Naviguer "Femmes"

Article

Gertrude Guerin

Gertrude « Gertie » Guerin (née Ettershank, aussi connue sous le nom d’« Old War Horse » [vieux cheval de guerre]), chef, femme politique, porte-parole communautaire, ancêtre (née en 1917 à Mission, Colombie-Britannique; décédée en 1998). Gertrude Guerin était une défenseure acharnée des peuples et des cultures des Premières Nations. Elle a représenté la bande Musqueam localement en tant que chef élue, et sur la scène nationale en contestant la juridiction canadienne sur les territoires traditionnels musqueam.

Article

Gutteridge, Helena Rose

Helena Rose Gutteridge, féministe, syndicaliste et politicienne socialiste (Londres, Angl., 1879 ou 1880 -- Vancouver, 3 oct. 1960). Elle immigre en Colombie-Britannique en 1911 et fonde la BC Women's Suffrage League.

Article

Hazel McCallion

Hazel McCallion, femme d’affaires, athlète, femme politique, mairesse de Mississauga de 1978 à 2014 (née le 14 février 1921 à Port‑Daniel, au Québec).

Article

Helen Mamayaok Maksagak

Helen Mamayaok Maksagak, C.M., politicienne, fonctionnaire, chef de communauté (née le 15 avril 1931 à Bernard Harbour, dans les Territoires du Nord-Ouest [Nunavut] ; décédée le 23 janvier 2009 à Cambridge Bay, au Nunavut). Helen Mamayaok Maksagak est la première femme et la première Inuk à servir à titre de commissaire des Territoires du Nord-Ouest. Fervente défenderesse des affaires des Inuits, elle contribue à la création du Nunavut, le troisième territoire canadien, dans les années 1990. En mars 1999, elle devient la première commissaire du Nunavut, territoire nouvellement créé ; son mandat prend fin en mars 2000. Elle revient à un rôle politique traditionnel en novembre 2005 quand elle est nommée sous-commissaire du Nunavut. En plus de sa carrière politique, elle s’acquitte d’un travail de défense, se concentre sur les initiatives des Inuits et, plus généralement, des initiatives autochtones, comme l’amélioration de l’accès aux services sociaux.

Article

Idola Saint-Jean

Idola Saint-Jean, militante féministe et pionnière de la lutte pour le droit de vote des femmes (née le 19 mai 1880 à Montréal, Québec; décédée le 6 avril 1945 à Montréal). Première Québécoise à se présenter lors d’une élection fédérale, elle milite activement pendant plus de vingt ans pour l’amélioration des droits juridiques des femmes.

Article

Irene Parlby

Mary Irene Parlby (née Marryat), députée provinciale de l’Alberta (1921-1935), défenseure des droits des femmes et activiste (née le 9 janvier 1868 à Londres, au Royaume-Uni; décédée le 12 juillet 1965 à Red Deer, en Alberta). Irene Parlby, membre de l’Assemblée législative de l’Alberta pendant 14 ans, est la première femme de l’Alberta – et la seconde dans tout l’Empire britannique – à être nommée à un poste ministériel. Au nombre des « Cinq femmes célèbres » interjetant appel dans l’affaire « personne », Irene Parlby défend avec ferveur les droits des femmes. Tout au long de sa carrière de militante et de législatrice, elle s’efforce d’améliorer la qualité de vie des femmes rurales et des enfants. Irene Parlby est la première femme à recevoir un doctorat de l’Université de l’Alberta.

Article

Jean Augustine

​Jean Augustine (née Simon), C.P., C.M., première députée fédérale noire et ministre du Cabinet, militante pour la justice sociale, enseignante, directrice d’école (née le 9 septembre 1937 à Happy Hill, à la Grenade).

Article

Jeanne Sauvé

Jeanne-Mathilde Sauvé, C.R., C.C., gouverneure générale du Canada de 1984 à 1990, journaliste, politicienne, présidente de la Chambre des communes (née le 26 avril 1922 à Prud’homme, en Saskatchewan; décédée le 26 janvier 1993 à Montréal). Jeanne Sauvé a été la première femme Canadienne à devenir présidente de la Chambre des communes et la première femme à occuper la position de gouverneure générale.

Article

Les Cinq femmes célèbres

Les « Cinq femmes célèbres » de l'Alberta étaient des militantes dans la révolutionnaire Affaire « Personne ». Dirigé par la juge Emily Murphy, le groupe comprenait Henrietta Muir Edwards, Nellie McClung, Louise Crummy McKinney et Irene Parlby.

