada. Depuis son ouverture, la seule ligne de 7,4 km avec 12 stations sous la rue Yonge a grandi en un réseau de quatre lignes intégrant 75 stations sur 76,5 km. En 2017, la TTC a enregistré 213 millions de déplacements dans le métro de Toronto.

Article

SkyTrain

Le SkyTrain est le système de transport rapide sur rail qui dessert la région métropolitaine de Vancouver, en Colombie-Britannique. Il utilise principalement la technologie appelée Système léger et automatisé sur rail (SLAR), un système de train automatisé circulant sur voie aérienne, bien que certaines sections soient souterraines ou au niveau de la rue. Il a été mis en service le 3 janvier 1986, peu avant l’Expo 86, exposition internationale tenue à Vancouver à l’occasion du centenaire de la fondation de la ville. Le système est exploité par TransLink, la Société de transport de la côte Sud de la Colombie-Britannique. Au moment de sa mise en service, il était le premier réseau ferroviaire urbain sans conducteur au monde. Aujourd’hui, il compte encore parmi les plus grands réseaux de transport rapide sur rail automatisés au monde. Le SkyTrain possède 3 lignes reliant 53 stations dans 7 municipalités. En 2018, il compte en moyenne plus de 495 000 embarquements par jour de semaine.

événement historique

John Tory réélu maire de Toronto

John Tory est réélu par une victoire écrasante, remportant 63,5 % du vote. Sa rivale, la progressiste Jennifer Keesmaat, ne reçoit que 23,6 % des voies. La plateforme électorale de John Tory prévoit la construction de logements à prix modique, l’agrandissement du système ferroviaire SmartTrack, l’embauche d’un plus grand nombre de policiers et la limitation de la hausse des impôts fonciers au taux de l’inflation.

Article

Bombardier Inc.

Bombardier Inc. est un fabricant d’avions commerciaux qui a autrefois été le plus important manufacturier de trains et d’avions commerciaux du monde. Basée à Montréal, l’entreprise est initialement enregistrée en 1942 sous le nom de L’Auto-Neige Bombardier Limitée. Son fondateur, Joseph-Armand Bombardier, est un ingénieur mécanique québécois qui a inventé l’une des premières autoneiges commercialement rentables. Bombardier Inc. s’est considérablement agrandie depuis ses débuts dans la fabrication d’autoneiges et est venue une entreprise canadienne emblématique, réputée pour ses véhicules de transport en commun et ses avions de ligne. Cependant, confrontée à des difficultés financières au 21e siècle, la société a commencé à vendre certaines parties de ses activités. En 2020, elle a conclu des accords pour vendre ses derniers actifs en dehors de la construction de jets privés, y compris ses divisions d’avions commerciaux et de chemins de fer.

Article

Hunter Harrison

Ewing Hunter Harrison III, PDG de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada de 2003 à 2009 et du Chemin de fer du Canadien Pacifique de 2012 à 2017 (né le 7 novembre 1944 à Memphis, au Tennessee; décédé le 16 décembre 2017 à Wellington, en Floride). Surtout connu comme principal promoteur de l’exploitation ferroviaire précise, Hunter Harrison a passé plus d’un demi-siècle dans l’industrie ferroviaire et dirigé quatre chemins de fer de catégorie I cotés en bourse. Les deux plus grandes compagnies de chemin de fer du Canada, sous sa direction, ont grandement amélioré leur efficacité et leur rentabilité.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

Article

Catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic

Tôt dans la journée du 6 juillet 2013, un train à la dérive transportant 72 citernes remplies de pétrole brut déraille près du centre-ville de Lac-Mégantic, au Québec, causant ainsi l’explosion des citernes et l’inflammation du pétrole. L’événement cause la mort de 47 personnes et la destruction de plusieurs bâtiments et infrastructures du centre-ville. Quatrième catastrophe ferroviaire de l’histoire du Canada en termes de morts causées, le déraillement entraîne des changements dans les règles de sécurité liées au transport ferroviaire et mène à des poursuites judiciaires contre l’entreprise et les employés impliqués dans l’accident. Plusieurs années après le déraillement, la reconstruction se poursuit et bien des résidents de la ville demeurent en proie au stress post-traumatique.

//