Naviguer "Engagements militaires"

Liste

30 batailles historiques

Afin de célébrer son 30e anniversaire, l’Encyclopédie canadienne a créé 30 listes de 30 choses qui ont contribué à définir notre identité tels que des personnalités célèbres et des événements historiques, des plats emblématiques ou encore des artistes marquants.

Article

Bataille d'Ortona

C’est dans le cadre de la campagne d’Italie des alliés lors de la Deuxième Guerre mondiale que les Forces canadiennes mènent, en décembre 1943, l’une de leurs batailles les plus acharnées pour tenter de s’emparer de la ville d’Ortona. À l’issue de cette longue bataille qui va durer un mois, tout d’abord sur la rivière Moro, à l’extérieur d’Ortona, puis, au cœur de la ville, dans des combats de rue d’une extrême violence, les forces alliées vont prendre Ortona au prix de plus de 2 300 victimes canadiennes.

Article

Bataille de Cut Knife

Le champ de bataille est situé dans la réserve de Poundmaker, à environ 40 km à l'ouest de Battleford en Saskatchewan, juste au nord de Cut Knife Hill, nom qui vient d'un guerrier sarsis mort près de là.

Article

Bataille de Duck Lake

Le 26 mars 1885, la rébellion du Nord-Ouest a pris naissance à l'ouest de l'établissement de Duck Lake, sur l'ancien chemin de Carleton, au nord de la ville actuelle de Rosthern en Saskatchewan.

Article

Bataille de Frenchman's Butte

Le 28 mai 1885, durant la Rébellion du Nord-Ouest, l'Alberta Field Force, sous le commandement du général Thomas B. Strange, livre une bataille contre les Cris, menés par leur chef de guerre, Wandering Spirit (pendu à Battleford, le 27 novembre 1885, pour son rôle dans le massacre du lac Frog).

Article

Bataille de Kapyong

Quoique méconnue, la bataille de Kapyong constitue l’une des plus grandes victoires militaires du Canada. En avril 1951, un bataillon formé d’environ 700 soldats canadiens a aidé, pendant 2 jours, à défendre une colline d’importance stratégique située sur la ligne de front de la guerre de Corée contre environ 5 000 soldats chinois. Alors qu’ils étaient assiégés par des vagues d’assaillants, les Canadiens ont maintenu leur position en plein cœur de l’horreur d’un combat rapproché, et ce, jusqu’à ce que l’assaut prenne fin et qu’ils soient relevés. Leur combat déterminé a grandement contribué à l’échec de l’offensive communiste en Corée du Sud cette année là.

Article

Bataille de Lacolle Mill

Première escarmouche à Lacolle Mill, 1812 Cette première escarmouche à Lacolle Mill (aujourd'hui Lacolle, Québec) pendant la guerre de 1812 marque la fin de la campagne américaine pour envahir le Bas-Canada et prendre Montréal à l'automne de 1812.

Article

Bataille de Mons

Le 11 novembre 1918, le dernier jour de la Première Guerre mondiale, les forces canadiennes s’emparent de la ville belge de Mons, libérant une zone qui était sous occupation allemande depuis 1914.

Article

Bataille de North Point

Depuis mars 1813, les forces navales britanniques sous le commandement du contre-amiral George Cockburn avaient pris position dans la baie de Chesapeake dans le but de forcer les Américains à reculer et à défendre leur capitale le long du littoral maritime au nord-est plutôt qu'à lancer des attaques au Canada.

Article

Bataille de Paardeberg

La bataille de Paardeberg est la première victoire importante des Britanniques pendant la guerre des Boers depuis la « semaine noire » (du 10 au 15 décembre 1899). Face à une nouvelle offensive britannique dirigée contre leurs capitales, les Afrikaners offrent une résistance à Paardeberg, sur la rivière Modder, à quelque 130 km de Bloemfontein.

Article

Bataille de Passchendaele

La bataille de Passchendaele, aussi connue sous le nom de troisième bataille d’Ypres, a été livrée pendant la Première Guerre mondiale, du 31 juillet au 10 novembre 1917. Elle a eu lieu sur le saillant d’Ypres sur le front occidental, en Belgique, où les armées allemandes et alliées avaient été immobilisées depuis trois ans. Le 31 juillet, les Britanniques entreprennent une nouvelle offensive, tentant de briser les lignes allemandes en saisissant une crête près du village en ruines de Passchendaele. Le 26 octobre, après l’échec des troupes britanniques, australiennes et néozélandaises à l’attaque, le Corps canadien s’est engagé dans la bataille. Le 6 novembre, les Canadiens ont capturé la crête, malgré un pilonnage d’artillerie et une pluie abondante qui a transformé le champ de bataille en bourbier. Près de 16 000 Canadiens ont été tués ou blessés. La bataille de Passchendaele n’a eu aucun effet réel sur les efforts des Alliés, et est devenue un symbole des massacres insensés de la Première Guerre mondiale.

Article

Bataille de Plattsburgh

La bataille de Plattsburgh (parfois appelée bataille du lac Champlain) fut à la fois une bataille terrestre et navale, marquée par l'invasion du Nord de l'État de New York; elle fut également la dernière grande opération britannique de la guerre de 1812 (exception faite des batailles qui eurent lieu après la signature du Traité de Gand) et elle est surtout connue pour avoir été un véritable fiasco militaire.