Recherche pour "zone boréale"

Afficher 1-2 de 2 résultats
Article

Pimachiowin Aki

Pimachiowin Aki (prononcé pi-macho-wine a-ki) a été désigné site du patrimoine mondial par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) en 2018. Il s’agit du 19e territoire canadien à obtenir cette distinction. PImachiowin Aki signifie « la terre qui donne la vie » en anishinaabemowin, la langue ojibwée de la région. L’endroit est reconnu comme un exemple exceptionnel de la tradition culturelle de Ji-ganawendamang Gidakiiminaan, ou « conserver la terre ». Le site représente le premier et le seul site mixte du patrimoine mondial au Canada. Les sites mixtes commémorent à la fois la valeur naturelle et l’importance culturelle de la région. Pimachiowin Aki est également l’un des quatre sites canadiens du patrimoine mondial qui reconnaissent l’histoire autochtone. Les trois autres sont Writing-on-Stone/Aisinai'pi, Head-Smashed-In Buffalo Jump et le village de SGang Gwaay.

Article

Muskeg

Le muskeg (« tourbière de graminées », en langue algonquienne) désigne un type de paysage, de milieu, de végétation et de dépôt. Le mot entre dans le vocabulaire dans les années 50 alors que le développement des ressources progresse vers le Nord.

//