Naviguer "Médailles, Emblèmes et Héraldique"

Afficher 1-10 de 10 résultats
Article

Croix de Saint-Louis

 Au Canada, le premier à obtenir cette décoration est Louis-Hector de CALLIÈRE (1694); Louis de Buade de FRONTENAC la reçoit en 1697. Le premier chevalier canadien est Pierre Le Moyne d'la reçoit en 1697. Le premier chevalier canadien est Pierre Le Moyne d'IBERVILLE (1699).

Article

Devise du Québec, La

Sur les plans qu'il a préparés en vue de la construction de l'Hôtel du Parlement de Québec, Eugène-Étienne Taché a pris l'initiative d'inscrire, sous les armes de la province, au-dessus de la porte principale, une DEVISE de son cru : Je me souviens.

Article

Drapeau de l’Union royale (Union Jack)

Avant l’adoption du drapeau national du Canada qui porte la feuille d’érable, en 1965, le Canada, d’abord comme colonie et plus tard comme dominion, est représenté par une succession de drapeaux royaux : le drapeau de la France, la croix de Saint-Georges, la première version du drapeau de l’Union royale qui combine les drapeaux anglais et écossais, et, enfin, le drapeau de l’Union royale actuel qui combine les drapeaux britannique et irlandais, aussi connu comme l’Union Jack.

Article

Éditorial : Le drapeau de George Stanley et le « symbole nettement canadien »

Le premier ministre Lester Pearson et John Matheson, un de ses députéslibéraux, sont généralement considérés comme les pères du drapeau du Canada. En 2015, leurs noms ont été au cœur des hommages et des commémorations qui marqueront le 50e anniversaire de la création du drapeau. On oublie cependant souvent le rôle joué dans la naissance de ce symbole emblématique par George Stanley.

Article

Emblèmes du Canada

Les emblèmes du Canada comprennent les armoiries et le drapeau national. En 1497, lorsque John Cabot arrive sur les côtes de l’Amérique du Nord, il plante une croix et dresse la bannière royale de l’Angleterre.

Article

Médaille

Quelques médailles anciennes qui évoquent le Canada sont fabriquées en France et en Grande-Bretagne à des fins commémoratives. C'est toutefois par l'entremise de l'armée britannique que les Canadiens se familiarisent avec cet usage.

Article

Red Ensign canadien

Le Red Ensign canadien a été le drapeau national du Canada de 1868 à 1965, jusqu’à ce qu’il soit remplacé par l’unifolié, le drapeau arborant la feuille d’érable. Dérivés du pavillon des navires marchands britanniques, dont l’origine remonte à 1707, les trois versions du Red Ensign canadien officiel portent les armoiries du Canada de 1868, 1921 et 1957.

Bien que jamais officiellement adopté comme drapeau national, la version canadienne du Red Ensign (le «Red Ensign canadien») représente le pays comme une nation au pluriel jusqu’en 1965, moment où il est remplacé par le drapeau national à la feuille d’érable. En effet, il était «le drapeau canadien par défaut», et est décrit par Lord Stanley, gouverneur général en 1891, comme «le drapeau qui est à présent considéré le drapeau du Dominion reconnu en mer et à terre».

Le «pavillon», terme générique qui désigne un drapeau utilisé pour identifier l’origine d’un bateau, est souvent «dérivé du drapeau national et, donc, lui est subordonné». Dans le cas du Red Ensign canadien, il s’agit d’un dérivé du pavillon arboré par la marine marchande britannique, ce qui en fait, dans les mots d’un historien, «essentiellement le dérivé d’un dérivé».