Naviguer "Statuts politiques"

Article

Descentes de police dans des saunas de Toronto (1981)

Le 5 février 1981, les clients de quatre saunas du centre-ville de Toronto (The Barracks, The Club, Richmond Street Health Emporium et Roman II Health and Recreation Spa) sont surpris par 200 policiers lors d’une série de raids coordonnés regroupés sous le nom d’« Operation Soap » (Opération savon). Les officiers déclarent que les descentes sont le résultat de six mois de travail d’infiltration dans chaque établissement, qu’ils prétendent liés à la prostitution et à d’autres « actes indécents ». Les clients des saunas sont alors sujets à des comportements abusifs de la part des policiers, qui se moquent entre autres de leur sexualité. À la fin de la soirée, 286 hommes sont accusés d’avoir fréquenté une maison de débauche (un bordel), et 20 autres d’avoir géré un tel établissement. Cette descente représente à l’époque la plus grande arrestation de l’histoire de Toronto. La majorité des personnes arrêtées sont déclarées innocentes. Les raids deviennent un moment décisif pour la communauté gaie de Toronto : les manifestations qui s’ensuivent annoncent qu’elle ne tolèrera plus d’être traitée différemment par la police, les médias et le public.

Article

Dimanche sanglant

Au début de 1938, les gouvernements fédéral et provinciaux suppriment l'aide financière accordée aux camps de secours pour les chômeurs. Pendant la Crise des années 30, ces camps ont été les seuls refuges pour les hommes célibataires sans emploi.

Article

Double remaniement

Après que le gouvernement de George-Étienne CARTIER et de John A. MACDONALD de la PROVINCE DU CANADA eut été forcé de démissionner le 29 juillet 1858, George BROWN et Antoine-Aimé DORION forment un gouvernement réformiste.

Article

Drapeau, débat sur le

S'ensuit un débat virulent, portant non pas sur la nécessité d'adopter un nouveau drapeau, mais sur le modèle même du drapeau. Les députés francophones s'intéressent vivement à ce débat qui soulève tant d'acrimonie chez les Canadiens anglophones.

Article

Droit de vote au Canada

​​Le terme « droit de vote » désigne le droit de voter lors d’élections publiques pour élire les députés fédéraux, les députés provinciaux et les membres des conseils municipaux.

Éditorial

Débat sur les noms : le nom de sir John A. doit être conservé

Alors que s’intensifie – et se complexifie – le débat en ce qui concerne le retrait des noms et des statues de personnages controversés de l’ère coloniale dans les lieux publics, l’Encyclopédie canadienne a demandé à trois auteurs de partager leur opinion sur le sujet. Dans cet article, d’abord paru dans le magazine Maclean’s, le journaliste John Geddes avance que les personnages historiques ne devraient pas être jugés avec trop de sévérité ou selon les standards actuels.

Article

Décret C.P. 1911‑1324, la proposition d’interdiction de l’immigration noire au Canada

Le décret du Conseil C.P. 1324 a été adopté le 12 août 1911 par le Cabinet du premier ministre sir Wilfrid Laurier. Il visait à interdire à toute personne noire d’entrer au Canada pour une période d’un an parce que « la race noire [...] est considérée comme inadaptée au climat et aux exigences du Canada ».

Article

Esclavage des Autochtones au Canada

L’esclavage des Autochtones incarne, dans une très large mesure, ce qu’a été l’esclavage au Canada. Au moins les deux tiers des esclaves de Nouvelle-France, où l’esclavage a duré le plus longtemps et où ont vécu le plus grand nombre d’esclaves, sont des Autochtones. Ces personnes ont été asservies dans le cadre de la traite des esclaves qui a fleuri dans la plus méridionale des 13 colonies britanniques à la fin du 17e siècle. C’est dans cette région que les colons ont transformé l’esclavage déjà pratiqué par les Autochtones en un cycle infernal d’événements qui ont ravagé les nations autochtones et eu des conséquences sur toutes les colonies européennes en Amérique du Nord.