Article

MacGill, Helen Gregory

Helen Gregory MacGill y est juge du tribunal de la jeunesse pendant 23 ans. Elle est la première femme nommée juge dans la région (1917) et la troisième au Canada. Le tribunal lui-même est créé grâce aux pressions exercées par des groupes de femmes, au sein desquels elle joue un rôle actif.

Article

Martin, Clara Brett

Elle atteint finalement son but le 2 février 1897, devenant la première femme avocate de l'Empire britannique. Elle obtient ensuite un baccalauréat en droit civil (1897), un LL. B. (1899), et pratique avec succès le droit à Toronto.

Article

McDonough, Alexa

Alexa McDonough, travailleuse sociale, ancienne chef du Nouveau Parti Démocratique (NPD) de la Nouvelle-Écosse, puis chef du NPD fédéral (Ottawa, 11 août 1944).

Article

Nellie J. Cournoyea

Nellie J. Cournoyea, OC, femme politique, première ministre des Territoires du Nord-Ouest de 1991 à 1995 (née le 4 mars 1940 à Aklavik, au Nunavut). Nellie Cournoyea a été la première femme autochtone à diriger un gouvernement provincial ou territorial au Canada.

Article

Princesse Louise Margaret, Duchesse de Connaught

Princesse Louise Marguerite Alexandra Victoria Agnès de Prusse, duchesse de Connaught et de Strathearn, consort vice-royale du Canada (de 1911 à 1916) et philanthrope (née le 25 juillet 1860 à Potsdam, en Prusse (aujourd’hui l’Allemagne); décédée le 14 mars 1917 à Londres, au Royaume-Uni). La duchesse de Connaught finance des hôpitaux de la Croix-Rouge pour le Corps expéditionnaire canadien pendant la Première Guerre mondiale.

Article

Thelma Chalifoux

Thelma Julia Chalifoux, Métisse, sénatrice, femme d’affaires et militante (née le 8 février 1929 à Calgary, en Alberta; décédée le 22 septembre 2017 à St. Albert, en Alberta). Thelma Chalifoux est la première Métisse nommée au Sénat du Canada. En tant que sénatrice, elle s’intéresse à un éventail de sujets dont l’hébergement des Métis, les relations qu’entretiennent les compagnies pharmaceutiques avec le gouvernement fédéral et les lois environnementales. Ardente défenseure des droits des femmes et des droits des Autochtones, Thelma Chalifoux s’implique dans des organismes comme l’Aboriginal Women’s Business Development Corporation et le  Métis Women’s Council. Elle est également connue pour son travail dans la protection de la culture métisse, ayant servi au Sénat métis de l’Alberta et au Michif Cultural and Métis Resource Institute (aujourd’hui Michif Cultural Connections).

Article

Viola Desmond

Viola Irene Desmond (née Davis), femme d’affaires, militante des droits civils (née le 6 juillet 1914 à Halifax, en Nouvelle-Écosse; décédée le 7 février 1965 à New York). Viola Desmond s’est forgé une carrière d’esthéticienne et a servi de mentor aux jeunes femmes noires de la Nouvelle-Écosse par l’entremise de la Desmond School of Beauty Culture. En 1946, elle a défié la discrimination raciale en refusant de quitter la section réservée aux Blancs dans une salle du cinéma Roseland à New Glasgow, en Nouvelle-Écosse. Viola Desmond s’est alors retrouvée arrêtée, incarcérée pendant une nuit et condamnée sans représentation juridique pour un délit fiscal obscur. Malgré les efforts déployés par la communauté noire de la Nouvelle-Écosse pour appuyer son appel, Viola Desmond n’a pas réussi à se départir des accusations portées contre elle, et a vécu le reste de ses jours sans absolution. C’est pour son courage face à un acte de discrimination raciale qu’elle deviendra source d’inspiration pour les générations suivantes de Noirs en Nouvelle-Écosse et partout au Canada. En 2010, la lieutenante-gouverneure Mayann Francis a accordé à Viola Desmond le pardon absolu. En décembre 2016, la Banque du Canada a annoncé que Viola Desmond sera la première Canadienne à figurer seule sur un billet de banque canadien, soit le billet de dix dollars émis le 19 novembre 2018. En 2018, le gouvernement du Canada nomme Viola Desmond une « personne d’importance historique nationale ».